C'est mon

À Hawaï, le luau est une grande fête traditionnellement tenue à l'occasion des passages importants de la vie, comme un anniversaire, un mariage, une remise ...
1MB Taille 0 Tlchargements 13 vues
LE PRINTEMPS NOUS FAIT UNE FLEUR : VOICI UNE INVITATION POUR UN PARTY HAWAÏEN, LE TEMPS D’OUVRIR LA PORTE À CE BANQUET DE COULEURS ET DE SAVEURS. SI CE N’EST PAS LE PARADIS, C’EST LA PORTE JUSTE À CÔTÉ.

C’est mon

KIKI

TEXTES SOPHIE MASSÉ PHOTOS MAUDE CHAUVIN STYLISME ACCESSOIRES KARINE BLACKBURN STYLISME CULINAIRE NATALY SIMARD

TIKI

ricardocuisine.com 91

BIENVENUE AU LUAU À Hawaï, le luau est une grande fête traditionnellement tenue à l’occasion des passages importants de la vie, comme un anniversaire, un mariage, une remise de diplôme ou de bonnes récoltes. Ça tombe bien. Ici, l’arrivée imminente du printemps marque un assez grand moment, merci. Pour marquer le coup, notre rédactrice en chef Laura a convié famille et amis pour célébrer sur une note tropicale. Pas d’océan Pacifique en vue ? Pas grave. Quand on a le sens de la fête, on invite le fleuri, le fluo et la fantaisie à entrer, et notre version intérieure d’un super party ensoleillé est lancée !

ALOHA ! Tout dans ce banquet a un vernis de rituel. Mais l’accueil, lui, a ce petit supplément de magie. À l’arrivée des invités sur le coup de 15 h, faites-les passer sous une porte avant de leur enfiler, en guise de bienvenue, le lei, soit le fameux collier de fleurs multicolores hawaïen. Ce collier ajoutera la touche finale au joyeux festival de fleurs, de couleurs et de motifs dépareillés qu’ils auront déniché dans leur garde-robe.

92 ricardocuisine.com

COCKTAILS MAISON

limonade volcan-passion › p. 107

Le Mai Tai est le plus célèbre des cocktails hawaïens (il viendrait en fait de Californie, mais c’est une autre histoire). Son nom provient d’une expression tahitienne qui signifie « Le meilleur entre tous ». Pendant que les adultes discutent de leur préférence entre notre version à l’ananas ou le Blue Hawaiian, servi tout compris avec parasol tiki, les enfants, eux, ont de quoi s’amuser avec… un volcan en éruption. Pour un effet lave en fusion, on ajoute le blanc d’œuf à la limonade à la dernière minute avant d’agiter vigoureusement. On recule tous d’un pas avant de libérer le volcan…

Blue Hawaiian › p. 107

Mai Tai › p. 107

ricardocuisine.com 95

OK, POKÉ Le poké hawaïen est un plat de poisson cru et mariné servi dans une assiette creuse avec du riz et des condiments. Comment le nôtre s’est-il transformé en nachos ? Pour qu’il soit « ami des petits », on a voulu en faire une version en bouchées. Au moment de choisir le « support », on a longtemps hésité entre les chips de tortillas et celles de taro, une racine très présente dans la cuisine polynésienne (à tel point qu’on a aussi décidé de vous en donner la recette p. 109). Vous avez le choix. Dans les deux cas, cette formule est aussi surprenante que délicieuse.

SALADES TROPICALES salade verte et vinaigrette à la papaye › p. 109

nachos façon poké › p. 109

96 ricardocuisine.com

La salade verte à la papaye et la salade de chou à l’ananas ont chacune une touche d’originalité. D’abord, le poivre de la première a été remplacé par des pépins de papaye moulus. Cette trouvaille risque d’ailleurs d’amuser les enfants : faites-leur répéter plusieurs fois « pépins de papaye » et vous venez de gagner 15 minutes pour manger tranquille. Quant à la salade de chou inspirée de la cole slaw américaine, elle prend ici une tournure Aloha State avec l’ajout de fines tranches d’ananas.

salade de chou et d’ananas › p. 109

CE SOIR, ON DANSE La pièce de résistance du banquet est le porc kalua. Ce mot signifie « cuit dans un four souterrain ». Dans un luau traditionnel, le porc est placé dès l’aube dans ce four, avant d’être recouvert de feuilles de bananier. Le moment où la viande est sortie de l’imu, à la fin de la journée, est un temps fort du luau, dont la distribution des colliers de fleurs et le service des Mai Tai servent de mise en scène. Pour reproduire ce rituel, on peut danser le hula autour de la mijoteuse. C’est ridicule, certes, mais ça laisse d’excellents souvenirs aux enfants.

petits pains hawaïens › p. 110

HULI HOOP Si les petits pains à l’ananas ont été prévus pour servir le porc kalua en sandwich, rien n’empêche d’en faire un à-côté pour les pilons de poulet huli-huli grillés, qu’on mange avec les doigts. Huli, qui veut dire « tourner », évoque le poulet qu’on retourne souvent dans sa sauce, à mi-chemin entre le poulet BBQ et le poulet teriyaki.

poulet huli-huli › p. 110

porc kalua › p. 113

ricardocuisine.com 99

FLEURS ET FLUO Les fleurs tropicales sont les invitées de marque de notre party. Et pas besoin d’un gros bouquet : chacune est si jolie à regarder qu’on peut créer un bel effet, une fleur à la fois. De grandes feuilles pourront aussi servir de sous-plat sur la table (voyez comment faire p. 116). Et pour personnaliser le décor encore plus, on fouille dans les chambres des enfants, où l’on risque fort de trouver des coussins multicolores ou des bananes en peluche avec des yeux.

100 ricardocuisine.com

PLATEAU ENSOLEILLÉ Réveillé par un trait de jus de lime, le plateau de fruits tropicaux est composé d’un assortiment d’ananas, melon d’eau, melon miel, fruit du dragon, mangue, carambole, fruit de la passion et litchis (voyez comment les prédécouper p. 113). Ils sont tous faciles à piquer à la fourchette, à déguster à même la pelure ou, comme les fruits de la passion, avec de petites cuillères.

DESSERT DES ÎLES Dans la recette de gâteau, on utilise du nectar de goyave. Comme toute la bouteille est partagée entre le gâteau éponge et la gelée à la goyave, le détour par l’épicerie asiatique ou latino-américaine vaut la peine. C’est la congélation finale qui permet de faire de petites portions parfaitement égales, sorte de cupcakes carrés. Si vous n’en pouvez plus d’attendre l’été, ce dessert typiquement hawaïen est une ondée de fraîcheur assurée.

plateau de fruits tropicaux › p. 113

102 ricardocuisine.com

gâteau à la goyave › p. 115

PINA ET PINO Pour les enfants, on prépare des sacs à surprises dans lesquels on peut mettre des tatouages temporaires, des lunettes farfelues, des autocollants de fleurs ou des bonbons aux fruits. Toutes sortes de petits trésors thématiques qui sauront les amuser et qui ajouteront de la fantaisie dans le party. Mais la décoration de l’ananas sera sans doute le clou de la soirée. Avec de la peinture, de gros yeux globuleux et des cure-pipes pour les bras, on ne reconnaît plus Monsieur et Madame Patate, de retour des îles, qui ont désormais une tête d’ananas.

ricardocuisine.com 105

Mai Tai

limonade volcan-passion

photo p. 95

photo p. 94

préparation portion 1

10 minutes

30 ml (1 oz) de rhum blanc 30 ml (1 oz) de rhum brun 30 ml (1 oz) de triple sec 30 ml (1 oz) de brandy à l’abricot 30 ml (1 oz) de jus d’ananas ou de mélange tropical citron, le jus seulement lime, le jus seulement 15 ml ( oz) de sirop d’orgeat 1 trait d’Angostura 1 tranche d’ananas Glaçons

1 Dans un shaker, mélanger les rhums, le triple sec, le brandy à l’abricot, le jus d’ananas, le jus de citron, le jus de lime, le sirop d’orgeat et l’Angostura. Ajouter quelques glaçons et remuer vigoureusement. Verser dans un verre tulipe en filtrant les glaçons. 2 Remplir le verre de glaçons. Décorer avec la tranche d’ananas et un parasol, si désiré. Servir avec une paille. | NOTE | Contrairement au Mai Tai classique, notre version contient du jus d’ananas et du brandy à l'abricot pour un côté plus fruité.

préparation portions 6

15 minutes

750 ml (3 tasses) de nectar de fruits de la passion 125 ml ( tasse) de jus de lime 45 ml (3 c. à soupe) de sirop de grenadine 1 blanc d’œuf Glaçons

1 Dans un pichet, mélanger à l’aide d’un fouet le nectar de fruits de la passion, le jus de lime, le sirop de grenadine et le blanc d’œuf jusqu’à ce que la préparation soit homogène. 2 Répartir le mélange dans 6 pots en verre d’une contenance de 250 ml (1 tasse) chacun de manière à laisser un jeu d’air de 4 cm (1 po) entre la limonade et le rebord de chaque pot. Refermer le couvercle hermétiquement. Laisser chaque convive agiter son pot afin que la mousse se forme et remplisse l’espace vide. 3 Ouvrir les pots et ajouter des glaçons jusqu’à ce que la mousse commence à déborder. Servir avec des pailles. | NOTE | Pour une version alcoolisée, ajoutez 45 ml (1 oz) de vodka par portion.

Blue Hawaiian photo p. 94 préparation portion 1

10 minutes

90 ml (3 oz) de jus d’ananas 45 ml (1 oz) de rhum blanc 30 ml (1 oz) de lait de coco léger 30 ml (1 oz) de curaçao bleu 1 tranche d’ananas 1 cerise au marasquin Glaçons

1 Dans un shaker, mélanger vigoureusement le jus d’ananas, le rhum, le lait de coco et la moitié du curaçao avec quelques glaçons. Verser dans un verre low ball en filtrant les glaçons. 2 Remplir le verre avec des glaçons concassés (voir note). Ajouter graduellement le reste du curaçao. Décorer avec la tranche d’ananas et la cerise piquées sur un cure-dents. | NOTE | Pour obtenir des glaçons concassés, il suffit de mettre des glaçons dans une taie d’oreiller et de frapper dessus à l’aide d’un marteau ou d’un rouleau à pâtisserie. Une autre option simple et pratique, surtout pour une grande quantité de glace, consiste à utiliser un robot culinaire.

ricardocuisine.com 107

nachos façon poké

salade de chou et d’ananas

photo p. 96

photo p. 97

préparation 30 minutes macération 15 minutes portions 8 à 10

préparation portions 8

Poisson 30 ml 10 ml 10 ml 340 g 30 ml

(2 c. à soupe) de sauce soya (2 c. à thé) d’huile de sésame grillé (2 c. à thé) de vinaigre de riz ( lb) de thon très frais, coupé en dés (2 c. à soupe) de ciboulette fraîche ciselée

Sauce

340 g 370 g 30 ml 5 ml

15 minutes

(4 tasses) de chou émincé à la mandoline (2 tasses) d’ananas, pelé, le cœur retiré et émincé à la mandoline (2 c. à soupe) de vinaigre de riz (1 c. à thé) de sucre

1 Dans un bol, mélanger tous les ingrédients. Saler et poivrer.

125 ml ( tasse) de mayonnaise 30 ml (2 c. à soupe) d’eau 10 ml (2 c. à thé) de sauce Sriracha

2 Servir en accompagnement des pilons de poulet huli-huli ou du porc kalua (recettes p. 110 et 113).

Garniture

salade verte et vinaigrette à la papaye

220 g

photo p. 97

1 10 g 15 ml

(8 tasses) de chips de tortillas ou de chips de taro (recette ci-dessous) gros avocat, pelé et coupé en dés ( tasse) de feuilles de coriandre (1 c. à soupe) de graines de sésame grillées Quartiers de lime, au goût

Poisson 1 Dans un bol, mélanger la sauce soya, l’huile de sésame et le vinaigre. Incorporer le thon et la ciboulette. Laisser macérer 15 minutes au réfrigérateur. Sauce 2 Dans un autre bol, mélanger la mayonnaise, l’eau et la sauce Sriracha à l’aide d’un fouet jusqu’à ce que la sauce soit homogène. Réserver. Garniture 3 Répartir les chips de tortillas dans une grande assiette de service. 4 Arroser les chips de tortillas d’un filet de sauce. Répartir le poisson, l’avocat, la coriandre et les graines de sésame. Servir le reste de la sauce dans un bol et accompagner de quartiers de lime, si désiré.

chips de taro photo p. 96

préparation 25 minutes portions 8 à 10

Vinaigrette 1 60 ml 45 ml 15 ml 15 ml

petite papaye d’environ 600 g (1 lb) ( tasse) d’eau (3 c. à soupe) d’huile de canola (1 c. à soupe) de sirop d’érable (1 c. à soupe) de vinaigre balsamique blanc

Salade 360 g 3 40 g

(8 tasses) de laitue romaine ou frisée verte déchiquetée concombres libanais, émincés en biseau ( tasse) de noix de coco fraîche émincée Fleurs comestibles, au goût

Vinaigrette 1 Sur un plan de travail, couper la papaye en 2 sur la longueur. Conserver une moitié au réfrigérateur pour un autre usage. 2 Prélever 15 ml (1 c. à soupe) des graines (voir note) et jeter le reste. Peler la demi-papaye. Utiliser les bouts arrondis de la papaye pour faire 160 g (1 tasse) de cubes pour la vinaigrette et le centre de la papaye pour les fines tranches pour la salade. Réserver les tranches.

préparation 15 minutes cuisson 20 minutes rendement 400 g (24 tasses)

3 Au mélangeur, broyer finement les graines et les cubes de papaye avec le reste des ingrédients. Saler. Transvider dans un bol et réfrigérer jusqu’au moment de servir.

1

Salade 4 Dans une grande assiette de service, répartir la laitue, les concombres et la papaye tranchée. Saler et arroser de la moitié de la vinaigrette. Parsemer de la noix de coco et de fleurs comestibles. Servir et laisser les convives ajouter plus de vinaigrette, au goût.

racine de taro de 1 kg (2,2 lb), pelée Huile de canola, pour la friture

1 Préchauffer l’huile de la friteuse 180 °C (350 °F). 2 À la mandoline, trancher le taro très finement. Frire quelques tranches à la fois, 1 minute ou jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes. Égoutter sur un papier absorbant. Saler. 3 Déguster en grignotine ou pour remplacer les tortillas dans les nachos façon poké (recette ci-dessus).

| NOTE | Les graines de papaye ont un goût légèrement poivré qui rappelle celui des capucines. Finement concassées, elles remplacent parfaitement le poivre dans notre recette de vinaigrette. ricardocuisine.com 109

petits pains hawaïens

poulet huli-huli

photo p. 98

photo p. 98

préparation 25 minutes levée 3 heures cuisson 13 minutes rendement 15 ✻ se congèlent ✻

préparation 15 minutes macération 8 heures cuisson 1 heure portions 8 ✻ se congèle ✻

180 ml 55 g 55 g 2 490 g 10 ml 1 ml 1 15 ml

105 g 125 ml 125 ml 60 ml 60 ml 15 ml 2 24

( tasse) de jus d’ananas, tiède ( tasse) de beurre non salé, fondu ( tasse) de sucre œufs (3 tasses) de farine tout usage non blanchie (2 c. à thé) de levure instantanée ( c. à thé) de sel jaune d’œuf (1 c. à soupe) d’eau

1 Dans un bol, mélanger au fouet le jus d’ananas, le beurre fondu, le sucre et les œufs. 2 Dans un batteur sur socle muni du crochet à pétrir ou dans un autre bol, à l’aide d’une cuillère de bois, mélanger la farine, la levure et le sel. Ajouter le mélange de jus d’ananas et mélanger jusqu’à ce que la pâte commence à se former. 3 Pétrir la pâte 5 minutes au batteur sur socle ou sur un plan de travail fariné. La pâte sera molle et légèrement collante. Déposer la pâte dans un bol propre et légèrement huilé. Couvrir d’un linge humide ou d’une pellicule de plastique. Laisser lever dans un endroit tiède et humide 1 h 30 ou jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume. 4 Beurrer un moule rectangulaire de 33 x 23 cm (13 x 9 po). 5 Couper la pâte en 15 morceaux. Façonner des boules en les roulant entre la paume de la main et un plan de travail. Répartir les boules dans le moule. Couvrir d’un linge humide ou d’une pellicule de plastique. Laisser reposer 1 h 30 dans un endroit tiède et humide ou jusqu’à ce que les boules aient doublé de volume. 6 Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 190 °C (375 °F). 7 Dans un petit bol, mélanger à la fourchette le jaune d’œuf avec l’eau. Badigeonner la pâte de la dorure. 8 Cuire au four de 13 à 15 minutes ou jusqu’à ce que les pains soient bien dorés. Laisser refroidir.

110 ricardocuisine.com

( tasse) de cassonade légèrement tassée ( tasse) de jus d’ananas ( tasse) de ketchup ( tasse) de sauce soya ( tasse) de vinaigre de riz (1 c. à soupe) de gingembre haché finement gousses d’ail, hachées pilons de poulet sans la peau

1 Dans un grand bol, mélanger la cassonade avec le jus d’ananas, le ketchup, la sauce soya, le vinaigre, le gingembre et l’ail. Ajouter le poulet. Saler, poivrer et bien mélanger. Couvrir et réfrigérer 8 heures ou toute une nuit en remuant 1 ou 2 fois, si possible. 2 Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 200 °C (400 °F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin. 3 Égoutter les pilons et transvider la marinade dans une petite casserole. Répartir le poulet sur la plaque. 4 Cuire le poulet au four 1 heure ou jusqu’à ce qu’il soit bien cuit, en le retournant à mi-cuisson. 5 Entre-temps, à feu moyen-élevé, faire réduire la marinade jusqu’à ce qu’elle soit sirupeuse, soit environ 20 minutes. Couvrir et réserver la sauce. 6 Dans le même bol nettoyé, déposer le poulet cuit. Ajouter la sauce et bien enrober le poulet. 7 Délicieux avec la salade verte et vinaigrette à la papaye (recette p. 109).

porc kalua

plateau de fruits tropicaux

photo p. 99

photo p. 102

préparation 15 minutes cuisson 8 heures portions 8 warm jusqu’à 8 heures ✻ se congèle ✻

préparation 25 minutes portions 8 à 10

Porc 1 15 ml 30 ml 30 ml 5 ml

rôti d’épaule de porc de 1,8 kg (4 lb) avec la couenne et l’os (1 c. à soupe) d’huile de sésame (2 c. à soupe) de sel rouge d’Hawaï (voir note) (2 c. à soupe) de sauce Worcestershire (1 c. à thé) de poivre moulu

Garniture 125 ml ( tasse) de vinaigre de riz 55 g ( tasse) de cassonade légèrement tassée 15 ml (1 c. à soupe) de sauce Worcestershire

Porc 1 Dans la mijoteuse, enrober le rôti de l’huile. Frotter avec le sel, la sauce et le poivre. 2 Couvrir et cuire à basse température (Low) 8 heures. On peut maintenir à réchaud (Warm) jusqu’à 8 heures. 3 Retirer la viande de la mijoteuse. Retirer les os et le gras. Effilocher la viande et réserver dans une grande assiette. Jeter le jus de cuisson qui est trop salé pour être utilisé. Garniture 4 Dans une petite casserole à feu élevé, porter à ébullition tous les ingrédients, puis laisser mijoter jusqu’à ce que la cassonade soit dissoute. Arroser la viande du mélange. 5 Servir le porc effiloché sur des feuilles de laitue avec des tranches d’avocat ou en sandwich avec de la mayonnaise et les petits pains hawaïens (recette p. 110) et la salade de chou et d’ananas (recette p. 109).

1 2 1 4 10 30 ml 15 ml

ananas non pelé, avec les feuilles petit melon d’eau, non pelé petit melon miel, non pelé fruit du dragon (pitahaya) non pelé, coupé en deux mangues, non pelées carambole, émincée fruits de la passion (ou 2 grenadilles), coupés en deux litchis, pelés (2 c. à soupe) de sirop de fruits de la passion (facultatif) (1 c. à soupe) de jus de lime (facultatif)

1 Sur un plan de travail, couper le demi-ananas en 4 longs quartiers (photos A et B). Retirer le cœur (photo C). Glisser la lame d’un couteau entre l’écorce et la chair (photo D). Couper la chair en petits segments triangulaires sans transpercer l’écorce (photos E et F). Répéter l’opération avec les melons et le fruit du dragon. 2 Couper les mangues de part et d’autre du noyau en glissant la lame contre le noyau. À l’aide de la pointe du couteau, quadriller la chair sans transpercer la peau. Exercer une pression dessous afin de faire ressortir les cubes de mangue. 3 Dans un grand plateau de service, répartir les fruits. 4 Si désiré, mélanger le sirop de fruits de la passion et le jus de lime dans un petit bol et en badigeonner les fruits. Technique de coupe pour l’ananas, le melon et le fruit du dragon

A

B

C

D

E

F

| NOTE | Le sel rouge d’Hawaï a un goût moins prononcé que le sel de table ordinaire (plus de détails p. 20). À défaut, on peut le remplacer par la même quantité de sel kasher.

vidéo SUR LE

WEB

Voyez comment couper et présenter un fruit à écorce au ricardocuisine.com

ricardocuisine.com 113

ACCESSOIRES H&M (serviette en papier p. 90, coussin singes p. 98, chandeliers palmiers dorés p. 101) ; VdeV (lampe ananas p. 90, petits ananas blancs p. 97) ; Michaels (pics à boules dorées p. 90) ; Buk et Nola (pics papier de soie p. 90, affiche feuille verte p. 94, pic papier de soie p. 94, sous-verre p. 94, coussin feuilles vertes p. 98, coussin à pois dorés p. 98, pics p. 99) ; HomeSense (verres jaunes p. 91, verre p. 95) ; Zara Home (assiette p. 94) ; Party Expert, Giggles, Dollarama (colliers p. 92) ; Giggles (lunettes p. 93, assiettes en carton p. 97) ; Crate & Barrel (assiette p. 96, saladier p. 97, assiette p. 99) ; Simons (coussins jaune, ananas et cactus p. 100) ; Provigo (plat à fruits p. 102)

gâteau à la goyave photo p. 103 préparation 50 minutes cuisson 35 minutes congélation 6 heures portions 24

Gâteau éponge 300 g 10 ml 2,5 ml 4 315 g 2,5 ml 12 60 ml 250 ml

(2 tasses) de farine tout usage non blanchie (2 c. à thé) de poudre à pâte ( c. à thé) de sel œufs, tempérés (1 tasse) de sucre ( c. à thé) d’extrait de vanille gouttes de colorant rouge ( tasse) d’huile de canola (1 tasse) de nectar de goyave

Gelée à la goyave 500 ml 105 g 7,5 ml 30 ml

(2 tasses) de nectar de goyave ( tasse) de sucre (1 c. à thé) de gélatine (2 c. à soupe) d’eau froide

Mousse à la goyave 500 ml (2 tasses) de crème 35 % 2,5 ml ( c. à thé) d’extrait de vanille

Gâteau éponge 1 Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 200 °C (400 °F). Beurrer et tapisser un moule de 33 x 23 cm (13 x 9 po) d’une bande de papier parchemin en le laissant dépasser sur deux côtés. 2 Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Réserver. 3 Dans un autre bol, fouetter les œufs, le sucre, la vanille et le colorant au batteur électrique jusqu’à ce que le mélange triple de volume et forme un ruban en retombant du fouet, soit environ 10 minutes. À basse vitesse, ajouter l’huile en filet. Incorporer délicatement le mélange de farine en alternant avec le nectar de goyave.

Gelée à la goyave 5 Dans une casserole à feu moyen-élevé, porter à ébullition le nectar de goyave et le sucre. Laisser mijoter 2 minutes. Attention aux éclaboussures. Retirer du feu. Réserver 250 ml (1 tasse) de sirop pour le montage. 6 Dans un bol, saupoudrer la gélatine sur l’eau. Laisser gonfler 5 minutes. 7 Porter à ébullition de nouveau le reste du sirop de goyave. Ajouter la gélatine et remuer à l’aide d’un fouet jusqu’à ce qu’elle soit complètement dissoute. Laisser refroidir la gelée de goyave à la température ambiante. Réserver 125 ml ( tasse) de gelée pour la mousse. Mousse à la goyave 8 Dans un bol, fouetter la crème et la vanille au batteur électrique jusqu’à l’obtention de pics mous. Ajouter la gelée de goyave réservée et fouetter jusqu’à l’obtention de pics fermes. Montage 9 Tapisser le fond du moule qui a servi à la cuisson du gâteau d’une bande de papier parchemin en le laissant dépasser sur deux côtés. 10 Couper le gâteau en deux à l’horizontale. Imbiber les deux tranches de gâteau du sirop de goyave réservé. Placer la première tranche du gâteau dans le fond du moule. Répartir la moitié de la mousse sur le gâteau et y placer la deuxième tranche. Couvrir du reste de la mousse. Y verser la gelée de goyave réservée en filet. Congeler 6 heures ou toute une nuit (voir note). 11 Démouler. Couper les bordures du gâteau pour l’égaliser. Couper le gâteau en 24 cubes. Laisser décongeler 1 heure à la température ambiante ou 3 heures au réfrigérateur avant de servir. | NOTE | Quoique facultative, la congélation du gâteau facilite grandement la coupe et permet d’obtenir des cubes parfaits.

4 Répartir la pâte dans le moule. Cuire au four 25 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser refroidir sur une grille. Démouler.

ricardocuisine.com 115