Maria Stuarda.indd - Cineplex

noblesse protestante, et assaillie par les insurrections, les complots et les assassinats, elle trouve refuge en Angleterre auprès de sa cousine, la reine Élisabeth.
487KB taille 14 téléchargements 182 vues


Gaetano Donizetti

Maria Stuarda EN DIRECT

: 19 JANVIER 2013

CHEF D’ORCHESTRE

Maurizio Benini PRODUCTION

David McVicar scÉnographe ET créateur de costume

John MacFarlane ÉCL AIRAGISTE

Marie Stuart, reine d’Écosse, a été forcée d’abdiquer son trône et de fuir son royaume après la rébellion des nobles écossais. Catholique et sacrée reine à neuf mois, elle est fiancée au dauphin de France et élevée dès l’enfance à la cour française. À l’âge de 18 ans, elle regagne sa terre natale à la suite de la mort soudaine de son mari, François II, après avoir régné comme reine de France pendant un peu plus d’un an. Incapable d’exercer le pouvoir sur la noblesse protestante, et assaillie par les insurrections, les complots et les assassinats, elle trouve refuge en Angleterre auprès de sa cousine, la reine Élisabeth. Mais sa présence au sein de l’Angleterre protestante est intenable pour Élisabeth et ses conseillers. En tant que descendants de la lignée des Tudors, les catholiques anglais voient en Marie la digne héritière de la couronne d’Henry VIII (Élisabeth ayant été déclarée fille illégitime à la suite de l’exécution de sa mère, Anne Boleyn, pour adultère). Une enquête anglaise portant sur le meurtre scandaleux du second époux de Marie, Henri, Lord Darnley, s’est avérée non concluante quant à la complicité de Marie dans le crime. Toutefois, cela a servi de prétexte pour garder emprisonnée l’ancienne reine d’Écosse pendant plusieurs années.

Jennifer Tipton

Acte I

chorégraphie

Au palais de Whitehall à Londres, une atmosphère de liesse règne à la cour. Le duc d’Anjou, frère du roi de France, a demandé la main de la reine Élisabeth en mariage. La glorieuse union des deux royaumes est fortement attendue. Élisabeth entre, toujours indécise quant à accepter ou non la demande en mariage française. Pendant longtemps, son cœur a appartenu à son favori, Robert Dudley, comte de Leicester. Mais récemment, elle a senti que l’amour qu’il lui portait avait décliné. Talbot, comte de Shrewsbury et gardien de Marie Stuart pendant plusieurs années, profite de l’occasion pour implorer la reine de relâcher sa cousine. Cecil, secrétaire d’État d’Élisabeth, argumente que tant que Marie sera vivante, elle représentera une menace constante pour la stabilité de l’Angleterre. Élisabeth refuse de s’épancher sur le sujet de sa cousine, mais craint en son for intérieur que la reine d’Écosse n’ait volé le cœur de Leicester, dont elle est elle-même éprise. Par le passé, Leicester avait été le soupirant de Marie. Il avait été fasciné par la beauté de la jeune reine lorsqu’il l’avait rencontré pour la première fois en France, il y a longtemps de cela. Leicester arrive et Élisabeth le nomme ambassadeur auprès du roi de France et lui remet un anneau en lui demandant d’annoncer qu’elle accepte l’offre de mariage du duc d’Anjou. Sa réponse indifférente alimente les soupçons d’Élisabeth. Elle part, car elle est attendue à la cour. Seul avec Leicester, Talbot lui remet secrètement une lettre et une miniature envoyées par Marie. Emmêlée dans les complots des catholiques anglais contre Élisabeth, la vie de Marie est maintenant en jeu. Enchanté par le portrait, Leicester promet d’aider et de soutenir les plans de Talbot afin de libérer Marie. Alors que Talbot part, Élisabeth revient, seule. Soupçonnant Talbot, elle demande à voir la lettre que Leicester tient entre les mains. Marie a écrit pour supplier Élisabeth de lui accorder audience et, malgré elle, des larmes fusent de ses yeux. Profitant de cet avantage, Leicester empresse la reine de prendre part à une partie de chasse près de la prison de Marie. Grâce à ce prétexte, Leicester organise une rencontre entre les deux reines. Bien qu’elle ait des soupçons, Élisabeth accepte la demande de son favori.

Leah Hausman Joyce DiDonato Maria Stuarda

Elza van den Heever Elisabetta

Francesco Meli Leicester

Joshua Hopkins Cecil

Matthew Rose

Talbot

À VENIR SÉRIE DANSE DES ÉVÉNEMENTS PREMIÈRE LOGES Bolchoï Ballet en direct La Bayadère

27 janvier

Nederlands Dans Theater Move to Move 17 février

THE MET: LIVE IN HD Rigoletto 16 février

NATIONAL THEATRE LIVE The Magistrate

mettant en vedette John Lithgow 17 janvier Consultez le www.metopera.org/ HDLive ou appelez le cinéma le plus près de chez vous pour de plus amples renseignements et l’horaire complet des diffusions.

La transmission de la série « Metropolitain Opera : endirect et en haute définition » au Canada est rendue possible grâce à la générosité de Jacqueline et Paul G. Desmarais père. La série « Metropolitan Opera : en direct et en haute définition » est rendue possible grâce à la généreuse contribution de The Neubauer Family Foundation Bloomberg est le commanditaire mondial de la série « Metropolitan Opera : en direct et en haute définition »

Les diffusions en haute définition sont appuyées par Toll Brothers, constructeur de maisons de luxe en Amérique.®

Une permission inattendue de Talbot permet à Marie de marcher librement dans le parc à l’extérieur de la prison du château de Fotheringhay. Marie se réjouit, marchant à vive allure devant sa suivante, Hannah Kennedy. Elle se remémore les souvenirs heureux de sa vie passée et de sa liberté à la cour de France. Les cors de chasse royale se font soudainement entendre au loin. Les chasseurs s’approchent et crient le nom d’Élisabeth. Marie est inquiète à l’idée de se retrouver en présence de sa cousine. Leicester s’empresse d’arriver en premier afin de préparer Marie à la rencontre. Il la supplie de se soumettre à Élisabeth et d’émouvoir la reine afin d’obtenir sa pitié. Faisant le vœu de son amour et de sa fidélité, il promet la libération sous peu de Marie. Il se précipite pour accueillir Élisabeth alors qu’elle arrive avec le groupe de chasseurs. Celle-ci est agitée et envahie de soupçons. La sollicitude de Leicester envers Marie ne fait qu’accroître sa jalousie. Talbot va chercher Marie, puis les deux reines se regardent dans les yeux pour la première fois. Marie met de côté sa fierté et s’agenouille devant Élisabeth. Mais, sa cousine demeure distante et sarcastique. Elle accuse Marie de libertinage, de meurtre et de trahison. Les mots tendres qu’utilise Leicester pour tenter de calmer Marie ont pour seul effet d’augmenter la colère d’Élisabeth. Insultée et ne pouvant en supporter davantage, Marie se tourne vers Élisabeth. Elle la traite de progéniture illégitime d’une prostituée, celle dont le pied souille et déshonore le trône d’Angleterre. Élisabeth ordonne à ses gardes de s’emparer de Marie et de la remmener en prison.

Acte II Le temps s’écoule et Marie demeure incarcérée à Fotheringhay, sous des conditions encore plus difficiles. Le mariage avec le duc d’Anjou n’est plus qu’un rêve tombé dans l’oubli pour Élisabeth. Cecil a trouvé des preuves de l’implication de Marie dans le complot catholique d’assassiner Élisabeth. Une sentence de mort repose sur le bureau de la reine au palais de Whitehall. Mais Élisabeth est assaillie par l’anxiété et la peur. Si elle signe la sentence de mort, elle envoie une reine à l’échafaud, risquant ainsi d’avoir pour ennemis tous les catholiques d’Europe. Cecil l’exhorte de rester ferme : sa propre vie pourrait être en jeu et toute l’Angleterre l’applaudira et la défendra, au besoin. L’indécision d’Élisabeth prend fin lorsque Leicester fait son entrée dans la pièce. Elle signe rapidement la sentence de mort avec indifférence, puis la remet à Cecil. Consterné, Leicester l’implore de résilier la sentence et de démontrer sa clémence. Élisabeth lui donne l’ordre d’assister à l’exécution. Leicester lui dit qu’elle a envoyé une sœur à la mort, puis il part. Dans sa chambre à Fotheringhay, Marie s’épanche avec amertume sur son destin. Soudainement, Cecil et Talbot entrent pour l’informer qu’elle sera exécutée au matin. Cecil lui offre les services d’un prêtre protestant pour sa dernière confession. Marie, en colère, refuse et lui ordonne de partir, mais demande à Talbot de rester. Il lui dit que Leicester sera présent au moment de sa mort et tente de la réconforter. Mais Marie est tourmentée par les fantômes de son passé et rêve de se confesser à Dieu, ce que Cecil lui a refusé en interdisant la présence d’un prêtre catholique. Son cœur est lourd, portant des souvenirs sanglants de son court règne en Écosse, et les morts de son favori adoré, David Rizzio, et de son époux, Darnley. Talbot lui conseille gentiment de se confesser à lui. Elle accepte et commence à soulager sa conscience. Enfin, elle confesse son acquiescement involontaire au complot fatal du catholique anglais, Sir Anthony Babington, dans le but d’assassiner la reine Élisabeth. Marie et Talbot prient ensemble pour demander grâce à Dieu, puis Marie se prépare lentement à la mort. Tôt le lendemain matin, les fidèles servantes de Marie se rassemblent, pleurant à l’extérieur du grand hall de Fotheringhay, où Marie sera guillotinée. La reine entre. Elle leur demande de ne pas verser de larmes, car la mort vient la libérer. Elle remet à Hannah un mouchoir de soie pour lui bander les yeux lorsque le moment viendra. Puis, elle entraîne la maisonnée dans une fervente prière. Un coup de canon sur les remparts au-dessus indique que l’heure de l’exécution approche. Puis, Cecil arrive avec les gardes pour conduire Marie dans le hall. Élisabeth a ordonné que ses dernières faveurs lui soient accordées. Marie demande qu’Hanna l’accompagne jusqu’au pied de l’échafaud. Elle dit à Cecil qu’elle pardonne à sa cousine et prie que son sang effacera tous les souvenirs haineux entre elles. Leicester, bouleversé, arrive alors que d’autres coups de canon annoncent que le moment est venu. Marie tente de le calmer. Elle est heureuse de savoir qu’il sera tout près lorsqu’elle mourra. Elle prie que l’Angleterre puisse être épargnée de la colère vengeresse de Dieu. Vêtue de rouge, la couleur des martyrs catholiques, elle monte à l’échafaud.

Visitez le www.cineplex.com/events pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de la saison d’opéra et d’autres événements à venir.

AIDEZ LE MET À CONTINUER DE PRÉSENTER DES OPÉRAS EN DIRECT ET EN HAUTE DÉFINITION DANS UN CINÉMA PRÈS DE CHEZ VOUS! Consultez le metopera.org pour offrir une contribution ou envoyez votre don à : The Metropolitan Opera, Lincoln Center, New York, NY 10023