Aider les chiens et les chats

FONDS INTERNATIONAL POUR LA PROTECTION DES ANIMAUX page 5. Les services .... ARCH (Animal Relief Coalition for Haiti) .... facebook.com/ifawhq.
2MB taille 3 téléchargements 448 vues
Aider les chiens et les chats

Mettre fin aux souffrances IFAW pense qu’aucun chien ni chat ne devrait souffrir de mauvais traitements, d’abandon ou de manque de soins.

Une publication du Fonds international pour la protection des animaux

Des soins corrects Les cultures du monde sont diverses mais elles ont en commun ceci: là où les communautés souffrent, il en va de même pour leurs animaux. L’équipe d’IFAW en charge des animaux de compagnie travaille selon le principe « des besoins fondamentaux ». Ce dernier vise à prendre en charge les besoins de base d’une population de chiens et de chats conformément au cinq  droits suivants : 1. D  roit à ne pas être exposé à la faim, à la soif ou à la malnutrition. 2. Droit à ne pas être exposé à l’inconfort, en disposant de lieux adéquats pour s’abriter des éléments et se reposer. 3. D  roit à ne pas être exposé aux souffrances, aux blessures et aux maladies. 4. Droit à pouvoir exprimer son comportement naturel. 5. Droit à ne pas être exposé à la peur et à la détresse. Quand les besoins fondamentaux des chiens et des chats sont respectés, les communautés s’améliorent de même que leur aptitude à s’occuper de leurs animaux. IFAW plaide pour l’élaboration de lois visant à protéger les animaux contre les actes de cruauté et les mauvais traitements, fournit des formations et des services vétérinaires et éduque les adultes et les enfants afin qu’ils traitent les animaux de façon responsable et avec humanité. Ensemble, nous pouvons créer des solutions durables pour faire de notre globe un monde meilleur pour les chiens et les chats.

Kate Nattrass - Atema Directrice du programme « Animaux de compagnie » IFAW Pays-Bas

Sommaire Aider les communautés défavorisées à aider leurs animaux Johannesburg, Le Cap, Berlin

Mettre fin au cycle de la négligence et des mauvais traitements Cozumel, nation navajo, Nord du Canada

Interventions d’urgence Haïti, Chine, et États-Unis

Créer des solutions humaines et durables Bali, Chine, Russie page 2

pages 4-9

pages 10-11 pages 12-13 pages 14-15

© IFAW 2011 - Toutes les photographies © IFAW sauf mention contraire

page 3

Aider les communautés défavorisées à aider leurs animaux

Les services vétérinaires de base sont souvent inexistants ou hors de portée pour ceux qui vivent dans les communautés les plus pauvres du monde. Les gens très pauvres ont beau aimer leurs chiens et leurs chats, ils ne peuvent pas se permettre d’en prendre soin, luttant déjà pour subvenir à leurs propres besoins. Le manque de soins vétérinaires conduit à la maladie, à la malnutrition et à l’abandon.

IFAW finance des postes de contrôle sanitaires lors des « soupes populaires » pour les animaux organisées par l’association Tiertafel en Allemagne, où les maîtres qui ont des problèmes d’argent peuvent se procurer de la nourriture pour leurs animaux.

Quand on laisse des chiens et des chats affamés errer, ils donnent naissance à des portées qu’ils ne peuvent pas nourrir et les maladies ne sont pas traitées. Les cliniques vétérinaires gratuites d’IFAW fournissent les soins primaires essentiels. Nous œuvrons à trouver des foyers pour les animaux qui ont été abandonnés par leurs maîtres et nous apprenons aux gens comment permettre à leurs animaux de vivre une vie plus saine et plus sûre.

La clinique mobile gratuite d’IFAW peut traiter jusqu’à 700 animaux par semaine et se déplace dans 37 bidonvilles très pauvres de Johannesburg en Afrique du Sud.

Chaque année, IFAW envoie une équipe de vétérinaires et d’éducateurs fournir des services aux communautés cries isolées de la baie James au nord du Canada.

page 4

Fonds international pour la protection des animaux

page 5

Aller là où personne d’autre ne va

Dans les bidonvilles de Johannesburg, la pauvreté écrasante et des services inadéquats ont un effet ravageur sur les chiens et les chats domestiques. IFAW apporte gratuitement des soins médicaux et de la nourriture aux animaux de 37 communautés, traitant jusqu’à 700 animaux par semaine. IFAW est le seul fournisseur de soins vétérinaires dans la plupart des zones où nous travaillons.

Améliorer la vie des animaux et des hommes Les résidents, reconnaissants, nous ont fait savoir que l’espérance de vie moyenne des animaux domestiques dans les bidonvilles avait augmenté depuis le lancement des projets d’IFAW en 1995.

IFAW coopère avec des organisations humanitaires qui aident les personnes atteintes du SIDA, les adultes gravement malades et les enfants abandonnés, des fléaux hélas habituels dans les bidonvilles.

Clinique vétérinaire multiservices Située sur le domaine de la mine de Durban Deep près de Soweto, la clinique d’IFAW fournit des services gratuits et permanents pour une communauté de plus de 300 000 personnes et leurs animaux IFAW mène un programme pédagogique qui apprend aux enfants à s’occuper de façon responsable et affectueuse des animaux domestiques, tout en fournissant aux enfants et à leurs animaux un repas copieux chaque week-end.

page 6

Fonds international pour la protection des animaux

page 7

S’occuper des animaux domestiques du Cap Avec au moins un million d’habitants, la cité de Khayelitsha est un amalgame tentaculaire de bidonvilles et de HLM près du Cap en Afrique du Sud.

Les propriétaires d’animaux de Khayelitsha sont connus pour leur loyauté envers leurs animaux et pour leurs manières très créatives de les transporter jusqu’à la clinique. En plus des bénévoles et employés dévoués de la communauté environnante, des vétérinaires du monde entier viennent travailler sans se faire payer.

La plupart des gens de Khayelitsha ont des animaux domestiques et la clinique gratuite d’IFAW est la seule ressource vétérinaire à la portée de tous dans la communauté.

page 8

Fonds international pour la protection des animaux

page 9

Mettre fin au cycle de la négligence et des mauvais traitements Les comportements envers les chiens et les chats peuvent varier d’une communauté à une autre, mais IFAW pense qu’aucun chien ni chat ne devrait souffrir de cruauté ou de manque de soins. Grâce à des soins pratiques, une éducation à la compassion et des solutions humaines de gestion des populations d’animaux domestiques, nous faisons de cette planète un monde meilleur pour les chiens et les chats.

Cozumel au Mexique

Nord du Canada

Il y a quelques années à Cozumel, la seule méthode de contrôle démographique des chiens et des chats consistait à les empoisonner dans la rue. La Humane Society de Cozumel (HSC) a été créée pour mettre un terme à cette pratique cruelle.

Dans la taïga isolée de la province de Québec, les communautés cries qui vivent le long de la côte orientale de la baie James ont peu ou pas accès à des services vétérinaires et à des conseils sur la façon de bien s’occuper des animaux domestiques. En conséquence, les chiens souffrent comme les gens de pauvreté, sans parler de la cruauté et du manque de soins. Les communautés du Nord cherchent des solutions humaines et efficaces qui permettront aux chiens et aux hommes de prospérer ensemble.

En 2008, IFAW a entamé un partenariat avec l’HSC pour améliorer la situation de tous les chiens et chats de l’île par des programmes permanents d’éducation, de sensibilisation, de recherche et par des campagnes intensives de stérilisation.

Chaque année, IFAW envoie une équipe de vétérinaires et d’éducateurs fournir des services à huit communautés cries isolées de la baie James au Canada. Les vétérinaires réalisent des opérations chirurgicales de stérilisation, vaccinent et vermifugent chaque animal. En un jour seulement, de 50 à 200 animaux sont vaccinés et jusqu’à 60 peuvent être stérilisés.

Sud-ouest des États-Unis IFAW travaille depuis plus de onze ans dans la nation navajo pour aider à fournir aux résidents pauvres des services vétérinaires essentiels ainsi que des sessions d’information et de sensibilisation. Nous travaillons avec les autorités navajos pour les aider à exploiter le mieux possible leurs ressources très limitées, en ciblant les populations les plus vulnérables. Notre programme d’adoption de chiots donne aux petits chiens une deuxième chance en leur fournissant, au lieu de l’abandon, la possibilité de trouver une nouvelle famille d’accueil attentionnée. page 10

Edition spéciale 2010 Lorsqu’il a fallu trouver un nouveau foyer à des dizaines de chiens de Cozumel ou du Nord canadien, l’équipe d’IFAW est passée à l’action. À Cozumel, une nouvelle société expulsait les chiens qui avaient élu domicile dans la décharge municipale. Le refuge local était plein et IFAW a aidé ses partenaires locaux à évacuer les chiens de la décharge et du refuge pour leur donner un nouveau foyer aux États-Unis.

Dans le nord du Canada, une communauté débordée par le nombre de chiens errants a demandé notre aide afin de leur trouver des familles accueillantes. Les sauveteurs d’IFAW ont chargé les animaux dans un convoi de camionnettes pour les amener, après un long voyage, dans leurs nouveaux foyers au sud du pays.

Fonds international pour la protection des animaux

page 11

Interventions d’urgence En un peu plus de cinq ans, IFAW a secouru et soigné des animaux suite à plus de 30 des pires catastrophes mondiales, dont le séisme et le tsunami de 2011 au Japon, le tremblement de terre de 2010 en Haïti et celui de 2008 en Chine. Plus de 200 000 animaux ont été soignés à la suite de catastrophes naturelles. IFAW travaille avec les communautés locales, les gouvernements et les groupes de secours aux animaux pendant et après les catastrophes pour élaborer des plans de sauvetage des animaux, former des intervenants locaux et améliorer le bien-être animal à long terme dans les régions affectées.

Tremblement de terre en Haïti

Séisme en Chine

Refuges d’urgence

Le 12 janvier 2010, un tremblement de terre de magnitude 7, le plus puissant depuis deux siècles, a ébranlé le petit État insulaire d’Haïti. Les bâtiments se sont effondrés et la capitale, Port-au-Prince, a été complètement détruite. Quelques jours après le séisme, IFAW et la Société mondiale de protection des animaux (WSPA) ont créé la Coalition ARCH (Animal Relief Coalition for Haiti) pour porter secours aux animaux survivants et faire face à la menace d’une contamination des hommes par des bêtes malades. Notre clinique vétérinaire mobile a traité plus de 64 000 animaux et le projet ARCH a permis d’améliorer à long terme l’offre vétérinaire dans le pays.

Après le séisme ravageur de 2008, IFAW a immédiatement envoyé plus de six tonnes de nourriture pour animaux et d’autres fournitures dans quelques-unes des zones les plus touchées de la province du Sichuan.

L’expérience dont bénéficie IFAW dans la création d’immenses refuges suite à des catastrophes a fait de nous une organisation incontournable pour les communautés touchées qui ont besoin de déplacer, de nourrir et de donner abri à un grand nombre d’animaux.

page 12

La crainte que la rage se propage parmi les chiens errants après la catastrophe a conduit certaines autorités à envisager des abattages. IFAW a rencontré des agents du gouvernement local de Zun Dao qui ont accepté de stopper les opérations d’abattage des chiens dans la région et ont bien accueilli le programme de vaccination antirabique et de soins vétérinaires d’IFAW. Finalement, l’équipe a traité plus de 1 200 chiens et apporté des formations aux vétérinaires locaux sur les façons de traiter humainement les animaux errants.

Ouragans et inondations aux États-Unis Les ouragans et les inondations ravagent fréquemment la Côte du Golfe des ÉtatsUnis et IFAW est devenu l’un des leaders du sauvetage des animaux après ces catastrophes. En 2008, IFAW a aidé à abriter plus de 1 300 animaux domestiques quand les habitants de la Louisiane ont été forcés d’évacuer avant le passage de l’ouragan Gustav. IFAW a fourni des équipements et formé une équipe de secours aux animaux active sur l’ensemble du territoire des États-Unis ; d’autre part, IFAW intervient à chaque fois que les États réclament de l’aide supplémentaire en cas de catastrophe.

Fonds international pour la protection des animaux

page 13

Un refuge pour les chiens errants Moscou, Russie A Moscou, environ 30 000 chiens abandonnés et errants vivent dans les rues où sévit un froid glacial durant plusieurs mois de l’année. Jusqu’en 2003, Moscou adoptait la politique visant à “capturer et tuer” ces chiens afin d’en contrôler la population. Les efforts déployés par IFAW ont conduit le parlement russe à édicter une loi contre la cruauté et mettant fin à la politique de captures et d’abattages

Créer des solutions humaines durables

Quand des conflits entre les communautés et les animaux surviennent, on croit à tort qu’il y a trop d’animaux et que la seule solution est de les éliminer. Empoisonnement à la strychnine, matraquage à coups de bâton, abattage, électrocution et noyade : non seulement ces solutions sont inhumaines, mais elles sont inefficaces. Nous comprenons bien que les conflits qui opposent les animaux et les communautés humaines sont complexes. IFAW entre en contact avec les communautés respectueusement et travaille avec elles pour définir leurs besoins, leurs objectifs et les obstacles qui les empêchent de gérer en toute sécurité et avec humanité les chiens et les chats. page 14

menée jusqu’alors. Désormais, les autorités de gestion éloignent les chiens errants en les plaçant dans de vastes structures insalubres. IFAW guide un plus petit refuge connu sous le nom de “Tess” afin qu’il joue un nouveau rôle positif en tant que refuge modèle de Moscou.

Cultiver la compassion et la responsabilité à l’égard des animaux domestiques – Pékin, Chine Avoir un animal de compagnie n’est devenu chose courante en Chine qu’au cours de la dernière décennie environ. On manque de bonnes informations sur les soins à apporter aux animaux et sur la façon de se comporter avec eux, les services vétérinaires de qualité sont insuffisants et il n’y a pas de législation nationale protégeant les animaux des mauvais traitements ou de la cruauté pure et simple. Depuis 1998, IFAW parvient chaque année à stopper trois ou quatre campagnes d’abattage des chiens en Chine, en faisant pression et en partageant des informations précises sur la prévention des maladies et la maîtrise des populations. Nous militons pour une législation nationale qui protégerait les chiens et les chats des actes de cruauté tels que les abattages des chiens dans toute la Chine.

Protéger les animaux et les hommes de la rage - Bali, Indonésie Depuis 2002, IFAW aide un groupe local à apporter des services d’éducation, de vaccination et de stérilisation aux villages et aux plages de Bali. En 2010, IFAW a soutenu une initiative conduite par la WSPA et la Bali Animal Welfare Association en lançant une campagne de vaccination à l’échelle de toute l’île de Bali afin d’y éradiquer la rage. À ce jour, les équipes ont vacciné 70 % de la population canine, soit plus de 270,000 individus.

Fonds international pour la protection des animaux

page 15

Les chiens et les chats comptent sur nous pour répondre aux besoins de base qui leur permettront de vivre une vie heureuse et saine – suffisamment de nourriture, d’eau et de protection contre le soleil ou le froid ; le droit de faire de l’exercice et d’exprimer des comportements naturels et celui de vivre sans cruauté, peur ni manque de soins.

Les animaux ont besoin d’être davantage protégés dans le monde entier. Aidez-nous en signant notre pétition pour faire adopter la Déclaration universelle pour le bien-être animal (UDAW) par les Nations Unies.

Engagez-vous à nous soutenir sur www.ifaw.org.

Fonds international pour la protection des animaux

www.ifaw.org 4 rue Edouard Mignot 51100 REIMS - France

Fondé en 1969, IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) sauve les animaux en danger tout autour du globe. Avec des projets dans plus de 40 pays, IFAW vient au secours d’animaux, travaille à prévenir la cruauté envers les animaux en général et milite pour la protection de la faune sauvage et des habitats.

youtube.com/ifawvideo

facebook.com/ifawhq

Bureaux en : Japon Australie Kenya Belgique Pays-Bas Canada Russie Chine Afrique du Sud France Émirats Arabes Unis Allemagne Royaume-Uni, États-Unis Inde

twitter.com/action4ifaw