3. Elle peut communiquer efficacement dans la langue ou les ...

Elle ne participe pas à l'administration du sport qui fera l'objet de contrôles du ... L'ACD doit demander expressément aux escortes si elles participent de ...
56KB taille 9 téléchargements 151 vues
3. Elle peut communiquer efficacement dans la langue ou les langues du pays et, au besoin, dans la langue des sportifs qui feront l'objet d'un contrôle du dopage, ou en anglais, ou l'un et l'autre. 4. Elle est en bonne forme physique et active. 5. Elle est apte à suivre des directives. 6. Elle est apte à travailler dans des conditions exigeantes. 7. Elle est apte à résoudre rapidement et efficacement des problèmes. 8. Elle est apte à se comporter de façon respectueuse et professionnelle. 9. Elle est apte à respecter la confidentialité des renseignements. 10. Elle est apte à se montrer sensible aux émotions du sportif. 11. Elle est apte à respecter les délais dans l'accomplissement des tâches requises. 12. Elle ne participe pas à l'administration du sport qui fera l'objet de contrôles du dopage. 13. Elle ne participe pas aux affaires personnelles d'un sportif qui pourrait faire l'objet d'un contrôle du dopage, et aucune relation avec un tel sportif. 14. Elle a mené à terme une formation sur les responsabilités liées au contrôle du dopage. 15. Elle a rempli le formulaire des responsabilités de l’escorte, de façon appropriée.

Formation des escortes 1. L'ACD doit rencontrer les escortes avant le début de la séance de prélèvement des échantillons, afin de leur donner de la formation, des directives, des documents officiels et des tâches, et pour s'assurer que les escortes respectent les critères énumérés dans le formulaire des responsabilités de l’escorte, et que ce dernier a été rempli (reportez-vous au document 3.4). L'ACD détermine de combien de temps il aura besoin pour une séance de formation complète et choisit le moment et le lieu qui conviennent pour cette rencontre. L'ACD doit inscrire la date, le titre de la manifestation, et son nom en caractères d'imprimerie sur chaque formulaire qu'il enverra à l'OAD avec les autres documents de prélèvement des échantillons, et signer le formulaire. REMARQUE : Si vous procédez à un contrôle sans notification préalable, cette formation doit se donner ailleurs qu'au lieu où doit se faire le contrôle. S'il s'agit d'un contrôle annoncé, dans le cadre d'une compétition, il se peut que l'organisateur de la manifestation soit chargé de fournir les escortes. S'il s'agit d'un contrôle non annoncé (en compétition ou hors compétition), c'est l'ACD qui doit fournir les escortes. L'ACD doit demander à l'OAD si les escortes seront fournies. 3. L'ACD doit veiller à ce que toutes les escortes soient en état d'effectuer leurs tâches à leur arrivée au poste de contrôle du dopage et que ces personnes respectent les critères de sélection des escortes (reportez-vous au document 3.3). Si un ACD est d'avis qu’une escorte n'est pas apte à effectuer les tâches de façon professionnelle, il doit demander à cette escorte de quitter le poste de contrôle du dopage. 4. L'ACD doit demander expressément aux escortes si elles participent de quelque façon que ce soit à l'administration du sport qui fera l'objet de contrôles du dopage; si elles participent de quelque façon que ce soit aux affaires personnelles d'un sportif qui pourrait faire l'objet d'un contrôle du dopage; ou si elles sont en relation avec un tel sportif. Dans la mesure du possible, si l'ACD détermine qu'il y a ou pourrait y avoir un conflit d'intérêts, il ne doit pas faire appel aux services de cette personne. L'ACD doit, toutefois, former ces personnes s'il est impossible de trouver d'autres escortes. Par contre, ces dernières ne seront pas autorisées à témoigner de la production d'un échantillon. S'il s'avère nécessaire d'avoir recours aux services de ces personnes, il faut faire mention de la situation dans le formulaire de rapport de l'agent de contrôle du dopage, et assigner 3.3 Recrutement et formation des escortes © AMA – version 1.0 – Avril 2009