O

hyper perméable,. O produit de l'attaque des produits chimiques, et .... O Mixez le tout à grande vitesse, quelques secondes. O Dégustez de suite, lentement.
39MB taille 5 téléchargements 465 vues
  Réparez  vos  intestins   Mode d’emploi

Réparez  et  soulagez  votre   muqueuse  intestinale     O La marche à suivre : O adopter une alimentation anti-inflammatoire

régénérante, O  et simultanément, agir sur votre candidose (si si, vous en souffrez forcément avec un problème de dysbiose).

Réparer  les  trous   O Il y a de grandes chances

pour que vous ayez ce qu’on appelle l’intestin hyper perméable, O produit de l’attaque des produits chimiques, et diverses toxines sur la muqueuse des intestins. O les trous dans les intestins sont à l’origine d’une grande partie de votre inflammation interne. O iI faut réparer cette muqueuse en priorité

O Pour cela, il faut

combiner O le réensemencement de la flore intestinale, O le nettoyage des toxines, O  réduire la candidose O  donner suffisamment de nutriments au corps pour qu’il puisse réparer ses tissus.

Les  bons  aliments   O Ne consommez que des aliments médicaments, O c’est à dire, des aliments qui vont provoquer les

bonnes réactions chimiques et qui vont donner une quantité supérieure de nutriments à votre organisme sous nourri. O Vous devez consommer tous les jours au moins O des jus (pas de fruits sauf le noni), O du bouillon d’os, O des aliments fermentés O et des fécules résistantes. O Les smoothies et le noni sont optionnels mais bien utiles.

Les  aliments  concentrés   O Les jus de légumes O Le jus de noni tahitien O Le bouillon d’os O Les smoothies

intelligents O Les fécules résistantes O Les aliments fermentés

Les  jus  de  légumes   O Concentrés de nutriments capables de

stimuler votre détoxification et de donner à vos cellules des nutriments directement assimilables. O Faites vous au moins 50 cl de jus à siroter dans la journée. Plus vous boirez du jus, moins vous mangerez, et plus vous laisserez votre système digestif se régénérer.

Le  jus  de  noni   O Dans son livre “Encyclopédie de revitalisation naturelle”

consacré aux plantes adaptogènes, le Daniel Kieffer (fondateur du Collège européen de naturopathie) commence sa description par “Ce grand remède harmonisant de Polynésie française” O  Prendre du noni régulièrement vous permet de renforcer votre corps en lui donnant les nutriments dont il a besoin (152, c’est bien plus que tout ce qu’un autre super jus propose) O  Il possède également une forte concentration enzymatique qui peut vous éviter de prendre des enzymes pour digérer. O https://morinda.com/fr-fr/shop O  

Le  bouillon  d’os   O  Bouillon de poule enrichi de divers os, dont des

os à moelle. O Sa base reste une grosse quantité de légumes et d’aromates. O Son efficacité vient de la présence du collagène associé à celle des minéraux fournis par les légumes, mais aussi à l’effet anti-bactérien des aromates (sources d’huiles essentielles). Le tout permet de réellement agir contre l’inflammation interne et pour la régénération de la paroi intestinale.

Recette  du  bouillon  d’os   O  2 kilos d’os assortis bios (garantis

sans hormones ni antibiotiques) 4 litres d’eau froide 1 gros oignon pelé piqué de 4 clous de girofle 1 tête d’ail entière 1 poireau nettoyé et coupé en tronçons 4 carottes 4 branches de céleri 1 doigt de gingembre pelé 1 belle branche de thym 2 feuilles de laurier Les tiges d’un bouquet de persil 1 cuil à café de poudre de curcuma 1 cuil à café de grains de poivre 2 cuil à café de sel marin gris

O Placez le tout dans un grand

faitout. Portez à ébullition puis laissez mijoter 4 heures à découvert. Ajoutez de l’eau en court de route si besoin. Filtrez, dégraissez, et gardez au réfrigérateur au maximum 4 jours. Faites chauffer ce dont vous avez besoin au fur et à mesure…et buvez-en de grands verres à volonté.

Le  smoothie  intelligent   O Smoothie qui associe le

pouvoir des légumes avec celui des fibres et des graisses. Il peut remplacer un petit déjeuner et n’importe quel autre repas si vous lui ajoutez une dosette de poudre de whey (protéines de petit lait) non sucré.

O Un grand verre de jus de

légume frais au choix (celui qui vous plait le plus) dans un blender, avec un avocat (sans la peau ni le noyau), une poignée de persil frais ou de coriandre fraiche (en option), une belle cuil à soupe d’huile de coco vierge, 2 cuil à soupe d’un mélange de graines de lin et graines de sésame. O Mixez le tout à grande vitesse, quelques secondes. O Dégustez de suite, lentement.

Les  bonnes  fibres   O Les fécules

résistantes, celles qui peuvent fermenter : O La patate douce O le plantain O ou la pomme de terre cuite refroidie

O Ces fécules résistantes

sont les fibres insolubles dotées de propriétés uniques : elles ne peuvent pas être décomposées par leur passage dans l’intestin grêle et digérées par les humains.

Fibres  aux  multiples  pouvoirs   O elles peuvent être fermentées par la flore

intestinale, O augmenter le niveau des bonnes bactéries, O produire des acides gras anti-inflammatoires, O réduire le niveau de bactéries pathogènes (comme le candida), O améliorer la motilité du colon O et donc réduire la constipation chronique, O mais aussi réduire le niveau de sucre dans le sang et la production d’insuline.

Comment  les  consommer?   O Autour de 20 à 40 grammes tous les jours. O Des pommes de terres cuites à la vapeur et refroidies O De la fécule de pomme de terre, si elle est crue, non modifiée : 4

cuil à soupe dans de l’eau ou un autre liquide à température ambiante, fournissent 32 grammes de fécule résistante. O Les chips de plantain : des plantains bien vertes coupées en rondelles et déshydratées au four. Une seule plantain contient 40 grammes de fécule résistante O Une banane bien verte contient environ 15 grammes de fécule résistante. O Les légumes doux à fibres solubles comme les courges, courgettes, patate douce, potiron, betterave, potimaron, plantain, rutabaga, taro, carottes, navets, panais,

Dernières  précisions   O Vous pouvez consommer ces fibres durant un

régime anti-candida O avec des aliments à très haute teneur en nutriments tels que les abats (foie de veau, rognons) et les morceaux producteurs de collagène ( pieds de veau et de cochon) qui vous donneront de quoi réparer les tissus endommagés de vos intestins. O Il faut commencer doucement afin de minimiser les réactions qui surviennent naturellement dès que l’on touche à la qualité de la flore.

Les  aliments  fermentés   O C’est l’acide lactique qui donne son caractère lacto-

fermenté à un aliment et donc sa capacité à faire se reproduire les bonnes bactéries dans votre organisme. O la choucroute crue, le kimchi, le yaourt et le kéfir. O Consommer ces aliments vous dispense d’utiliser des probiotiques en suppléments. O Par contre, si ne pouvez pas choisir les ingrédients de vos repas (repas d’affaire, voyage), prenez des probiotiques intelligents avec vous, comme Ergyphillus confort Equilibre intestinal, Solgar advanced acidophilus ou Supersmart Probiotiques et prébiotiques (le tout sur Amazon.fr).

Eliminez  les  aliments   inflammatoires     O Les aliments inflammatoires sont tous ceux auxquels

vous réagissez, c’est à dire vos sensibilités alimentaires, celles qu’on va identifier avec un test IgG, ainsi que ceux qui sont notoirement inflammatoires : le gluten, le sucre, la caséine. O Un allergologue ne vous prescrira pas de test IgG, vous devez ou le commander en ligne ([email protected]), ou vous le faire prescrire par un nutritionniste ou médecin généraliste orienté en nutrition. O A ces interdictions IgG, vous ajouterez les aliments qui contiennent du blé (entier ou pas), tous les aliments transformés, raffinés, contenant du sucre et du lait (sauf le kéfir et le yaourt nature).

Augmenter  votre  capacité   d’absorption   O Les lavements du colon : O vont éliminer la matière collante qui tapisse la

paroi d’un colon en mauvais état. O Le but : aider à régénérer la muqueuse, restaurer le contact entre la muqueuse du colon et le bol alimentaire afin que celui-ci ait une chance de laisser passer des nutriments dans la circulation sanguine O Les enzymes digestives vont remplacez celles dont vous manquez pour décomposer les grosses molécules de vos aliments en plus petites facilement digestibles

Sources  lavements  et  enzymes   O Enzymes digestives (supersmart, solgar, Now

foods) O Sac à lavements sur amazon.fr : http:// www.amazon.fr/Bock-%C3%A0-Lavementsac-litres/dp/B00EEAA958/ref=sr_1_1? s=hpc&ie=UTF8&qid=1459189501&sr=1-1 &keywords=sacs+%C3%A0+lavements