guide du professeur - Heritage Park Historical Village

Anciennes Cartes Postales - Public Cible: 3e à la 5e année. Les cartes postales ont été un moyen de communication ... manger de la nourriture étrange, manquer d'argent, etc.) Si vous avez vu la pièce de théâtre “Périple d'une vie”, vous pouvez ... que je suis arrivé et que tout va bien. J'espère que cette carte te trouvera en.
1MB taille 4 téléchargements 91 vues
guide du professeur

T i t l e -G Public o e s HCible: e r e 3e à la 5e année Anciennes Cartes Postales

Les cartes postales ont été un moyen de communication populaire au début du vingtième siècle. Des cartes avec des scènes locales et des édifices importants pouvaient être achetées dans la majorité des villes et villages. Au coût de quelques sous pour couvrir l’achat et l’envoi, c’était, pour les immigrants, une façon facile et économique d’envoyer un bref message à leurs familles. OBJECTIFS Comprendre l’expérience des immigrants au Canada dans les années 1900. Faire usage des compétences de lecture, écriture, enquête et recherche. Discuter des difficultés de communication dans le passé. Faire usage du dessin et des habilités créatives. PROGRAMMES D’ÉTUDE Langage — Écriture, compréhension de lecture, recherche Études sociales/Histoire - Expériences des immigrants 1886-1914, développement des technologies Arts dramatiques et visuels - Expression

ACTIVITÉ INTRODUCTION Quels moyens de communication utilisons-nous aujourd’hui? Est-ce facile de communiquer avec quelqu’un qui est loin? Est-ce rapide? Est-ce coûteux? Imaginez que vous avez immigré au Canada en 1905. Comment pourriez-vous communiquer avec vos amis et vos familles qui sont si loin? Quoique les téléphones étaient inventés, seulement quelques individus en avaient, et ce n’était pas encore possible de faire un appel transatlantique. EXPLORATION Étudiez quelques cartes postales provenant du “Périple d’une vie” et lisez les messages qu’elles contiennent. Discutez des évènements ou expériences mémorables ou importants que les immigrants d’autrefois ont rencontrés pendant leurs voyages. (Ex: apprendre une nouvelle langue, être malade sur le bateau, dormir sur une couchette dans un train, acheter une propriété, manger de la nourriture étrange, manquer d’argent, etc.) Si vous avez vu la pièce de théâtre “Périple d’une vie”, vous pouvez l’utiliser comme inspiration. RÉDACTION Écrivez une courte description (3 à 5 phrases) d’une expérience de votre choix à l’arrière d’une carte postale. Écrivez beaucoup de détails et gardez secrète l’expérience que vous avez choisie. CRÉATION Échangez votre carte postale avec quelqu’un. Lisez l’endos de la carte reçue et dessinez cette expérience de l’autre côté de la carte postale, avec le plus de détails possibles! CONCLUSION Présentez les cartes postales au reste de la classe. Quelle expérience se démarque le plus?

A n c i e n n e s C Ta ir t el se pGo so te asl eHs e -r eÉ c h a n t i l l o n

Ma chère tante, mal de mer. L’énorme Finalement! Guérie du teau. L’océan fait tempête fait grincer le ba rre… Ce soir, nous plus de bruit que le tonne icebergs pendant avons été arrêtés par des du Saint-Laurent. deux heures dans le golfe ntréal la nuit après Nous allons arriver à Mo demain. te, Au revoir, ma chère tan ur, coe n mo t tou de sse je t’embra Marguerite Marguerite Trochu, 10 Mai 1907

Chère Mabel, laisser savoir Une simple carte pour te tout va bien. que je suis arrivé et que trouvera en J’espère que cette carte te encore de trabonne santé. Je n’ai pas er le chemin de vail, mais je pense essay e. fer la semaine prochain William

William Samuel Baldwin, 17 mars 1911

Cher journal ,

liorer à mesure Le paysage semble s’amé neige disparait que nous avançons, et la s vu un très beau rapidement. Nous avon de la rivière des paysage le long des rives g, il semble y avoir Outaouais. Tout au lon llissent comme des des petits villages qui jai nt très agréables et champignons. Ils semble uent avec nous tout propres. Les gens embarq semblent tous se rendre au long de la route, ils -Ouest. au Manitoba et au Nord

Joseph

Le 27 avril 1887, Journal de Joseph Edward Eckersley

Très cher Gill, Calgary à huit Nous sommes partis de journée chaude, heures. C’était une autre is dans le train mais il faisait assez fra ouvertes. Comme avec toutes les fenêtres ns les montagnes, nous sommes entrés da d’un côté à l’autre Hélène et moi courions quelque chose. craignant de manquer , Monica Notre amitié à vous deux Septembre 1910, Lettre d’une dame de ranch Monica Hopkins