Dominique Wavre Mirabaud - Logbook

route jusqu'au premier empannage. Mais la situa- tion se complexifie désormais, avec l'approche d'un deuxième front actif et des options tactiques qui vont ...
2MB taille 8 téléchargements 459 vues
04/11/2011 #24

 10

ème

J+3 sta Rica .Cap sur le Co au sommet .Rencontres u pour .Baptême du fe my Alexandra La W .89’ N 13 08.21’ Position_47 44 s Vitesse_13.1 nd h breakfast

_Englis Petit déjeuner gibier de ut go Ra 1_ Repas chocolat au e uss Mo t_ desser é aux lentilles Repas 2_Petit sal

Cap sur le Costa rica

Dominique Wavre et Michèle Paret naviguent actuellement à grande vitesse, dans des conditions difficiles puisque le vent souffle assez fort, de l’arrière, mais face à une mer relativement grosse. Le voilier peine donc à trouver son rythme de croisière ; les mouvements sont saccadés et brutaux, et le pont constamment recouvert d’embruns. « Ce n’est pas la fête », confirme Dominique. « Et dans ces conditions, le matériel souffre passablement. Mais la bonne nouvelle c’est que nous avançons tout de même vite, et dans la bonne direction. »

2 www.dominiquewavre.com

facebook.com/dominiquewavre

youtube.com/DominiqueWavre

Comme l’avait prévu le skipper du Mirabaud, il n’y a pas eu d’options tactiques déterminantes pendant les deux premiers jours de course, et tous les concurrents ont plus ou moins suivi la même route jusqu’au premier empannage. Mais la situation se complexifie désormais, avec l’approche d’un deuxième front actif et des options tactiques qui vont avoir un impact sur le reste de la course. « Nous restons dans un rythme extrêmement intense, avec très peu de sommeil et beaucoup de travail », précise Dominique. « Nous passons beaucoup de temps à régler le bateau, car les conditions sont assez irrégulières. Nous sommes

aussi toujours en phase d’apprentissage avec ce nouveau mât, que nous n’avons encore jamais utilisé dans des conditions si pointues. » Les concurrents de la Transat Jacques Vabre vont

vraisemblablement contourner les Açores par le nord avant de plonger en direction de l’Equateur et des alizés. Une situation atypique, mais dénuée d’ambiguïté puisque choisie par tous les concurrents.

www.dominiquewavre.com 3

Rencontres au sommet

Baptême du feu pour Alexandra Lamy

Le départ de la Transat Jacques Vabre s’est donc déroulé en deux temps, avec une période festive et un public important jusqu’à dimanche (300’000 visiteurs d’après les organisateurs), puis trois jours totalement inhabituels avant un départ de grande course, passés dans le calme pour ne pas dire la confidentialité avant le vrai départ, mercredi.

Alexandra Lamy, qui est la marraine du Mirabaud pour cette Transat Jacques Vabre, a versé samedi passé quelques gouttes de champagne symboliques sur la belle étrave du Mirabaud, et prodigué ses encouragements à Dominique et Michèle.

C’est donc le week-end passé qui restera dans tous les esprits. Les skippers des voiliers engagés dans cette Transat Jacques Vabre ont reçu la visite de nombreuses personnalités – Alexandra Lamy ou David Douillet, Ministre des Sports, notam-

ment à bord du Mirabaud – tandis que le public et les innombrables enfants présents sur les quais se succédaient le long des voiliers. Tout le monde a ensuite assisté au Prologue de la Jacques Vabre, improvisé à bon escient par les organisateurs en lieu et place d’un vrai départ de transat. Dominique et Michèle s’y sont classés huitièmes de la catégorie IMOCA, sans trop se prendre au sérieux. « C’était une course pour le fun. Et surtout pas le moment de prendre des risques. Mais nous avons eu beaucoup de plaisir.»

Mais cette cérémonie informelle était aussi un véritable baptême du feu pour l’actrice française, puisque c’est la première fois de sa vie qu’elle mettait les pieds sur un bateau ! « Je suis une terrienne », a-t-elle déclaré dans un grand éclat de rire, fidèle à sa personnalité ! « Moi, mon truc,

c’est le plancher des vaches. Ou éventuellement des théâtres ! Pour être franche, j’ai peur de la mer. Et du coup j’ai une énorme admiration pour Dominique et Michèle, qui partent juste tous les deux sur ce grand bateau. C’est très impressionnant, ce qu’ils font. » Alexandra Lamy a ensuite passé la soirée en compagnie d’un groupe d’amis de Mirabaud, puis assisté au départ sur une vedette en compagnie de toute l’équipe.

Classement IMOCA PLAY VIDEO

4 www.dominiquewavre.com

04/11/2011 - 14:00 GMT 1. MACIF 0.00 2. Cheminées Poujoulat +9.90 3. Hugo Boss +27.20 9. SafRAN +41.60 10. Mirabaud +54.30

PLAY VIDEO

www.dominiquewavre.com 5

www.dominiquewavre.com

Mirabaud & Cie, banquiers privés Laurent Koutaïssoff 29, boulevard Georges-Favon 1204 Genève T: +41 58 816 23 90 M: +41 79 786 78 93

MaxComm Communication Bernard Schopfer T: +41 22 735 55 30 M: +41 79 332 11 76 [email protected]

Crédits photos Thierry Martinez/Mirabaud Jean-Guy Python/Mirabaud Wavre/Paret