Document 16

par des chemins inconnus jusqu'à nos jours, en jetant cependant l'ef- froi dans l'âme d'un grand nombre de penseurs contemporains. Les sociétés littéraires ...
97KB Taille 0 T�l�chargements 7 vues
Document 16 Pour une littérature nationale.

« La littérature canadienne s’affranchit lentement, il faut bien le dire, de tous ses langes de l’enfance. Elle laisse la voie de l’imitation pour s’individualiser, se nationaliser ; elle s’avance en chancelant encore, il est vrai, vers des régions nouvelles ; devant elle s’ouvre un horizon et plus grand, et plus neuf : elle commence à voir et à croire qu’elle pourra s’implanter sur le sol d’Amérique comme une digne bouture de cette littérature française qui domine et éclaire le monde, le guide ou le soulève, le fait rire ou trembler, le lance en même temps contre les rois et les préjugés sociaux, et le mène à la recherche de la vérité par des chemins inconnus jusqu’à nos jours, en jetant cependant l’effroi dans l’âme d’un grand nombre de penseurs contemporains. Les sociétés littéraires existantes ; les travaux des hommes généreux et

© ERPI Modifications interdites. Reproduction autorisée uniquement dans les classes où le manuel Repères est utilisé.

dévoués qui prononcent des discours aux séances publiques de ces sociétés ; les penchants, les études et les essais des jeunes gens, tout nous fait voir que la littérature nationale entre dans une ère nouvelle : ère de progrès et de perfectionnement. Le lecteur se réjouira, comme nous, en arrivant à l’époque actuelle, de voir combien la littérature canadienne s’émancipe du joug étranger ; de voir combien les écrivains, mûris par l’âge et par l’étude, diffèrent en force, en vigueur, en originalité, des premiers écrivains canadiens ; de les voir s’élever au-dessus des frivolités et des passions politiques pour aller à la recherche de tout ce qui peut être vraiment utile au peuple, de tout ce qui peut consolider et faire briller notre nationalité. » Source : James HUSTON, Répertoire national, 1848. Reproduit dans Guy FRÉGAULT et Marcel TRUDEL, dir., Histoire du Canada par les textes, tome 1 (1534-1854), Montréal, Fides, 1963, p. 228. Repères / Guide 12204

Document additionnel (1760-1867)