Germinal

Corpus de textes • Manuel B. C-1. Zénith / ... PI. Reproduction e t modifications autorisées uniqu e m ent dan s le s classe ... Comprendre et interpréter le texte. 1.
165KB taille 4 téléchargements 134 vues
Nom :

Groupe :

NOTIONS ET CONCEPTS  Le sens des mots  Les figures de style

Date :

Fiche 16B

 Les marques de modalité  Les caractéristiques des personnages

Corpus de textes Manuel B, pages 176 à 180

Germinal

Le lexique

Comprendre et interpréter le texte 1. Quelles sont les tâches des travailleurs suivants, dont fait mention l’extrait du roman ? • un haveur (ligne 6) : • un porion (ligne 29) : • un galibot (ligne 88) : • une herscheuse (ligne 93) : 2. Relevez une énumération, entre les lignes 70 et 80 du texte, puis expliquez l’effet produit par cette figure de style.

Le texte

4. Entre les lignes 132 et 144 de l’extrait, relevez une comparaison et expliquez son apport au texte. dans les classes où le manuel Zénith est utilisé.

© ERPI Reproduction et modifications autorisées uniquement

3. Donnez le sens du verbe ont étrenné (ligne 100) dans la langue standard.

5. Pourquoi, selon vous, Levaque ne raconte-t-il pas la vérité pour expliquer le retard des mineurs au dîner ? (lignes 45 et 46)

Corpus de textes • Manuel B

C-1

Zénith / Guide 11113

Nom :

Groupe :

Germinal (suite)

Date :

Fiche 16B

Corpus de textes

Le texte

(suite)

Manuel B, pages 176 à 180

6. Dans le passage suivant, soulignez les marques de modalité employées par le narrateur pour décrire le corps de Jeanlin. Faites attention de ne pas confondre les marques de modalité avec de simples informations. Et le pauvre petit corps apparut d’une maigreur d’insecte, souillé de poussière noire, de terre jaune, que marbraient des taches sanglantes. On ne distinguait rien, on dut le laver aussi. Alors, il sembla maigrir encore sous l’éponge, la chair si blême, si transparente, qu’on voyait les os. C’était une pitié, cette dégénérescence dernière d’une race de misérables, ce rien du tout souffrant, à demi broyé par l’écrasement des roches. (lignes 102 à 107) 7. Déterminez le sentiment exprimé dans la phrase de la ligne 122 : M. Hennebeau allait être content ! Expliquez votre réponse.

8. D’après les discours rapportés aux lignes 96, 99 et 100, 113 et 114, puis 163 et 164, donnez trois caractéristiques du docteur Vanderhaghen attribuables à sa profession. Justifiez chacune de ces caractéristiques à l’aide d’éléments du texte.



9. Relevez une phrase, à la fin du texte, qui confirme les prédictions de l’ingénieur Négrel : Le pis était que la Compagnie, maintenant, paierait les pots cassés. (lignes 121 et 122)

Zénith / Guide 11113

C-2

Corpus de textes • Manuel B

dans les classes où le manuel Zénith est utilisé.



© ERPI Reproduction et modifications autorisées uniquement