avril 2014

Faculté de sciences infirmières, Université de Montréal; .... http://stmarysresearch.ca/en/research/research_made_practical/further-reading-on-isar-seisar.
382KB taille 5 téléchargements 484 vues
Résumé de projet de recherche

Projet DUrAA : Départements d’Urgence Amis des Aînés Une Approche Adaptée à la Personne Âgée aux Départements d’Urgence au Québec : Développement et Évaluation d’un Outil d’Évaluation des Soins

Centre de Recherche de St Mary 3830 avenue Lacombe Montréal, Québec H3T 1M5, Canada

23 avril 2014

0

McCusker J, et al.

Départements d’Urgence Amis des Aînés

UNE APPROCHE ADAPTÉE À LA PERSONNE ÂGÉE AUX DÉPARTEMENTS D’URGENCE AU QUÉBEC : DÉVELOPPEMENT ET ÉVALUATION D’UN OUTIL D’ÉVALUATION DES SOINS Date du document:

23 avril 2014

Agence de financement:

Fonds de la recherche du Québec - Santé (FRQ-S) L’urgence et le continuum de soins (2012-2015) (Dossier 25234)

Chercheurs:

Jane McCusker, MD DrPH Département d’épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail, Université McGill; Centre de Recherche de St. Mary 3830 avenue Lacombe Ave. Montréal, Québec, H3T 1M5 Tél.: (514) 345-3511 poste 5060 Fax: (514) 734-2652 [email protected] Antonio Ciampi, PhD Département d'épidémiologie, biostatistique et de santé au travail, Université McGill; Centre de Recherche de St. Mary Sylvie Cossette, inf., PhD Faculté de sciences infirmières, Université de Montréal; Centre de recherche de l’Institut de cardiologie de Montréal; Réseau de recherche en interventions en sciences infirmières du Québec Francine Ducharme, inf., PhD Faculté de sciences infirmières, Université de Montréal; Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal; Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille Alain Vadeboncoeur, MD, CSPQ (DU) Institut de Cardiologie Montréal; Faculté de médecine, Université de Montréal; Groupe Interuniversitaire de Recherche sur les Urgences Nathalie Veillette, erg., PhD Université du Québec à Trois-Rivières; Institut Universitaire de Gériatrie de Montréal Minh Vu, MD, FRCPC Centre hospitalier de l'Université de Montréal; Faculté de médecine, Université de Montréal; Institut universitaire de gériatrie de Montréal 1

McCusker J, et al.

Collaborators:

Départements d’Urgence Amis des Aînés

Lucie Grenier, inf., MAP Direction générale du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec, accès et pratiques innovantes ; Hôpital de l'Enfant-Jésus Johanne Laplante, inf., MSc (a) Direction des soins infirmiers de la qualité et des programmes de santé publique, CSSS Pierre-Boucher Natalie Le Sage, MD, MSc Centre hospitalier affilié universitaire de Québec, Hôpital de l'Enfant-Jésus ; Département de médecine familiale et médecine d'urgence, Université Laval ; Centre de recherche du CHU de Québec, Axe Santé des populations et pratiques optimales en santé Belinda Parke, inf., PhD Faculté de sciences infirmières, Université de l’Alberta ; Vancouver Island Health Authority, Colombie-Britannique Samir Sinha, MD, DPhil, FRCPC Gériatrie, Hôpital Mont Sinaï et les hôpitaux du réseau universitaire de santé, Toronto; La stratégie provinciale pour les personnes âgées du gouvernement de l'Ontario Gerald van Gurp, MD Programme d'infirmière praticienne en soins primaires, École des sciences infirmières de McGill Josée Verdon, MD, MSc Centre universitaire de santé McGill

Coordonnatrice de projet: Deniz Sahin, MD, MSc

2

McCusker J, et al.

Départements d’Urgence Amis des Aînés

Une Approche Adaptée à la Personne Âgée aux Départements d’Urgence au Québec : Développement et Évaluation d’un Outil d’Évaluation des Soins Le nombre de personnes âgées qui se rendent aux services d’urgence augmente. Ces patients ont souvent des problèmes de santé plus complexes et plus urgents que des patients plus jeunes. Ils présentent aussi un défi croissant pour les hôpitaux. En effet, les personnes âgées, celles qui ont 75 ans et plus, utilisent habituellement plus de ressources au cours d’une visite à l’urgence, y restent plus longtemps et y reviennent plus souvent que les jeunes patients. Elles sont aussi plus susceptibles d’être admises à l’hôpital et éprouvent souvent plus de problèmes de santé à leur retour à la maison que d’autres patients. La recherche montre que la qualité des soins que reçoivent les personnes âgées dans les services d’urgence, de même que les résultats de ces soins, peuvent être améliorés par le recours à certaines interventions. Plus précisément, les interventions qui, dans le service d’urgence, servent à relier les patients à des services offerts dans la collectivité sont utiles. Les services d’urgence peuvent aussi apporter des changements au département même pour mieux s’adapter aux besoins des personnes âgées. Toutefois, il n’existe peu d’outils pour guider leurs efforts. Des critères clairs que pourraient utiliser les hôpitaux pour évaluer la mesure dans laquelle le département d’urgence est « ami des aînés » pourraient être utiles. Les décideurs politiques en santé ont aussi besoin d’information sur les départements d’urgence « amis des aînés ». Des données sur certains facteurs pouvant aider ou entraver la mise en œuvre d’interventions qui améliorent les soins prodigués aux aînés pourraient guider leur travail. Dans cette optique, notre équipe a mis au point un outil qui aidera les hôpitaux à évaluer les soins offerts aux personnes âgées dans les services d’urgence. Il sera aussi utile pour la planification des activités d’amélioration de la qualité. Cet outil s’appelle « outil d’évaluation des Départements d’Urgence Amis des Aînés (DUrAA) ». Il doit maintenant être mis à l’essai et rendu plus précis. Le présent projet répond à ce besoin. Qu’est-ce que « l’outil d’évaluation des Départements d’Urgence Amis des Aînés (DUrAA) »? Notre équipe a commencé à élaborer l’outil d’évaluation des DUrAA en 2006 dans un projet précédent. Le projet actuel poursuit cette démarche qui donnera lieu à un outil d’évaluation globale destiné au personnel des services d’urgence pour évaluer la qualité des soins reçus par les personnes âgées dans leur service. L’outil évaluera les processus de soins des services d’urgence (par exemple, les programmes de dépistage et les protocoles de soins des patients à haut risque), le milieu physique du service d’urgence et les ressources disponibles, le tout dans le but d’améliorer les soins offerts aux personnes âgées. Aperçu du projet Ce projet à méthodologie mixte évaluera la mesure dans laquelle les départements d’urgence du Québec sont « amis des aînés ».

3

McCusker J, et al.

Départements d’Urgence Amis des Aînés

Il examinera les changements qui ont eu lieu lors de l’instauration des services amis des aînés dans ces départements d’urgence depuis 2006. Il soulignera quelques barrières et facilitateurs dans la mise en œuvre des soins amis des aînés dans les services d’urgence. Nous présenterons des recommandations pour améliorer la mise en place d’interventions qui soutiennent les soins offerts aux personnes âgées dans les services d’urgence. Le projet nous permettra aussi de réviser « l’outil d’évaluation des Départements d’Urgence Amis des Aînés (DUrAA) » et de présenter des recommandations pour son application dans les services d’urgence du Québec. La présente étude comprend plusieurs étapes organisées en deux phases, expliquées ci-dessous. La première phase inclut un sondage sur les soins amis des aînés dans les services d’urgence du Québec et une révision de l’outil d’évaluation des DUrAA pour en améliorer la pertinence et l’application. La deuxième phase propose une évaluation de l’outil d’évaluation révisé des DUrAA.

Phase 1 : Sondage sur les soins amis des aînés dans les services d’urgence et révision de l’outil d’évaluation des DUrAA Au cours de la phase 1, qui a eu lieu de décembre 2012 à mars 2014, l’outil d’évaluation des DUrAA a été révisé en fonction de la littérature et des commentaires des intervenants. Par la suite, tous les services d’urgence non psychiatriques pour adultes du Québec ont été sondés dans le but : 1) d’évaluer les changements survenus dans les services d’urgence amis des aînés au Québec depuis 2006; 2) de déterminer les composantes des soins offerts aux personnes âgées qui étaient mises en œuvre; et 3) de comprendre l’importance de chaque composante des soins amis des aînés pour les médecins et les infirmières des services d’urgence.

Phase 2 : Évaluation de l’outil d’évaluation des DUrAA Dans la phase 2, l’équipe recrutera quatre services d’urgence qui participeront à la partie de l’étude en profondeur du projet. À l’aide d’un questionnaire, cette phase évaluera la fiabilité de l’outil d’évaluation des DUrAA en comparant les réponses anonymes des médecins et des infirmières dans ces quatre services d’urgence. En outre, 400 patients âgés et membres de leurs familles seront interviewés pour évaluer leur perception des soins qu’ils ont reçus pendant qu’ils étaient à l’urgence et de ceux que leur ont prodigués les services communautaires. Des entrevues en profondeur avec des professionnels de la santé et des patients choisis permettront aussi de mieux comprendre les soins offerts aux personnes âgées dans les services d’urgence. Pour plus d’informations, veuillez contacter : Dre Jane McCusker 514-345-3511, poste 5060 [email protected] Pour une liste de publications liées au projet, voir : http://stmarysresearch.ca/en/research/research_made_practical/further-reading-on-isar-seisar

4