NATIONS UNIES

la population du Kampuchea, les forces d'agression des auto- rités de Hanoi ... autorités de Hanoi et â l'Union Sovi~tique d'arrêter l'usage de ces armes ...
78KB taille 3 téléchargements 259 vues
NATIONS UNIES

Distr. GENERALE/

CONSE'Il DE SÉCURITÉ

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

h/36/721 S/14770

27 novembre 1981 FRANCAIS ORIGINAL : ANGLAIS/ FRl\.\T ("!LI :3

ASSE!1BLFE GEJ:JERALE Trente-sixi~me session Points 22 et 42 de l'ordre du jour LA SITUATION AU KM'TPUCHEA Am1ES CHIMIQUES ET BACTERIOLOGIQUES (BIOLOGIQUES)

CONSEIL DE SECURI'l'E Trente-sixieme année

Lettre datée du 24 novembre 1981, adressée au Secrétaire général par le Représentant permanent du Ka~puchea démocratique aupr~~- de 1'9rganisation des Nations Unies J'ai l'honneur de vous adresser ci-joint) pour votre information" le texte de la déclarationc en date du 20 novembre 1981 5 du porte-parole du Minist~re des affaires étrang~res du Kampuchea démocratique soutenant la convocation d'une conférence internationale à l'effet d 1 empêcher les autorités de Hanoi de poursuivre leur 8Uerre chimique au Kampuchea. Je vous serais reconnaissant de bien vouloir faire circuler le texte de cette déclaration comme document officiel de l'Assemblée générale, au titre des points 22 et 1+2 de l'ordre du jour, et du Conseil de sécurité. i ~1 1 ; i:• :-> !:.. p '{ l ~ L'Ambassadeur, } \

l. \

"J



'

Le Représentant nermanent du Kampucbea démocratique, l J\\··:l'~ ·.

(§igné) THIOUNN Pra.sith

1. '. 81-33283

A/36/721 S/14770 Français Annexe Page 1

ANNEXE DECLARATION DU PORTE-PAROLE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES SOUTENANT LA CONVOCATION D'UNE CONFERENCE INTERNATIONALE A L'EFFET D'EMPECHER LES AUTORITES DE HANOI DE POURSUIVRE LEUR GUERRE CHIMIQUE AU KAMPUCHEA

En même temps qu'elles utilisent les armes conventionnelles de toutes sortes et l'arme de la famine pour exterminer la population du Kampuchea, les forces d'agression des autorités de Hanoi intensifient à présent dans le même dessein leur guerre chimique au Kampuchea: tirs d'obus libérant des gaz toxiques, dissémination de canisters de gaz toxiques, épandage de poudres chimiques toxiques par avions ou hélicoptères sur les régions éloignées et celles avoisinant les centres urbains, empoisonnement des sources d'approvisionnement en eau de la population (puits, mares, étangs), empoisonnement des denrées alimentaires vendues sur les marchés, tels sont les procédés auxquels elles ont à cet effet recours. La liste des victimes, morts et gravement empoisonnés parmi la population civile s'allonge chaque jour. La raison de cet acharnement des autorités de Hanoi est que leurs troupes d'agression de 250.000 hommes sont enlisées sur les champs de bataille du Kampuchea. Les armes chimiques constituent à présent leur ultime recours pour tenter de briser la résistance du peuple du Kampuchea et l'Armée Nationale du Kampuchea Démocratique. La communauté internationale discerne de plus en plus clairement cet acte criminel des autorités de Hanoi. Les preuves de l'usage de ces armes chimiques sont de

1 . ..

A/36/721 S/14770 'Français Annexe Page 2 plu~ ~n

plus nombreuses. Elles montrent que ces armes chimiques sont fournies par l'Union Sovi~tique. Les preuves recueillies au Kampuchea corroborent celles provenant du Laos. En Afghanistan,c'est l'union Soviétique elle-même qui utilise ces armes chimiques. La communauté internationale a demandé aux autorités de Hanoi et â l'Union Sovi~tique d'arrêter l'usage de ces armes proscrites. Mais les autorit~s de Hanoi et l'Union Soviétique n'en ont aucunement cure. Au contraire,elles intensifient, avec une férocité accrue, leur guerre chimique pour réaliser leur strat~gie expansionniste. Devant ces crimes odieux, un haut responsable du Département d'Etat des Etats Unis d'Amérique a exprim~ l'intention de son pays de prendre entre autres initiatives, celle de demander la convocation d'une conférence internationale pour empêcher les autorités de Hanoi et l'union Soviétique de poursuivre ainsi leur guerre chimique. Le Gouvernement du Kampuchea Démocratique soutient cette position. Victime de l'usage impitoyable des armes chimiques par les autorités de Hanoi dans leur guerre de génocide au Kampuchea, le Kampuchea Démocratique lance un appel à tous les pays épris de paix et de justice pour qu'ils veuillent bien apporter activement leur contribution pour que cette conférence internationale voie le jour dans le meilleur délai car chaque jour qui passe voit périr des dizaines, des centaines de vies parmi la population innocente du Kampuchea, celles du Laos et de l'Afghanistan du fait de ces crimes commis par les autorités de Hanoi et de l'Union Soviétique. enti~rement

Kampuchea Démocratique, le 20 novewbre 1981