Quand la décoration devient un art Quand la

lechodetroisrivieres.ca. L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013. AD{JF011537432}. Richard St-Germain. Candidat à la mairie de Trois-Rivières. Richard St- ..... Chaque semaine, d'ici aux élections municipales du 3 novembre, Jocelyn Ouellet partage ses observations et ses réflexions sur l'un des candidats à ...
41MB Taille 3 Tlchargements 803 vues
Des nouvelles tous les jours

lechodetroisrivieres .ca

Des lieux hantés en Mauricie P4

Un nouveau centre de vélo de montagne à Trois-Rivières P54

P31 à 33

P43 à 47

Le mercredi 23 octobre 2013

3 année | No9 | 56 pages 67 503 exemplaires

JF011128534

e

HALLOWEEN

PHOTO Claudia Berthiaume

Quand la décoration devient un art JF011496156

PAGE 5

AD{JF011496157}

AD{JF011545774}

2 JF011544246

AD{JF011544246}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

lechodetroisrivieres.ca

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

ÉLECTIONS 2013 Richard St-Germain Candidat à la mairie de Trois-Rivières Chaque semaine, pendant la campagne électorale, L’Écho vous propose une entrevue avec un candidat à la mairie de TroisRivières. 1 Qu’est-ce que les Trifluviens ignorent à votre sujet et qu’ils devraient savoir? Ils ignorent presque tout à mon sujet parce que je n’ai pas tenté de me faire connaître beaucoup depuis que je suis à Trois-Rivières. Je suis un gestionnaire sérieux qui a beaucoup de rigueur. C’estce qu’on va essayer de démontrer tout au long de la campagne. J’ai beaucoup d’idées. Je ne suis pas né pour un petit pain. J’aime que les choses avancent alors on va présenter des grands projets. On est tous un peu fiers de ça chez Force 3R. 2 À votre avis, quelles sont la plus grande force et la plus grande faiblesse de Trois-Rivières? Une de ses forces, c’est sa situation géographique. Trois-Rivières, c’est au centre habité du Québec. Dans plusieurs projets, ça constitue une force. Sa faiblesse, je dirais que c’est la tendance des dernières années. Beaucoup de pertes d’emplois dans le secteur industriel qui n’ont pas été remplacés par aucun autre secteur qui créerait de la richesse. On a construit, on a mis en place du béton, mais on n’a pas vraiment essayé de positionner TroisRivières avec les hautes technologies, par exemple, de dégager ses avantages concurrentiels par rapport aux autres villes du Québec. C’est un exercice qui n’a pas été fait depuis la fusion, ça n’a pas été tenté. Alors je pense qu’il faut aller dans ce côté-là, identifier les véritables enjeux économiques pour Trois-Rivières et faire en sorte que la ville se positionne. On verra ce que ça donnera après. 3 Parlez-nous des moyens que vous comptez prendre pour vous protéger des influences et pressions indues auxquelles sont souvent soumis les élus, et pour contrer toute forme de corruption? Évidemment, il y a toute cette éthique qui devient un facteur important. Nous, une des valeurs fondamentales du parti,

AD{JF011537432}

c’est la transparence. C’est soutenu aussi par l’intégrité de chacun de nos candidats. Mais si les gens insistent, font des représentations évidentes, on va leur demander de s’enregistrer auprès du Commissaire au lobbyisme du Québec. Quand est-ce qu’un citoyen a le droit de se plaindre, de militer pour des éléments de sa rue? Comment il peut faire valoir son point de vue à la Ville sans qu’il devienne un lobbyiste, c’est ça qu’il faut trancher. Les valeurs qu’on met de l’avant, chez Force 3R, c’est l’écoute. Alors évidemment, on va écouter les citoyens. Mais à un moment donné, ça peut donner lieu à un certain lobby. Mais je pense qu’il faut faire confiance au jugement de nos candidats pour faire en sorte qu’on fasse la part des choses entre un lobbyiste et un citoyen qui veut se faire entendre. D’ailleurs, à cet égard-là, on propose la nomination d’un ombudsman, un protecteur du citoyen..

4 Si vous êtes élu maire le 3 novembre prochain, quelle sera la priorité numéro 1 pour laquelle vous compter vous mettre au travail dans les premiers jours de votre mandat. Au lendemain du 3 novembre, ce qui va être le plus important pour nous, c’est de s’occuper du premier budget. Il faut présenter le budget dans les semaines qui suivent, alors c’est certainement là où on va mettre la main à la pâte. Essentiellement, on veut que l’exercice du budget soit extrêmement rigoureux. Notre premier exercice ne sera sûrement pas aussi profond que ce qu’on souhaiterait faire. Mais c’est certain qu’on va passer en revue plusieurs des éléments du budget pour s’assurer qu’il n’y a pas là de miettes, de gaspillage. 5 Comment pensez-vous pouvoir créer et maintenir un climat sain au conseil municipal? On présente 10 candidats. C’est certain qu’entre nous, il y a une certaine harmonie, on aime travailler ensemble, on se rencontre déjà régulièrement. Alors il y a une équipe qui va faire en sorte qu’au niveau de l’harmonie, ça va s’améliorer. Aussi, on va forcer les gens à faire un peu attention parce qu’on veut télédiffuser les débats. Alors les gens vont être

3

PROPOS RECUEILLIS PAR MATTHIEU MAX-GESSLER [email protected]

capables d’évaluer l’intervention des citoyens, des conseillers, au niveau aussi des questions de la population et c’est certain que nous on veut se transformer un peu en pédagogues. On veut expliquer aux gens ce qu’on veut faire, on met en place des outils justement parce que la transparence, ce n’est pas seulement de laisser voir des choses qui peuvent être vues, mais c’est surtout de les divulguer.

6 Sur quel secteur de l’économie misez-vous pour créer des emplois? La première place où on veut se positionner, c’est au niveau des hautes technologies. On aimerait créer une grappe technologique autour des centres de données. On a, à Trois-Rivières, quelque chose à offrir, au niveau énergétique entre autres. On a une énergie abondante, fiable et verte et un coût énergétique peu élevé. Nos compétiteurs ont un coût énergétique peu élevé, mais ils fabriquent de l’énergie à partir du charbon, ce qui n’est pas excellent pour l’environnement. Le deuxième, c’est peut-être l’aspect touristique qui va se développer. Un des projets importants qu’on veut mettre de l’avant, c’est la revalorisation de la 138. Il y a des choses que les gens de Trois-Rivières oublient souvent et moi, ça me frappe parce que c’est extraordinaire comme emplacement, c’est le Sanctuaire. 7 Quelle évaluation faites-vous de l’état des infrastructures de la Ville de Trois-Rivières? Essentiellement, j’imagine qu’elles sont en bon état, on voit plein de travaux, mais je crois que quelque part dans le temps, quelqu’un a manqué de planification. Ce n’est pas normal qu’au Cap-de-laMadeleine, les entrepreneurs ne puissent pas construire parce qu’il n’y a pas d’eau. On n’est pas capables d’amener d’eau potable sur les nouveaux projets de développement. Je trouve ça scandaleux. Un autre élément qui nous préoccupe beaucoup: à Sainte-Marthe, on avait une eau de grande qualité et tous les puits sont en train de fermer. Peut-être que le développement industriel a fait en sorte qu’on a épuisé la nappe d’eau et c’est regrettable. Quand on a accès à de l’eau potable de bonne qualité qui est naturelle, je pense qu’on devrait préserver ça. 8 Dans quelle sphère de l’administration municipale devrait-on investir davantage à Trois-Rivières et dans laquelle devrait-on réduire les budgets?

Richard St-Germain ARCHIVES – CLAUDIA BERTHIAUME

Je pense qu’il faut augmenter définitivement les budgets au niveau de la gestion. On va devoir mettre en place des gens qui sont habiles pour présenter de l’information financière. On ne pourra pas prendre de décisions éclairées si on ne met pas en place des techniques de comptabilité par activité. Ça va nous amener à prendre des décisions et dans ce sens-là, je veux qu’on investisse dans du personnel capable de produire ces informations-là. Là où on devrait couper, je dirais que c’est assez difficile. Je pense qu’on va essayer de rationaliser tout le paramunicipal, les organismes qui dépensent beaucoup d’argent et qui vont même jusqu’à subventionner des événements que la Ville subventionne déjà. Ça me paraît un petit peu honteux, alors on va essayer d’éviter ça. Je ne crois pas que moi, comme maire, j’aie un pouvoir de changer. Oui, je peux changer, mais j’ai surtout un pouvoir de supervision des choses, alors il faut que ce soient les fonctionnaires qui continuent à faire leur travail.

En rafale Âge: 56 ans Résidant de Trois-Rivières depuis: 2005 Profession: Comptable agréé pendant 25 ans, chef d’une petite entreprise présentement Expérience en politique: Aucun mois, aucune année, mais j’ai cumulé des fonctions dans des organismes à caractère politique quand j’étais à Laval. Plus grande difficulté surmontée: J’ai tout un défi à surmonter présentement: me faire connaître Animal qui vous représente le mieux: Mon petit caniche.

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

4

www.hebdos regionaux.ca

/mauricie Les Cataractes Suivez les performances de l’équipe après chaque partie locale dans la section Sports

PHÉNOMÈNES PARANORMAUX

«Il y a beaucoup d’endroits hantés en Mauricie» - Frank Natarelli Jr La Mauricie serait l’une des régions les plus hantées de la province. De nombreux phénomènes paranormaux y ont été vécus, et cela dans des lieux bien connus.

JOANY DUFRESNE

[email protected]

Babillard communautaire Si vous organisez une activité communautaire, envoyez-nous vos informations à l’adresse [email protected] quebecormedia.com

Arts Si vous avez une nouvelle artistique, communiquez avec nous à [email protected] quebecormedia.com

facebook.com/ lecho3rivieres twitter.com/ lecho3rivieres

lechodetroisrivieres.ca

Frank Natarelli Jr est témoin de phénomènes paranormaux depuis son jeune âge. Depuis qu’il a fondé Hantise Québec en 2009, il a réalisé plus de 200 enquêtes à travers la province. Il a observé des manifestations auxquelles même les sceptiques seraient confondues dans des endroits comme l’asile de Sainte-Clothilde-deHorton, le cimetière amérindien Maplewood à Saint-Félix-de-Kingsey et plus encore. Au cours de ses 14 ans de carrière, il n’y a pas une région où M. Natarelli a constaté plus de phénomènes paranormaux qu’en Mauricie. «Il y a beaucoup d’endroits hantés en Mauricie. Seulement cette année, nous avons enquêté dans plus de 50 endroits dont 15 étaient très hantés. Mais quand les gens ont un lieu hanté, ils en parlent rarement, car ils ont peur que les autres pensent qu’ils sont fous. Donc, il y a sûrement plus d’endroits hantés dans la région que nous le pensons», affirme le directeur d’Hantise Québec. Si ces lieux sont bel et bien hantés, cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont dangereux. La plupart du temps, les entités qui s’y trouvent sont bonnes. Elles sont présentes pour protéger les gens ou simplement pour errer. C’est notamment le cas d’un homme de Shawinigan qui était hanté par sa femme. Lorsque l’équipe de Hantise Québec a enquêté à son domicile, cela faisait deux semaines que sa conjointe était décédée. Tout au long de l’enquête, elle a signifié sa présence sur le détecteur de champs élec-

tromagnétiques chaque fois que son mari lui posait des questions. L’analyse des pve (phénomène de voix électrique) a aussi permis de l’entendre dire “je t’aime”. «C’était une enquête très émotive», ajoute M. Natarelli. Des cas comme ça, il y en a plusieurs. Dans un dépanneur de Trois-Rivières, une propriétaire a été témoin de plusieurs phénomènes tels que des portes de réfrigérateurs à bière qui s’ouvrent seules. L’enquête d’Hantise Québec a démontré que quatre esprits hantaient le dépanneur. C’était d’anciens clients qui avaient l’habitude de s’y réunir. Lorsque la propriétaire a été mise aux faits, elle a décidé de ne pas les chasser.

Cimetière et prison Hantise Québec a aussi visité des endroits plus lugubres où peu de gens oseraient s’aventurer la nuit. Ils y ont vécu des expériences hors du commun. Dans un cimetière de Trois-Rivières, ils ont pu observer de nombreuses sphères d’énergie communément appelées orbes. Un membre de l’équipe a aussi été touché par une entité. Elle se tenait devant la pierre tombale de son ami décédé sans même savoir où elle se trouvait. S’il y a un endroit que Frank Natarelli aimerait, entre autres enquêter, c’est à la vieille prison de TroisRivières. Ce privilège, Sylvain Lavoie du Bureau d’enquêtes en phénomènes paranormaux (BEPP) l’a connu et il s’en souviendra toujours. «Nous étions dans le sous-sol dans une partie qui n’est pas accessible au public. C’était assez intense. Il y avait beaucoup d’ombres noires. Les entités nous regardaient et elles nous soufflaient de la fumée de cigarette. Il n’y avait pas de boucane ni d’odeur de tabac froid. On recevait simplement des bouffées au visage. Je me suis aussi fait toucher les fesses alors que je me trouvais seul dans un cachot», explique-t-il. Les portes de l’enfer S’il y a de bons esprits, il y en a aussi des

Frank Natarelli Jr utilise de nombreux appareils lors des enquêtes. PHOTO JOANY DUFRESNE

mauvais. Ces derniers se font rares, mais quand ils sont présents, les manifestations peuvent être dangereuses. Frank Natarelli se rappelle d’un cas en particulier qu’il avait qualifié de «portes de l’enfer». Il s’agissait d’une maison située à Bécancour. Toutes sortes de cris et de bruits étaient perceptibles dans la maison. À son arrivée sur les lieux, M. Natarelli serait que l’enquête ne serait pas facile. L’esprit qui hantait le domicile ne voulait pas de sa présence. «Je l’ai provoqué pour qu’il se manifeste et il l’a fait sur moi. Il m’a grafigné à plusieurs reprises sur le ventre. Mon équipe en a été témoin. C’est rare que cela arrive toutefois», mentionne-t-il. Plusieurs resteront toujours sceptiques aux phénomènes paranormaux. Il est toutefois possible d’accompagner Hantise Québec ou d’autres équipes au cours d’enquêtes pour découvrir ce monde parallèle qu’est celui des esprits.

Croyez-vous à l’existence des esprits? TR R . R ED A C TIO N @ Q U EB EC O R M ED IA . C O M

JF011542442 AD{JF011542442}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

5

PASSIONNÉ D’HALLOWEEN

Jean-Paul Désilets: l’artiste derrière les monstres Vous est-il déjà venu à l’esprit de concevoir une sorcière avec des nouilles de piscine ou encore d’utiliser des brosses à plancher en guise d’épaulettes pour donner vie à un mystérieux colonel? Des idées comme celles-là, Jean-Paul Désilets en a quotidiennement lorsqu’il crée les personnages qui composent son univers d’Halloween.

CLAUDIA BERTHIAUME

[email protected]

Voilà près de 25 ans que Jean-Paul Désilets transforme des objets du quotidien en décorations plus vraies que nature. Ne lui parlez pas de faire un père Noël ou un lapin de Pâques, ce qui l’inspire, c’est l’Halloween. «J’ai toujours aimé l’Halloween. Quand j’étais petit, j’adorais me déguiser. Aujourd’hui, quand je vois quelque chose de beau, j’essaie de le reproduire», raconte M. Désilets.

son pendant le mois d’octobre. Le retraité de la Kruger proposait ainsi une véritable aventure aux enfants qui désiraient mettre la main sur les convoitées friandises. De la faucheuse qui ornait sa porte au Dracula pendu au garage, en passant par plusieurs figures emblématiques de l’univers de Tim Burton, comme Mr Jack et son chienfantôme, petits et grands avaient de quoi s’émerveiller. Sa résidence est rapidement devenue la plus populaire du quartier, avec plus de 500 enfants qui y venaient chaque année.

D’un restaurant à l’autre Au début des années 2000, Jean-Paul Désilets a commencé à installer ses déco-

rations dans un restaurant du centre-ville de Trois-Rivières. Elles y ont passé quatre Halloweens, jusqu’à ce que la gérante du Buffet des Continents les remarque. «J’ai vu la boîte d’yeux (une pièce du décor) dans la porte en passant dans la rue. Je me suis informée pour savoir d’où est-ce que ça venait. Je suis allée chez Jean-Paul pour voir ce qu’il avait. Son sous-sol était rempli de décors!», se souvient Diane Quessy. Cela fait maintenant sept ans que la cinquantaine des monstres passe le mois d’octobre dans la salle à manger du restaurant. M. Désilets prend soin d’y ajouter des nouveautés chaque année. La réponse du public est excellente, le

créateur le constate grâce au livre de commentaires. «Des gens prennent des photos avec les décorations tous les jours. Certains veulent même les acheter. Ce qui impressionne le plus les gens, c’est quand on leur dit que c’est fait à la main. Chaque pièce est unique», rapporte la gérante. Quant à savoir si les personnages pourraient avoir une deuxième vie à un autre moment dans l’année, Jean-Paul Désilets est ouvert aux suggestions. «Les parents pourraient les emprunter pour une fête d’enfant ou je pourrais organiser des visites pour des élèves du primaire. Bien des choses sont possibles, il faut simplement y penser», conclut-il.

Sa résidence est rapidement devenue la plus populaire du quartier, avec plus de 500 enfants qui y venaient chaque année. Son inspiration lui vient notamment de films et de bandes dessinées. Cela peut prendre jusqu’à un mois pour créer un personnage de toutes pièces. Généralement, il utilise des matériaux que l’on trouve à la quincaillerie, auxquels il confère une autre vocation. Avec le temps, sa passion est même devenue un projet de couple. «Une chance que j’ai l’aide de mon épouse, parce que sinon, il y aurait beaucoup de nudité dans mes personnages. C’est elle qui crée tous les costumes», souligne-t-il en riant. Lorsqu’il a commencé à concevoir ses personnages, c’était pour décorer sa mai-

AD{JF011486367}

VIDÉO EN LIGNE HTTP://VIDEO.MAURICIE. HEBDOSREGIONAUX.CA/

La gérante du Buffet des Continents où sont exposés les décorations, Diane Quessy, et le créateur, Jean-Paul Désilets, entourent « La pâtissière ».

Mr Jack et sa famille, des personnages tirés de l’univers de Tim Burton.

Un des nombreux monstres de la collection de Jean-Paul Désilets.

PHOTO CLAUDIA BERTHIAUME

PHOTO CLAUDIA BERTHIAUME

PHOTO CLAUDIA BERTHIAUME

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

6

OPINIONS

@

lechodetroisrivieres.ca

VOTRE OPINION NOUS INTÉRESSE [email protected]

LE COMMENTAIRE DE JOCELYN OUELLET

Chaque semaine, d’ici aux élections municipales du 3 novembre, Jocelyn Ouellet partage ses observations et ses réflexions sur l’un des candidats à la mairie de Trois-Rivières. Cette semaine, il s’intéresse à Richard St-Germain.

Force 3R: le dur apprentissage des médias L’incident qui a mené à la démission du président de Force 3R, Pierre Clouâtre, n’est qu’un épisode parmi d’autres qui illustre à quel point les dirigeants de cette formation politique comprennent mal le travail des médias. Depuis le début de la campagne électorale, le candidat Richard St-Germain, la responsable des communications, Carolle Souline et finalement le président Clouâtre multiplient les maladresses dans leurs relations avec la presse. Pierre Clouâtre a appris à la dure que les journalistes trifluviens sont d’une solidarité à toute épreuve quand vient le temps de défendre la liberté de presse. Jeudi dernier, Richard St-Germain avait

VOXPOP

convoqué un point de presse pour faire part de ses engagements envers les victimes de la pyrrhotite. Comme c’est chose courante dans un tel contexte, un journaliste a attendu que ce sujet soit épuisé pour en aborder un autre. Sa question portait sur un litige juridique familial dans lequel M. St-Germain est impliqué, concernant la vente d’un terrain de golf à Laval. Pierre Clouâtre s’est alors interposé, estimant que la question n’était pas pertinente. Les journalistes présents se sont empressés de lui faire comprendre qu’un tel geste est inacceptable. La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), section Mauricie, a par la suite dénoncé ce qu’elle qualifie d’entrave au travail des journalistes.

St-Germain, l’incompris! Des journalistes rapportent par ailleurs que lors d’un autre point de presse,

Richard St-Germain a manifesté son impatience. Les représentants des médias cherchaient à savoir comment le candidat de Force 3R pouvait à la fois baisser les taxes, réduire la dette et améliorer les services à la population. L’une des pires erreurs qu’on peut commettre en politique, c’est de dire que les gens à qui on s’adresse, qu’ils soient électeurs ou journalistes, ne comprennent pas. Il vaudrait peut-être mieux admettre qu’on s’est mal expliqué.

Des candidats sous contrôle Les représentants de Force 3R ont souvent reproché aux alliés du maire Yves Lévesque, à la table du conseil municipal, d’être des « suiveux ». Paradoxalement, les candidats qui ont choisi de se présenter sous la bannière du seul parti officiel sont ceux qui semblent le moins libres de leurs mouvements. C’est du moins l’impression

qui se dégage lorsqu’on apprend que les 10 candidats de districts de Force 3R ont reçu la directive de ne pas participer à des forums de discussion organisés par le 106,9 FM, auxquels les candidats de chacun de 16 districts ont été invités. Carolle Souline, responsable des communications du parti, avait d’abord invoqué des conflits d’horaire, mais le chat est sorti du sac lors d’une entrevue accordée par M. StGermain à l’animateur Richard Courchesne, au cours de laquelle il a admis qu’il avait lui-même demandé à des candidats de ne pas se présenter à ces forums qu’il jugeait mal organisés. Pourquoi ne pas leur laisser le loisir d’en juger euxmêmes? Un tel contrôle, qui s’apparente à celui exercé par certains grands partis politiques provinciaux ou fédéraux, n’estil pas contradictoire avec la valeur de transparence prônée par Force 3R? La question mérite d’être posée.

Combien prévoyez-vous dépenser pour l’Halloween et à quoi sera consacrée la plus grande partie de ce montant (costumes, décorations, friandises...)?

Je fais tous mes bonbons moi-même et je les donne à mon travail puisque qu’il n’y a pas d’enfants qui passent. Donc mon budget est d'environ 50 $ à 60 $ pour confectionner les bonbons, et je me déguise avec des costumes recyclés.

Environ 30 $ de friandises... les costumes, on les fait maison. On recycle les vieux costumes, on les transforme. Même chose pour les décorations. A-Marie Dessureault

Un bon 30 $ pour le déguisement de ma fille, plus 20 $ en bonbons (peu de gens passent chez moi, car j'habite dans un rang). Ghyslaine Poudrier

Phil Dufresne

Chantal Beauregard

lechodetroisrivieres.ca

Habituellement nous faisons une maison hantée avec plusieurs amis et membres de la famille. Le budget pour les costumes et accessoires est à la discrétion de chacun... nous plaçons un montant de 10 $ à 15 $ par personne pour gâter les tout-petits.

3625, boulevard Chanoine-Moreau, Trois-Rivières, Québec, G8Y 5N6 Téléphone 819 371-4823 Nouvelles 819 371-4807 Distribution et plaintes 1 877 663-9002 Annonces classées 1 877 750-5052 Rédaction : [email protected]

Éditeur et Directeur-général Québecor Média Mauricie : Serge Buchanan Directeur de l'information: Jocelyn Ouellet Journalistes : Philippe Doucet,Claudia Berthiaume, Joany Dufresne, Matthieu Max-Gessler Coordonnatrice aux ventes : Valérie Lacoursière

Préposée au télémarketing : Louise Dumont Conseillers (ères) en publicité : Marie-Karelle Croteau, Junior Dubuc Claude Huard, Steven Calille, Charles Blondin Nicolas Bélisle, Valéry Désilets Infographie : Centrale de montage Sun Media Directeur général régional, Quebecor Media : Mario Marois ISSN 2291-2177

Tirage : 67 045 exemplaires Édité par Corporation Sun Media, ayant son siège social au 612, rue Saint-Jacques, Montréal, Qc H3C 4M8, imprimé par l’Imprimerie Journal de Québec, ayant son siège social au 450, avenue Béchard, Vanier, Québec, G1M 2E9 et distribué par Réseau Québecor Média, 900 St- Martin O, Laval (Québec), H7S 2K9, 1 877 663-9002.

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

7

La CAQ en tournée pré-électorale François Bonnardel de passage à Trois-Rivières Le député de Granby et porteparole du deuxième groupe d’opposition en matière de ressources naturelles est venu présenter lundi les grandes lignes de la plateforme préélectorale de la Coalition Avenir Québec (CAQ). PHILIPPE DOUCET [email protected]

Cette tournée coïncide avec le lancement du livre du chef de la CAQ, François Legault, Cap sur un Québec gagnant-Le projet Saint-Laurent. Cet ouvrage servira vraisemblablement de plateforme pour la prochaine campagne électorale.

«Le fleuve Saint-Laurent est un joyau pour le Québec, ici à TroisRivières, le développement du port doit se faire avec plus d’efficacité.» DONALD MARTEL

M. Bonnardel a été invité par son collègue député de Nicolet-Bécancour

AD{JF011540591}

Donald Martel, à venir discuter des enjeux que la CAQ souhaite mettre de l’avant. Ces enjeux sont entre autres l’innovation, la concertation, le tourisme et le développement des ressources.«On veut redonner confiance aux investisseurs, qu’ils pensent au Québec lorsqu’il est question d’investir pour leur entreprise», assure M. Bonnardel. «Le fleuve Saint-Laurent est un joyau pour le Québec, ici à TroisRivières, le développement du port doit se faire avec plus d’efficacité. Tout comme le port de Bécancour, où l’on doit amener des investisseurs», renchérit Donald Martel. Sur le dossier du parc industriel et portuaire de Bécancour, Donald Martel est catégorique. «C’est inacceptable que des infrastructures si importantes, au cœur du Québec, soient si peu exploitées. On doit faire en sorte que les entreprises viennent visiter ces infrastructures, et c’est notre mandat de les rendre intéressantes aux yeux des investisseurs», confirme M. Martel.

La vallée de l’innovation Dans le cadre du développement de la vallée du Saint-Laurent, mis de l’avant par le Projet Saint-Laurent de la CAQ, une des

Donald Martel et François Bonnardel étaient de passage à Trois-Rivières pour discuter des enjeux économiques de la Mauricie PHOTO PHILIPPE DOUCET

propositions est de mettre de l’avant les collaborations entre les universités et les entreprises privées. Des «zones d’innovation» qui permettraient un maillage entre les entreprises et la recherche en milieu universitaire. «Il faut s’assurer que le Québec se développe adéquatement, et à cet effet, il faut que les universités forment plus d’ingénieurs et que l’on encourage la collaboration non partisane entre les

entreprises privées et les universités», soutient M. Bonnardel. L’UQTR a d’ailleurs tenu les événements [email protected] Savoir Partagé au cours des deux dernières années. Cette initiative provenant du Service du partenariat et du soutien au développement universitaire visait à rapprocher les entreprises privées et les membres de la communauté de la recherche universitaire.

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

8

lechodetroisrivieres.ca

ÉLECTIONS MUNICIPALES TROIS-RIVIÈRES

Trois-Rivières doit prendre le virage du numérique, selon Dufresne À l’heure où l’information en temps réelle est une réalité quotidienne, Catherine Dufresne estime qu’il est plus que temps que la Ville de Trois-Rivières emboîte le pas. Si elle est élue mairesse le 3 novembre, la candidate prendra une série de mesures pour que l’administration municipale prenne le virage du numérique.

CLAUDIA BERTHIAUME

[email protected]

La Ville sur le web Si Catherine Dufresne soutient que l’utilisation des médias sociaux est indispensable pour que les citoyens puissent entrer en contact avec la Ville, elle croit également que les payeurs de taxes doivent savoir ce qui se passe à l’hôtel de ville par le biais d’Internet. Pour ce faire, la candidate propose de faire des capsules vidéo explicatives pour

À la suite de sa conférence de presse, Catherine Dufresne a clavardé pendant une heure avec les citoyens sur des enjeux municipaux. PHOTO CLAUDIA BERTHIAUME

vulgariser les principaux projets, de webdiffuser les séances du conseil municipal et de mettre en place un forum de discussion entre le premier magistrat et les citoyens. Plus encore, la candidate aimerait également qu’une application pour les

téléphones intelligents soit créée pour les Trifluviens. L’aspirante-mairesse soutient que toutes ces mesures pourraient être réalsées à faible coût en réorganisant le service des communications, vu la gratuité de plusieurs outils qu’elle souhaite utiliser.

P02R1543558

La Ville de Trois-Rivières ne possède aucun compte Facebook officiel. Elle détient toutefois un profil Twitter suivi par 859 personnes, mais ce dernier n’a jamais été utilisé. Catherine Dufresne considère que la Ville ne peut plus se passer de «ce contact privilégié avec les citoyens». Selon des études qu’elle a consultées, la candidate à la mairie évalue le nombre de

Trifluviens ayant un compte Facebook à 90 000. «Il faut profiter des canaux de communication au maximum. Ils servent à informer les citoyens, à les consulter sur des enjeux importants, à les intéresser à la vie municipale et à améliorer nos services», a détaillé Mme Dufresne. Cette dernière estime également que les commentaires recueillis sur ces plateformes peuvent alimenter la réflexion des élus dans certains dossiers. «Les citoyens se sentiront davantage concernés et pourront contribuer à ce qui se passe chez eux. Il faut que la communication aille dans les deux sens», a martelé la candidate.

AD{JF011544430}

lechodetroisrivieres.ca

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

9

JF011477630

*À la location de la Forester 2.5i 2014 (EJ1-X0), à transmission manuelle, et de la Outback 2014 (ED1-CP), à transmission manuelle, les frais d’inscription au Registre des droits personnels et réels mobiliers sont inclus. Transport et préparation inclus. Immatriculation (prix varie selon le client) et assurances en sus. Recyclage Québec, droit sur les pneus neufs inclus. Le concessionnaire peut offrir un prix ou taux moindre. Offres applicables sur approbation de crédit des Services Financiers Subaru par TCCI. Δ Cote de consommation d’essence établie par Ressources Naturelles Canada de 6,3l/100 km (route) pour la Subaru Forester 2014 équipée de la transmission automatique à variation continue et dotée d’un réservoir d’essence d’une capacité de 60 litres et de 6,5l/100 km (route) pour la Outback 2014 équipée de la transmission automatique à variation continue et dotée d’un réservoir d’essence d’une capacité de 70 litres. Les données de consommation de carburant devraient être utilisées à seule fin de comparer des véhicules. La consommation de carburant réelle variera selon les conditions routières, les habitudes de conduite et la charge du véhicule. † Une cote « Bien » constitue la meilleure cote possible aux cinq tests de collision (frontale à chevauchement modéré, frontale à chevauchement faible, latérale, arrière et de capotage) réalisés par l’Institut des assureurs américains (IIHS) (www.iihs.org). Pour mériter la mention « Meilleur choix sécurité 2013 », un véhicule doit obtenir la cote « Bien » aux quatre tests. Pour mériter la mention « Meilleur choix sécurité+ 2013 », un véhicule doit obtenir la cote « Bien » à au moins quatre tests et une cote « Bien » ou « Acceptable » au cinquième test. Pour plus d’information sur ces offres, voyez votre concessionnaire Subaru participant. Photo(s) à titre indicatif seulement. Les spécifications techniques sont sujettes à changement sans préavis. Offres valables jusqu’au 31 octobre 2013. AD{JF011477632}

10

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

Force 3R veut une enquête publique sur la pyrrhotite Le candidat à la mairie du parti municipal Force 3R, Richard StGermain, estime que le mégaprocès concernant la saga de la pyrrhotite à Trois-Rivières n’apportera aucune solution. Pour lui, il n’y a qu’une enquête publique qui puisse faire la lumière sur ce drame matériel et humain. CLAUDIA BERTHIAUME [email protected]

«On n’est plus dans la phase où il faut trouver des coupables, mais dans la phase où on peut trouver des solutions», a lancé M. St-Germain, qui milite pour une déjudiciarisation de ce dossier. Les solutions proposées par son parti consistent, entre autre, en la création d’un guichet unique où les victimes de la pyrrhotite pourraient aller chercher de l’information, mais de surtout de l’aide, qui pourrait être fournie par des psychologues. S’il est porté au

pouvoir le 3 novembre, Force 3R militera auprès des gouvernements provincial et fédéral pour créer un fonds d’indemnisation pour les familles aux prises avec un problème de pyrrhotite. Selon l’aspirantmaire, «sans l’intervention de tous les niveaux de gouvernement, Trois-Rivières deviendra zone sinistrée.» Mais avant d’entreprendre de telles démarches, Richard St-Germain affirme qu’il est nécessaire de comprendre l’ampleur du phénomène. Pour ce faire, le candidat à la mairie souhaite créer un budget de 10 M$, avec différents partenaires du milieu, tels que des institutions financières, des compagnies d’assurances, des fournisseurs de béton, des firmes d’ingénieurs et des entrepreneurs, afin de tester toutes les résidences à risque. L’ensemble des propositions de Force 3R vise à rétablir la confiance des acheteurs potentiels de maisons, tout en soutenant les citoyens qui ont à vivre avec ce fléau.

Le président de Force 3R démissionne (C.B)Au lendemain d’une conférence de presse houleuse, le président du conseil d’administration de Force 3R, Pierre Clouâtre, a quitté le parti politique municipal. Dorénavant, c’est le candidat à la mairie Richard St-Germain qui occupera ses fonctions. Force 3R en a fait l’annonce dans un communiqué qui a été envoyé aux médias vendredi. La veille, le parti municipal a tenu un point de presse sur le thème de la pyrrhotite. Après l’allocution du candidat à la mairie, Richard St-Germain, un journaliste s’est avancé et lui a adressé une question ayant trait à un autre dossier impliquant l’aspirant-maire. Le président du parti s’est alors interposé, tentant d’empêcher son candidat de répondre, qualifiant du même coup la question d’impertinente. Pierre Clouâtre a vivement insisté pour que l’attention des médias ne soit concentrée que sur le sujet du jour.

Réaction de la FPJQ Quelques heures après l’incident, la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), section Mauricie, dénonçait vivement l’attitude de M. Clouâtre par le biais d’un communiqué qui a été repris sur plusieurs tribunes. «La FPJQ-Mauricie rappelle à Pierre AD{JF011540554}

JF011493467

PHOTO ARCHIVES – L’ÉCHO

Clouâtre, à Force 3R ainsi qu’à tous les intervenants politiques, que les journalistes peuvent et doivent poser des questions sur n’importe quel sujet d’intérêt public, spécialement lorsque la personne interpelée demande à la population de lui confier un mandat aussi important que la mairie de Trois-Rivières. Il n’appartient ni aux candidats ni à leur équipe de dicter aux journalistes les sujets qui sont importants et ceux qui, selon eux, ne sont pas dignes de mention», peut-on y lire.

Une décision personnelle Selon la directrice des communications, Carolle Souline, M. Clouâtre regrette ses paroles et est encore ébranlé par la tournure qu’ont pris les évènements. Mme Souline a également tenu à préciser qu’il s’agit d’une décision personnelle. Pierre Clouâtre occupait le poste de président de Force 3R depuis quatre ans.

lechodetroisrivieres.ca

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

11

La pyrrhotite doit devenir un débat public, selon Tardif La candidate à la mairie de Trois-Rivières Sylvie Tardif croit qu’il est temps que la Ville s’implique davantage dans le soutien aux victimes de la pyrrhotite. Si les électeurs trifluviens la portent au pouvoir, elle ferait en sorte que ce dossier relève directement de la mairesse. CLAUDIA BERTHIAUME [email protected]

Un enjeu national Sylvie Tardif espère positionner la pyrrhotite comme un enjeu majeur au niveau du Québec. Elle projette de faire une tournée des médias nationaux avec le porte-parole de la Coalition, Yvon Boivin, «pour que la province constate l’ampleur du drame qui se vit ici.» Un geste que salue M. Boivin. «C’est très rafraîchissant comme discours. Certains pensent encore que la pyrrhotite est un virus ou une bactérie», a-t-il ajouté. Au niveau local, la candidate à la mairie compte mettre sur pied deux tables de

Sylvie Tardif a fait sa conférence de presse en compagnie du porte-parole de la Coalition Proprio-Béton, Yvon Boivin. PHOTO CLAUDIA BERTHIAUME

concertation. La première impliquerait les élus de la région et la seconde les ministères concernés par le problème. Enfin, Sylvie Tardif envisage la création d’un fonds d’aide aux victimes auquel la Ville et les citoyens participeraient. Pour chaque dollar provenant de la population,

l’administration municipale mettrait un dollar, jusqu’à concurrence de 200 000$. Yvon Boivin apprécie particulièrement cette proposition, qui pourrait permettre à la Coalition de venir en aide à des gens qui doivent être relocalisés exceptionnellement, selon lui.

JF011221804

«Comme la mairesse de Lac-Mégantic, je prendrai le taureau par les cornes», a lancé Mme Tardif d’emblée, écorchant au passage le maire sortant qui, selon elle, a manqué de leadership. Si elle convient qu’on ne peut réellement comparer la tragédie de LacMégantic au fléau de la pyrrhotite, la candidate estime qu’il faut exploiter la brèche laissée par le train fantôme et impliquer les gouvernements provincial et fédéral. «Avant, on ne s’occupait que des act of god au niveau gouvernemental. Mégantic a créé un précédent puisqu’il s’agit d’un act of man», a indiqué Mme Tardif.

Tout comme Force 3R plus tôt dans la semaine, l’aspirante-mairesse souhaite dresser un portrait global de la situation en faisant passer des tests systématiques à toutes les résidences construites entre 1996 et 2008. Plus encore, la candidate prévoit dégager des ressources humaine et financière pour aider la Coalition Proprio-Béton. «J’allouerais 75 000$/année à la Coalition pour qu’elle puisse assurer sa coordination, en plus d’affecter un fonctionnaire de la Ville à temps plein pour l’aider», a-t-elle souligné.

AD{JF011221820}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

12

lechodetroisrivieres.ca

ENVIRONNEMENT

Êtes-vous frigoresponsable? C’est bien connu, les gaz réfrigérants des systèmes de refroidissement des climatiseurs, congélateurs et réfrigérateurs sont dommageables pour l’environnement. Les halocarbures contenus dans les frigos sont de puissants gaz à effet de serre qui contribuent à réchauffer la planète. PATRICK SIMARD – CONSEIL RÉGIONAL DE L’ENVIRONNEMENT MAURICIE Actuellement, le recyclage de ces appareils vise essentiellement à récupérer les métaux, au détriment des matières dangereuses (gaz, huile, mercure, etc.) et d’autres matériaux qui pourraient aussi être décontaminés et recyclés (plastiques, mousse de polyuréthane, etc.). Bien que certains détaillants d’électroménagers et municipalités confient leurs appareils à des frigoristes qui récupèrent les gaz du circuit réfrigérant avant d’envoyer les appareils à la ferraille, très peu se soucient du traitement des gaz contenus dans les mousses isolantes ou des autres composantes polluantes. Ces éléments contiennent jusqu’à quatre fois plus de gaz que le circuit réfrigérant lui-même! Pour vous aider à imager les impacts environnementaux, sachez qu’avec toutes ces substances, un réfrigérateur dégage, lorsqu’il est jeté aux ordures, jusqu’à 3,7 tonnes métriques en équivalent de CO2, soit la même quantité émise par une voiture qui parcourt 17 500 km! Ce qui est aussi dommageable pour l’environnement qu’une montgolfière d’une hauteur de six étages remplie de CO2. Maintenant que vous avez une bonne

Ce que contient un frigo: métal et plastique, huiles, halocarbures contenues dans les gaz réfrigérants et les mousses isolantes. PHOTO PHOTOS.COM

image de l’impact d’un frigo, il ne vous reste plus qu’à savoir qu’au Québec, il y a environ 158 000 réfrigérateurs, 62 500 congélateurs et 62 500 climatiseurs en fin de vie chaque année. Assez impressionnant, n’est-ce pas! Maintenant, quel est la solution? Tout récemment, un programme de récupération appelé « Frigoresponsable » a été mis en place pour récupérer de façon responsable les appareils réfrigérants en fin de vie. Ce programme est le seul à utiliser une technologie permettant de

recycler jusqu’à 96 % des composantes des appareils réfrigérants. C’est aussi le seul procédé qui capte et détruit 99,99 % des halocarbures contenus dans les appareils, mousse isolante comprise. Donc, si vous avez à vous départir d’un appareil réfrigérant, assurez-vous de le confier à un détaillant ou une municipalité Frigoresponsable. Un nombre croissant de détaillants d’appareils électroménagers, de municipalités et de MRC choisissent le

programme de récupération Frigoresponsable et s’engagent ainsi à traiter les appareils de façon optimale pour notre environnement. Actuellement en Mauricie, seul le détaillant Ameublements Tanguay de Trois-Rivières récupère gratuitement, à l’achat d’un appareil de réfrigération ou de climatisation, l’appareil que vous remplacez et le confie à un recycleur Frigoresponsable. Apprenez-en plus sur ce sujet en visitant le site Internet www.frigoresponsable.ca JF011479290

Conseil régional de l’environnement Mauricie

Communiquez avec nous! www.cre-mauricie.com

819 694-1748

[email protected]

Au cœur du changement environnemental régional depuis 1995! AD{JF011528351}

Suivez nous sur Twitter @CRE04 et Facebook www.facebook.com/cremauricie

lechodetroisrivieres.ca

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

13

PÊCHE À LA PERCHAUDE

Un pêcheur dénonce l’illogisme du moratoire

JOANY DUFRESNE ET KARINE PONTBRIAND/TVA NOUVELLES [email protected]

Luc Gagnon est amoureux de la pêche. À 70 ans, il consacre ses étés à la pêche à la perchaude et ses hivers, au doré. Comme tout bon pêcheur, il possède un permis de pêche et sa chaloupe est enregistrée. Ayant bonne conscience, M. Gagnon traverse le fleuve Saint-Laurent à bord de son embarcation pour se rendre dans la

rivière Saint-Maurice chaque fois qu’il veut pêcher la perchaude en raison du moratoire qui sévit de Sorel-Tracy à SaintPierre-les-Becquets. Pourtant chaque fois qu’il agit de la sorte, il est considéré comme un pêcheur illégal lorsqu’il revient à la maison avec les perchaudes qu’il vient de prendre, tout à fait légalement. La raison est que l’article 39 du règlement de pêche du Québec «interdit la possession d’une espèce de poisson sur un plan d’eau en quantité supérieure au contingent quotidien autorisé». Ce qui signifie que durant le moratoire, en plus d’y interdire la pêche, aucun pêcheur ne peut se trouver en possession de perchaudes dans la zone touchée, même si celles-ci sont pêchées à l’extérieur de la zone, car le contingent est fixé à 0. «Moi, je suis un pêcheur de perchaudes

priori, M. Martel peinait à croire l’histoire «invraisemblable» du citoyen. Il a donc fait des vérifications auprès du ministère du développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs. Dans une lettre, le directeur de la Protection de la Faune par intérim, Gérald Desharnais, lui a confirmé la réalité du moratoire. «Ça m’apparaît totalement ridicule. Si une personne de Sainte-Angèle va pêcher dans la rivière Saint-Maurice, doit-elle ramener son poisson par Dicom?», mentionne le député. Jugeant la situation intolérable, Donald Martel a bien l’intention de s’entretenir avec le ministre Yves-François Blanchet. Un appel à l’aide Découragé de ses bons efforts, Luc «Je ne peux pas croire qu’il ne conviendra Gagnon est allé chercher de l’aide pas que la situation n’a aucun bon sens», auprès de son député, Donald Martel. A conclut-il. et je respecte la perchaude. Qu’on me défende de revenir avec ma chaloupe, je trouve cela illogique», affirme Luc Gagnon. Ce dernier a perdu le plaisir de pêcher. Il est sans cesse surveillé par les gardespêches. Ces derniers l’ont d’ailleurs averti: «la prochaine fois qu’ils le surprendront avec de la perchaude, ils la saisissent et M. Gagnon aura une amende à payer». S’il veut éviter cela, M. Gagnon n’a d’autre choix que traverser le pont Laviolette pour mettre sa chaloupe à l’eau directement dans la rivière. Il s’oppose cependant à cette option qu’il considère irrationnelle.

JF011524538

Un pêcheur de Sainte-Angèlede-Laval n’en revient tout simplement pas de l’illogisme du moratoire de la pêche à la perchaude. Le gouvernement lui interdit de ramener ses prises, qu’il a pêchées dans la rivière Saint-Maurice, sur la rive sud.

Luc Gagnon ne peut rapporter les perchaudes qu’il a pêchées dans la rivière Saint-Maurice chez lui à Sainte-Angèle. PHOTO JOANY DUFRESNE AD{JF011524557}

JF011467469

AD{JF011467469}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

14

D’UNE RIVE À L’AUTRE

Humour et chansons pour une bonne cause

Si vous aimez la décoration, le Home Staging, la rénovation, vous connaissez sûrement France Arcand qui anime Style France Arcand à la télé. Madame Arcand était la conférencière au dernier souper de l’Accueil Féminin. Et quand on parle de décoration, les femmes sont toutes attentives. Madame Arcand a donné beaucoup d’idées aux dames présentes, mais j’aurais bien aimé être un petit oiseau pour voir la tête des conjoints, lorsque les dames de retour à la maison voulaient changer toute la décoration et le positionnement des meubles. Dans l’ordre habituel: Louise Guévin, France Arcand, conférencière, Francine Gaudet, présidente et Lisette Tremblay, responsable des invités.

ENT

LEM utomne S E U Spécial d'a 2 pour 1 sonnes let mignon pour 2 ppeorur 2 ou e d Assiette fi vali nes es 4 person et crevett itées

Ê AD{JF011524255}

lim ion Quantités de votre réservat re lors octobre 2013 ff l'o z ne Mention e le samedi 26 Valid

Ê

95$

34

[email protected]

Si on veut que les jeunes d’aujourd’hui deviennent la relève de demain, il faut leur donner les outils nécessaires. C’est pourquoi existe « Place à la Relève en gestion » qui se tiendra les 8 et 9 novembre prochain à l’UQTR. Ce sont plus de 400 jeunes provenant des Cégeps de partout au Québec qui participeront à une compétition académique universitaire adaptée pour les étudiants des Cégeps. Le but est de développer chez le jeune ses qualités entrepreneuriales, le désir de pousser ses limites et se démarquer, créer un engouement vis-à-vis les études en administration et en sciences comptables et surtout envers l’implication parascolaire et faire vivre une compétition académique de niveau universitaire à des collégiens. Photo: Marie-Noëlle Tremblay, coordonnatrice; Dominique Lavergne, responsable des partenariats; Pascal Samonini, directeur général de la Caisse Desjardins Laviolette; Véronique Beaulieu, présidente et fondatrice.

15 ans de services!

Le style France Arcand à l’Accueil Féminin

Ê

CLAUDE BOLDUC

Place à la relève!

Comment venir en aide à des jeunes de 12 à 17 ans aux prises avec des problèmes d’alcool, de drogues et de jeu pathologique? La réponse est très simple! En assistant au spectacle-bénéfice qui mettra en vedette Jonathan Painchaud, Sarah Toussaint-Léveillée ainsi que les humoristes Sylvain Larocque et Olivier Martineau, dans une mise en scène de François Léveillée. Ce spectacle sera présenté le mardi 5 novembre à la salle J.-Antonio Thompson et les profits iront à la Fondation Le Grand Chemin qui soutient le centre Le Grand Chemin qui a une maison sur la Rive-Sud, à Saint-Célestin. Sur la photo: David Laplante, directeur général, Le Grand Chemin, Geneviève Pilon, directrice des opérations, Fondation Le Grand Chemin, Judith Tourigny, directrice de comptes commerciaux et industriels, Centre financier aux entreprises NicoletBécancour-Yamaska, Desjardins, Martin Leblanc, associé Mallette et président d’honneur du spectacle-bénéfice, Valérie Beaupré, coordonnatrice, centre Le Grand Chemin de Saint-Célestin, Nadia, adolescente ayant terminé le programme Le Grand Chemin à Saint-Célestin.

JF011524255

lechodetroisrivieres.ca

Le St-Germain Bistro N’oubliez pas notre fameuse fondue chinoise au bœuf à volonté

17,95$ / personne, 7 soirs sur 7

Dernièrement, on a célébré au club de golf les Vieilles Forges, le 15e anniversaire de l’APAM, l’Association des personnes aphasiques de la Mauricie. Un mot sur l’aphasie pour vous dire que ces personnes ne sont pas malades, mais ont une perte totale ou partielle du langage due à un AVC, un traumatisme crânien ou une tumeur au cerveau. Et l’association est là pour les aider par différents services et activités. On a profité de l’événement pour remercier et rendre hommage à ceux et celles qui ont contribué à la fondation de l’association. Sur la photo: Nicole Paquin, présidente et Francine Ayotte, directrice générale.

RÉSERVEZ tôt pour vos partys des fêtes •••

Ne peut être jumelé à aucune autre offre et ne peut être payée avec une carte-cadeau.

•••

Réservation requise

Valable sur présentation de cette annonce

RÉSERVATION 819 372-0607 401, rue Saint-Roch Trois-Rivières st-germainbistro.com

lechodetroisrivieres.ca

AD{JF011544557}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

15

*Louez. Offre de location à durée limitée offerte jusqu’au 31 octobre 2013 sur approbation du crédit par l’entremise de CDLSI, sur la base d’un modèle OUTLANDER 2014 ES neuf. TAP de location de 1,9% pendant 48 mois. Paiement mensuel de 375 $ avec un acompte de 2250 $ ou échange équivalent, frais de transport et de livraison et préparation de 1 792,98 $, taxe de manutention environnementale (EHF) de 30 $, droits sur les pneus neufs de 15 $, taxe sur la climatisation de 100 $ et frais administratifs de 350 $. Acompte, RDPRM de 55$ et première mensualité payable au moment de l’entrée en vigueur de la location. L’obligation totale de location est de 16 752$ $. Les taxes, les frais d’immatriculation, les assurances et l’enregistrement et les autres frais applicables sont en suppléments. Allocation de 20 000 kilomètres; des frais de 0,10 $/km s’appliquent pour les kilomètres excédentaires. Le concessionnaire peut louer pour moins. Cette offre est sujette à des changements sans avis préalable. Veuillez consulter votre concessionnaire participant pour visiter mitsubishimotors.ca pour obtenir tous les détails. **Promotion pour les pneus d’hiver Recevez un ensemble de pneus d’hiver Yokohama gratuitement à l’achat de tout modèle neuf/jamais utilisé Lancer 2013 ou 2014 (excluant les Lancer Ralliart et Lancer Evolution), RVR ou Outlander du 1er octobre au 31 octobre 2013. La trousse de pneus d’hiver comprend quatre jantes en acier, quatre pneus d’hiver et l’installation. Frais d’installation compris. Les offres sont valides en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve. JF011544557

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

16

lechodetroisrivieres.ca

BABILLARD COMMUNAUTAIRE Halloween-Maison des familles du Rivage La Maison des familles du Rivage invite

encore cette année la population à visiter sa maison hantée le 31 octobre prochain de 18h30 à 20 h! Le parcours est ouvert à tous, mais n’est toutefois pas conseillé aux jeunes

enfants. Donc pendant que les petits pourront admirer les locaux spécialement décorés de la Maison des familles, les parents et adolescents les plus braves pourront se rendre à l’étage pour se confronter aux esprits tantôt farceurs, tantôt malins qui hantent l’endroit pour l’occasion. Croiserez-vous des mutants venus d’un autre monde? Bien sûr, selon la tradition, des friandises vous y attendent. Nous vous attendons au 45, rue Dorval à Trois-Rivières pour y vivre une marmite d’émotions fortes!

La psychose et son traitement

Si vous désirez du changement. Je suis celle qu’il faut à la Mairie. Si vous en avez assez de la chicane au conseil de ville. Je suis la seule capable de ramener l’harmonie. Je n’appartiens à aucun clan ou parti. Je pourrai travailler en équipe avec tous les conseillers que vous élirez. Si vous souhaitez que Trois-Rivières continue de se développer mais avec plus de rigueur au niveau de la gestion des finances. Je peux mettre au service de la Ville les compétences, les expériences et les réseaux les plus diversifiées. J’ai plus de 30 ans d’expérience en gestion d’organisations de toutes tailles. Je suis une femme courageuse qui saura défendre les intérêts de Trois-Rivières avec vigueur mais a toujours avec respect. Je n’ai pas d’expérience en politique municipale et c’est tant mieux! Je ferai les choses autrement. Si vous décidez de voter pour moi et si je suis élue le 3 novembre, sachez que vous vous engagez à m’aider : • • •

En contribuant à votre façon à la vitalité de notre Ville En proposant des solutions aux problèmes En achetant et en investissant localement

Que ce soit pour moi ou pour quelqu’un d’autre

allez voter le 3 novembre. Marcelle

Danielle Girard, agente officielle AD{JF011547122}

JF011544874

AD{JF011544874}

JF011547122

Un coffret à l’intention des familles pour soutenir l’adhésion au traitement antipsychotique. Les choix du DJ: une affaire de famille présente quelques notions de base de psychoéducation sur la psychose et son traitement, des informations concernant la médication antipsychotique et ses effets indésirables, ainsi que quelques témoignages. Autour d’un café biscuit, venez découvrir un outil qui saura répondre à vos questions. Qui: Ginette Chapdelaine, coordonnatrice et Josée Bourassa, intervenante. Quand: le 14 novembre 2013, de 17 h 00 à 20 h 00. Où: dans les locaux de La Lanterne d’espoir. Coût: gratuit. Inscription obligatoire. Contactez Lucie à La Lanterne d’espoir avant le 11 novembre: 819 693-2841

Activités des Femmes Dynamiques de Trois-Rivières Attention! À cause des élections municipales, la rencontre aura lieu à Saint-Louis-de-France, à la salle multifonctionnelle, située au 100, rue de la mairie. Le 28 octobre: après-midi dansant. Le 29 octobre: Mme Catherine Veillette, notaire: « Testament, mandat, etc., l’importance de voir à nos affaires ». Information: 819 376-4382 et/ou 819-377-1780

Grande fête d’Halloween Le comité Quartiers Vie, un regroupement de partenaires dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, organise une grande fête d’Halloween dans les premiers quartiers de ce secteur. Celle-ci aura lieu le samedi 26 octobre de 14 h à 16 h, sur le boulevard Sainte-Madeleine, en face du Carrefour Sainte-Madeleine. La rue sera fermée à cette occasion. Au programme: jeux gonflables et petit train, atelier de cirque, maquillage, décoration de citrouilles, anima-zoo, mini fort boyard, conte, mamie tendresse, etc. Les commerçants et les organismes distribueront des bonbons aux enfants. Bienvenue aux familles et aux enfants, particulièrement les petits! On vous attend costumés! Pour information: Marie Hallé 819-374-4220, poste 13.

Acouphènes Québec Soirée d’information, à 19 h, le 23 octobre prochain, à la Maison de La Madone, au 10 rue Denis Caron, secteur

Cap-de-la-Madeleine, près du Sanctuaire. Entrée libre. Pour information: Normand Gour 819 374-6339.

Association pulmonaire du Québec-Groupe d’entraide de Trois-Rivières Rencontre du Groupe d’entraide pour personnes atteintes de maladies respiratoires et de l’apnée du sommeil, le 30 octobre à 14 h. Mme Marie-Ève Lessard, infirmière au CLSC, traitera de: « La vaccination, les pour et les contres, les effets secondaires possibles, les mythes et la réalité ».

Club de l’amitié de Sainte-Marthe Soirée de danse sociale et en ligne, le 26 octobre dès 19h30 à la salle Félix Leclerc ,1001 rang St-Malo ,secteur Ste-Marthe Coût: 8$ (non membres) Informations: 819 370-3979

Compostelle: accueil des pèlerins et témoignages Une rencontre chaleureuse qui permet d’accueillir et d’entendre les témoignages des pèlerins qui ont marché sur des Chemins de Compostelle, cette année. Pour les futurs pèlerins, cette rencontre contribue à les aider à préparer leur éventuel projet. Le mercredi 20 novembre à 19 h, à l’École Val Marie, 88 chemin du Passage, Trois-Rivières, section Cap-de-la-Madeleine. Stationnement et entrée à l’arrière de l’école. Don suggéré: membre: 2$ et visiteur: 5$. Information: M.Marc Aubray (819) 375-6451

Dîner-causerie de l’AQDR L’AQDR section Trois-Rivières et la Table des aînés de Trois-Rivières vous invitent le 25 octobre 2013 au Club de Curling Laviolette, situé au 2203, boulevard des Forges, à Trois-Rivières à 9h15 (diner à 12h15). Conférencier: Serge Richard. Sujet: L’art de vieillir mieux et même en beauté: droit au respect des aînés. Coût: 15$ pour les membres et les étudiants (carte obligatoire) et 20 $ pour les non-membres. Il est obligatoire de réserver et de payer avant le 23 octobre 2013, au 819-697-3711.

Collecte de sang Nous sommes heureux d’organiser notre 3e collecte de sang annuelle pour Héma-Québec. Date: 25 octobre 2013. Lieu: Carrefour Trois-Rivières-Ouest, porte 5 (juste à côté du Walmart). Heure: 10h30 à 20 h. Objectif: 200 donneurs. Organisateur: Assemblée chrétienne de Trois-Rivières-Ouest.

VOUS ORGANISEZ DES ACTIVITÉS COMMUNAUTAIRES EN MAURICIE? FAITES-NOUS LE SAVOIR À L’ADRESSE SUIVANTE: [email protected]

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

17

Yves Lévesque annonce la deuxième phase du technoparc Le maire sortant veut miser sur la diversification économique Un nouveau bâtiment sera construit dans le technoparc de Trois-Rivières sur Saint-Laurent. Au coût de 4,5 M$, l’incubateur accueillera des entreprises œuvrant dans les domaines de la microélectronique et des télécommunications. C’est ce qu’a annoncé Yves Lévesque, la semaine dernière.

CLAUDIA BERTHIAUME

[email protected]

La Ville aurait un partenaire financier dont elle ne peut divulguer l’identité pour le moment. Chose certaine, environ 15 000 des 25 000 pi? de la superficie de l’édifice seraient sous la gestion d’Innovation et Développement économique (IDE) TroisRivières. «Un incubateur, c’est un équipement qu’on loue à moindre coût pour des gens qui veulent se partir en affaires. La Ville

«La Ville doit avoir un climat favorable et les infrastructures nécessaires au développement économique» YVES LÉVESQUE

doit avoir un climat favorable et les infrastructures nécessaires au développement économique. Si on n’a pas ces équipements-là à offrir aux entreprises, on ne les attirera pas chez nous», a mentionné Yves Lévesque. Selon le maire sortant, deux des entreprises qui utilisent des locaux dans le premier bâtiment du technoparc pourraient déménager dans le nouvel édifice. «On n’a refusé personne dans le techno-

parc, mais dans le premier laboratoire, ce sont principalement des gens qui travaillent dans le domaine de la biotechnologie et de l’environnement. Il y a également d’autres clients intéressés pour la nouvelle bâtisse», a précisé M. Lévesque. Au total, la deuxième phase du technoparc pourrait permettre d’accueillir une douzaine d’entreprises offrant des emplois spécialisés. Yves Lévesque estime que cette annonce s’inscrit dans sa vision de diversification de l’économie trifluvienne. «Depuis 2002, nous avons fait beaucoup d’efforts pour diversifier l’économie. On a investi dans cinq grands axes: la culture, l’industrie touristique et sportive, l’économie du savoir avec nos institutions d’enseignement, l’industrie manufacturière et l’aéronautique», a-t-il souligné.

La réduction de la dette, en chiffres Le maire sortant a profité de l’occasion pour réitérer son engagement de réduire la dette de Trois-Rivières. Du même souffle, il a déploré la sortie de Sylvie Tardif la semaine dernière. «Je trouve ça dommage parce que j’ai toujours été honnête et transparent envers la population. Effectivement, en octobre 2001, avant les élections municipales, j’avais dit que si j’étais élu maire de Trois-Rivières, je ferais la même chose qu’à Trois-Rivières-Ouest et je diminuerais la dette, a reconnu M. Lévesque. Quand je suis arrivé dans la nouvelle grande ville, le 22 janvier 2003 précisément, je me suis rendu compte qu’il y avait un déficit incroyable au niveau des infrastructures. C’est à ce moment-là que j’ai ramené le baromètre de TroisRivières-Ouest à Trois-Rivières pour dire aux gens que je n’avais pas oublié ma priorité, mais qu’il y avait trop de choses à faire pour s’attaquer à la dette pour l’instant.» Une fois la précision faite, M. Lévesque a fait de la réduction de la dette son engage-

Yves Lévesque a annoncé que la phase II du Technoparc sera concrétisée au coût de 4,5 M$. PHOTO CLAUDIA BERTHIAUME

ment majeur dans la campagne électorale. «Je peux même vous donner des chiffres. D’ici 2019, la dette aura diminué de 20%. Et dans le prochain mandat, elle baissera de 25 M$. C’est un effort considérable parce c’est de ce montant qu’elle augmentait annuellement. Tout ça, en prenant en considération que tout va bien, parce qu’on ne sait jamais ce qui peut nous tomber sur la tête, et en maintenant les investissements dans nos immobilisations. Si on veut être conservateurs, elle dimi-

nuera d’au moins 10 à 15 M$», a détaillé le maire sortant. JF011424401

AD{JF011424404}

AD{JF011545213}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

18

lechodetroisrivieres.ca

De l’argent pour les jeunes familles, promet Dufresne La candidate à la mairie propose jusqu’à 1000$ pour un troisième enfant

CLAUDIA BERTHIAUME [email protected]

Les crédits pourront être utilisés dans un lot d’organismes ciblés par la Ville, comme le Pavillon Saint-Arnaud, le Centre loisir Multi-Plus, le Complexe sportif Alphonse-Desjardins, les associations de hockey, ainsi que pour obtenir un laissez-passer familial pour l’île Saint-Quentin. Bien que le montant soit donné lors de l’arrivée d’un deuxième ou d’un troisième nouveau-né, il peut être utilisé pour les loisirs d’un autre enfant de la

famille qui aurait entre 0 à 14 ans. «C’est un coup de pouce pour dégager les familles. On sait que les inscriptions sportives sont souvent dispendieuses. Le crédit aux familles favorisera autant les familles à faible revenu que celles dont les enfants veulent poursuivre leur sport à un niveau d’élite», a expliqué Mme Dufresne.

Objectifs La mesure comporte quatre objectifs: favoriser la qualité de vie des familles, contrer leur exode et investir dans la santé et les bonnes habitudes de vie, en plus d’être un incitatif à la naissance dans une ville où la population est vieillissante. «C’est aussi un appui à nos organismes et centres sportifs qui auront sans doute besoin d’engager de nouveaux moniteurs si le nombre d’inscriptions augmente», a jouté la candidate à la mairie. Cette dernière estime que sa proposition est complémentaire au crédit d’impôt existant au niveau provincial. Au total, cela coûterait aux alentours de 600 000$, selon Mme Dufresne.

La candidate à la mairie Catherine Dufresne, en compagnie de son fils William (en bleu) et de ses amis Marie-Philippe et Rocco. PHOTO CLAUDIA BERTHIAUME

Catherine Dufresne étendrait également la fête des nouveaux-nés à toute la ville de Trois-Rivières. Pour l’heure,

Fête des nouveau-nés Si elle est portée au pouvoir,

JF011541161

Fermeté du tissu du cou Derma-Lifte COLOSTRUM contre les outrages du temps, combat l’apparence des rides. Le relâchement des tissus de la peau survient à un certain moment de la vie. Derma-Lifte COLOSTRUM une crème antirides peut donner au cou une apparence plus ferme. Derma-Lifte COLOSTRUM a créé une préparation crémeuse à base de COLOSTRUM, pour rehausser l’apparence de la peau du cou. Votre peau paraîtra plus jeune et plus lisse. Les recherches ont montré que le COLOSTRUM possède une multitude de bénéfices, incluant des facteurs épidermiques qui donnent à la peau une apparence revitalisée et raffermie. Son rôle est de renverser l’apparence des signes du vieillissement de la peau et améliorer son élasticité. De plus, Derma-Lifte COLOSTRUM, en reconnaissant l’importance de la richesse des facteurs du COLOSTRUM pour l’homéostasie cutanée, parvient à redonner une belle apparence à la peau en subvenant aux besoins des acteurs pivots de celle-ci. Des acteurs dont le rôle est de retarder les signes, l’aspect et la visibilité des outrages du temps.

JF011513525

Deux pots pour le prix d’un seul. En vigueur du 26 au 31 octobre 2013. Jusqu’à épuisement des stocks.

AD{JF011513525}

www.bio-actif.com AD{JF011541161}

cette fête ne rassemble que les citoyens du secteur Saint-Louis-deFrance. JF011527078

C’est au Centre de la petite enfance Le Cheval sautoir, accompagnée de son fils William, que la candidate à la mairie de Trois-Rivières, Catherine Dufresne, a dévoilé les détails de ses engagements envers les familles trifluviennes. Si elle est élue le 3 novembre prochain, elle octroiera 500$ pour la naissance d’un deuxième enfant et 1000$ pour un troisième bambin, deux montants donnés sous forme de crédit pour les activités culturelles et sportives des enfants.

lechodetroisrivieres.ca

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

19

Sylvie Tardif dévoile sa plateforme culturelle

CLAUDIA BERTHIAUME [email protected]

Si elle est élue mairesse le 3 novembre prochain, Sylvie Tardif, veut donner une carte « Accès-TR » à tous les résidants de la cité de Laviolette afin de rendre la culture plus accessible aux Trifluviens. Ce laissez-passer donnerait des réductions sur plusieurs activités organisées par la Ville ou ses partenaires. «Ce sont les gens de Trois-Rivières qui paient pour tous

Sylvie Tardif a dévoilé sa plateforme culturelle mercredi, en compagnie de son agent officiel, Alain Gamelin. PHOTO CLAUDIA BERTHIAUME

initier les enfants dès leur plus jeune âge. La candidate estime que l’ensemble de ce programme culturel pourrait se faire à coût nul, dans la mesure où elle abolirait la Corporation de l’amphithéâtre. Elle utiliserait entre 300 000$ et 350 000$ provenant de cette restructuration pour concrétiser ses engagements et ce, dès 2015.

les évènements alors je veux faire un effort pour qu’ils y aient encore plus accès», a expliqué la candidate. De plus, Sylvie Tardif aimerait augmenter le nombre d’évènements, principalement entre novembre et mai. Elle propose de créer de nouvelles fêtes, en lien avec le calendrier grégorien, qui permettraient d’attirer des touristes. La candidate souhaiterait également créer un produit d’appel estival impliquant les artistes de la région. «Je pense à un spectacle grand public, comme celui de Québec Issime, mais qui donnerait la chance à des artistes locaux de se produire chez nous. J’aimerais que ça porte sur l’histoire de Trois-Rivières ou sur quelque chose qui s’y est passé», a-t-elle précisé. En ce qui concerne l’amphithéâtre, Sylvie Tardif a mentionné qu’elle «tenterait de le gérer de façon saine pour avoir le moins de déficit possible.» L’aspirante-mairesse projette aussi d’aider davantage les artistes en art visuel, de mieux commercialiser l’offre culturelle trifluvienne et d’amener l’art dans les écoles pour y

JF011542848

La candidate à la mairie de Trois-Rivières, Sylvie Tardif, a pris plusieurs engagements en matière de culture, mercredi dernier. Elle souhaite développer davantage le volet culturel et évènementiel de Trois-Rivières et en faire un vecteur de création d’emploi.

AD{JF011542848}

JF011534927

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

20

lechodetroisrivieres.ca

LES ÉCHOS DU BOULEVARD La Caisse Desjardins des Trois-Rivières se préoccupe de la jeunesse! Une trentaine de personnes, parents et enfants, ont assisté le 16 octobre dernier à la conférence éducative offerte par la Caisse Desjardins des Trois-Rivières. La conférence intitulée « Les jeunes et la consommation. À nous de jouer! » était prononcée par madame Marie J. Lachance, professeure au département des Sciences de la consommation à l’Université Laval. L’éducation et la jeunesse étant au cœur des priorités de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières, cette présentation s’adressait aux parents qui se questionnent sur leur rôle en ce qui concerne l’éducation financière de leurs enfants. Une prochaine conférence s’adressant aux personnes voulant accéder à la propriété se tiendra le 6 novembre prochain. Pour ceux et celles qui souhaiteraient y assister, nous vous invitons à communiquer avec la Caisse au 819 376-1200. Par la présentation de conférences éducatives, la Caisse Desjardins des Trois-Rivières contribue à faire vivre, une fois de plus, sa distinction coopérative. Sur la photo: M. Jean-Philippe Montreuil, directeur placement et financement, Mme Marie Lachance, conférencière, Mmes Sylvie Belle-Isle et Marie-Claude Dugré, conseillères jeunesse.

Journées portes ouvertes à l’Académie de golf Michel Martin Le week-end des 2 et 3 novembre, Michel Martin vous invite à visiter les installations de l’Académie de golf Michel Martin et du golf virtuel. Profitez de l’occasion pour essayer les simulateurs les plus performants sur le marché. Inscription pour la saison 2014 pour les cours de groupe, rabais et promotions sur place. Arrivez tôt et vous aurez la chance d’avoir une carte promo. L’équipe sera à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Vous pourrez vous inscrire directement à l’un ou l’autre de nos points de services. michelmartingolf.com 819 373-5121, poste 6518.

Courir pour une bonne cause Lors du demi-marathon des couleurs de Bécancour qui avait lieu le 13 octobre dernier, Sonia Tousignant et Stéphan Guillemette, propriétaires de succursales de Tim Hortons, étaient accompagnés d’un jeune de la région qui a récemment participé à un Camp Tim Hortons afin de faire connaître la Fondation pour les enfants. C’est précisément ce type de rencontre qui leur donne la motivation de poursuivre fièrement leur objectif de courir pour la «Fondation Tim Horton». Sur la photo: Antoine Comeau, Sonia Tousignant et sa fille Maëlle.

AD{JF011178425}

JF011178423

50 ans ça se fête ! La boucherie J-C Fortin se fait un plaisir de poursuivre sa tradition de vous offrir des produits frais et de qualité tous les jours, et ce, depuis 1963. Daniel et Martine Fortin, propriétaires, perpétuent l’ambiance familiale, partie intégrante de l’entreprise en privilégiant un service personnalisé aux clients qui apprécient les plaisirs gourmands. En plus de vous offrir plusieurs types de viande, la boucherie vous offre plus de 50 choix de saucisses, des plats préparés et en nouveauté, le bœuf Wagyu (sur réservation). N’hésitez pas à venir découvrir ces produits qui ont rendu célèbre la boucherie ! 1411 Principale, Saint-Étienne-des-Grès, 819 535-3114

lechodetroisrivieres.ca

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

21

1,9 M$ pour cinq entreprises de la Mauricie Trois projets recevront des prêts du Fonds de diversification économique Cinq entreprises de TroisRivières et de la MRC des Chenaux se partageront près de 1,9 M$ dollars en prêts et en subventions du gouvernement du Québec. C’est ce qu’a annoncé la ministre déléguée à la Politique industrielle du Québec, Élaine Zakaïb, lors de son passage dans la région le 16 octobre dernier.

MATTHIEU MAX-GESSLER [email protected]

Trois d’entre elles recevront des prêts totalisant 830 536$. Ce montant provient du Fonds de diversification économique des régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie. L’entreprise ADF Diesel SaintStanislas recevra deux prêts: un de 650 000$ provenant du Fonds et un second de 850 000$ d’Investissement Québec. Ces prêts devraient entraîner la création de 20 emplois. Les deux autres entreprises, Rosaire Tessier et Fils et Service Mécanique Industrielle, recevront respectivement 110 000$ et 70 536$ pour les aider à améliorer leur compétitivité.

Deux subventions à Trois-Rivières La ministre Zakaïb a également annoncé l’octroi de subventions totalisant près de 200 000$ à deux entreprises trifluviennes. Ces subventions proviennent toutefois du Programme d’appui à l’innovation du ministère des Finances et de l’Économie du Québec et non du Fonds de diversification. Elles permettront la création d’une vingtaine d’emplois. Les Entreprises Duckbill reçoivent ainsi 79 600$ pour soutenir un projet de ceinturons ergonomiques destinés aux policiers, aux agents de sécurité, aux mécaniciens et aux électriciens d’usine. Ces ceinturons doivent prévenir ou éliminer les douleurs lombaires. Selon Paul Meunier, président de l’entreprise, le choix de Trois-Rivières s’imposait en raison de l’expertise dont il avait besoin. «Quand on a eu nos premières commandes on a eu des problèmes alors on est venus s’installer à Trois-Rivières. On a pu puiser dans le bassin d’expertise de couturières spécialisées et qui avaient perdu leur emploi. On amène des

JF011503397 AD{JF011503397}

De gauche à droite: Paul Meunier, président des Entreprises Duckbill, Noëlla Champagne, députée de Champlain, Élaine Zakaïb, ministre déléguée à la Politique industrielle du Québec, Alain Lemieux et Yannick Le Dévéhat, de l’entreprise Pluritag. PHOTO MATTHIEU MAX-GESSLER

produits à valeur ajoutée qui sont le fruit d’une innovation constante», explique-til. La seconde entreprise, Pluritag, aura pour sa part une subvention de 110 270$ pour le développement d’un système de traçabilité alimentaire. Ce projet prévoit la conception et la mise en marché d’une étiquette équipée d’une puce pour retracer facilement l’origine de bêtes destinées à l’abattoir.

Un soutien en lien avec la politique industrielle Selon la ministre Zakaïb, le soutien financier à ces deux entreprises s’inscrit dans le cadre de la relance du secteur manufacturier, incluse dans la politique industrielle québécoise qu’elle a dévoilée la semaine dernière. «Notre secteur manufacturier est névralgique pour la croissance de l’économie québécoise. Notre gouvernement estime que l’État a

la responsabilité d’agir pour assurer la compétitivité de ce secteur en soutenant

nos entreprises, particulièrement les PME», a-t-elle insisté.

$ CA$H FOR GOLD $

ACHETONS L’OR BIJOUX, DIAMANTS, PIÈCES DE MONNAIE, PLATINE, LINGOTS ET ARGENT 9.25

jusqu’à

55

$ gr.

Estimation gratuite devant vous en toute confiance et sécurité sans aucun engagement > Bijouterie Édouard, 4310, boul. Des Forges Trois-Rivières 819 691-1874 > Bijouterie Édouard, Chomedey, 734, Curé Labelle (bureau Chef) 450 978-5639 > Bijouterie Edouard, Galerie Joliette, 1075, boul. Firestone, Joliette 450 756-1267 > Bijouterie Sebag, Galerie Joliette, 1075, boul. Firestone, Joliette 450 756-0866 > Bijouterie Edouard, Galerie Rive Nord, 100, boul. Brien, Repentigny 450 581-6138 > Bijouterie Edouard, Centre Forest, 10571, boul. Pie-IX Montréal 514 328-4955 AD{JF011519455}

LE PRIX PEUT CHANGER SANS LE PRÉAVIS SELON COUR DES MÉTAUX ET LE MODÈLE DU BIJOUX.

Nous payons sur place immédiatement JF011519455

22

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

JF011537420

ACCUSÉE DE FRAUDE ET DE PRODUCTION DE FAUX-DOCUMENTS

Stéphanie Samson aura un procès Stéphanie Samson était de retour en cour, mardi. La propriétaire de la garderie La Libellule a plaidé non coupable à des accusations de fraude dépassant 5000$ et de production de faux-documents. CLAUDIA BERTHIAUME [email protected]

JF011496583

L’avocat de la défense, Me JeanFrançois Lauzon, a reporté la cause au 3 décembre. «Nous avons décidé de renoncer à l’enquête préliminaire et d’aller directement au procès. Je dois discuter avec ma cliente d’ici décembre et je pourrais être en mesure de fixer un procès pour l’automne 2014», a-t-il expliqué à L’Écho. La propriétaire de la garderie La Libellule avait été arrêtée le 12 février dernier pour avoir omis à deux reprises de se présenter en cour. Un mandat avait été émis à son endroit. En 2011, Mme Samson opérait sans permis une garderie accueillant 35 enfants. Le ministère de la Famille avait contraint cette dernière à faire des travaux de mise aux normes pour poursuivre ses opérations. C’est pour payer ces travaux que la présumée fraudeuse aurait produit des chèques postdatés sans fonds à

AD{JF011547149}

AD{JF011496587}

Stéphanie Samson, avant le début des procédures judiciaires. PHOTO ARCHIVES – L’ÉCHO

l’entrepreneur Jean St-Arneault pour un total de 8000$. Elle aurait également envoyé une série de lettres frauduleuses à différentes personnes.

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

23

CENTRE D’APPELS DESJARDINS

Plus de 350 emplois seront créés Le Centre d’appel du Mouvement Desjardins à Trois-Rivières embauchera 350 personnes, soit 150 de plus que prévu. MATTHIEU MAX-GESSLER [email protected]

Les travaux de construction de l’édifice ont débuté récemment, à l’angle des rues des Récollets et Bellefeuille. Le nouveau centre d’appels ouvrira ses portes l’été prochain, probablement en juin 2014. À terme, plus de 350 emplois seront créés, selon Nathalie Genest, porte-parole du Mouvement Desjardins. «Pour les six premiers mois, on va

gagne plusieurs membres de caisses populaires de la région qui voient leur point de service fermer. En Mauricie et au Centredu-Québec, huit caisses ont récemment fermé leurs portes ou le feront sous peu. Selon Mme Genest, il n’ya toutefois aucun lien à faire avec l’ouverture à venir d’un nouveau centre d’appels. «De l’accueil téléphonique, il s’en fait actuellement dans les caisses, mais là on va centraliser. Ça va donner davantage de temps aux

compter à peu près 150 emplois et on va commencer graduellement à augmenter à partir de janvier 2015. À maturité, on va atteindre 350 ou 375 employés. Il y aura une trentaine de postes de gestionnaires et d’adjointes», explique-t-elle. Le centre d’appels recevra des appels de partout au Québec et d’Ontario, jours, soirs et fins de semaine. Il s’agit du troisième point de service de ce genre dans la province, les deux autres étant à Montréal et Granby.

conseillers pour se concentrer sur le service aux membres. Ce n’est pas en lien», défend-elle.

20 M$ en salaires et en loyer Le bâtiment qui hébergera le centre d’appel aura une superficie de 40 000 pieds carrés. Desjardins investira environ 20 M$ chaque année en salaires et en loyer. Les centres d’appel de Montréal et de Granby emploient respectivement 100 et 150 personnes.

Pas un remplacement des caisses en région La construction de ce nouveau centre d’appels s’amorce alors que la grogne

Les travaux de construction du futur centre d’appel de Desjardins ont commencé à la fin de la semaine dernière à Trois-Rivières. L’édifice devrait accueillir les premiers 150 employés en juin 2014. PHOTO MATTHIEU MAX-GESSLER

JF011528540

AD{JF011528540}

L’événement

un 2 LOOK Pour

Cap-de-la-Madeleine

Trois-Rivières

411, Barkoff (face aux Galeries du Cap)

Plaza Trois-Rivières 3510, boul. des Forges

819 373-5899

819 372-1313

e

*

POUR DES VERRES

spécialement

ADAPTÉS à

l’ordinateur newlook.ca Examen de la vue sur place par des optométristes Prescriptions de l’extérieur acceptées

*À l’achat d’une paire de lunettes complète incluant une monture et des verres ophtalmiques avec traitement résistant aux rayures, le tout de la sélection du 2 pour 1, obtenez une deuxième paire de lunettes de la sélection du 2 pour 1. Vous payez la plus chère des deux paires. Cette offre est valide pour un temps limité et ne peut s’ajouter à tout autre rabais ou promotion. Montures à titre indicatif seulement. Détails en magasin. Michel Laurendeau, opticien. AD{JF011530393}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

24

ENTREPRENDRE

lechodetroisrivieres.ca

Une présentation de

GARDERIES BRIN D’ÉNERGIE ET BOULE D’ÉNERGIE

Soutenir les familles dans leur quotidien Le quotidien des familles d’aujourd’hui est bien différent de celui d’autrefois. Les parents sont désormais confrontés à une réalité souvent stressante, sinon épuisante, et qui repousse toujours un peu plus loin leur seuil de tolérance. JACQUES ST-ONGE [email protected]

C’est dans un tel contexte que Nathalie Dumas a fondé NRJ Famille précisément pour soutenir les familles dans leur quotidien, en leur donnant accès à une multitude de services faits sur mesure pour eux.

« Les familles s’épuisent à magasiner les services dont elles ont besoin… » -NATHALIE DUMAS

Mme Dumas a voulu donner une plus large dimension au projet d’origine (NRJ Famille) en ouvrant à Saint-Jean-sur-Richelieu, en septembre 2012, une garderie de 123 places non subventionnées, Brin d’énergie et Boule d’énergie, située dans la même bâtisse au 200, rue StLouis. Formée en éducation spécialisée, en gestion et en développement d’entreprise, après plusieurs années auprès des enfants 6-12 ans et adultes, il manquait à Mme Dumas la catégorie des 0 à 5 ans. «La phase la

AD{JF011408199}

plus importante du développement de l’enfant et de la personne qu’il deviendra. Je voulais faire une différence pour ces enfants et leur famille», explique-t-elle.

Réalité d’aujourd’hui Parce que tout se joue avant 5 ans pour l’enfant, en créant un service adapté à la réalité d’aujourd’hui, il fallait aussi assurer une continuité dans les services. «Les familles s’épuisent à magasiner les services dont elles ont besoin et à devoir recommencer continuellement leur histoire, ce qui fait que les impacts sont majeurs pour le développement de l’enfant et la santé de la famille», dira Mme Dumas. Seule actionnaire dans son projet, Mme Dumas se définit comme une fille d’équipe, qui aime travailler avec les forces de chacun. Cette entrepreneure trouve sa motivation dans le bonheur de voir évoluer les enfants. Elle entrevoit l’avenir de son entreprise dans le fait que son concept puisse être développé dans d’autres régions.

GARDERIES BRIN D’ÉNERGIE ET BOULE D’ÉNERGIE Secteur d’activité : Centre d’amusement pour les 0 à 12 ans Fondation : 2012 Nombre d'employés : Plus de 50 Établie à : Saint-Jean-sur-Richelieu

Nathalie Dumas. PHOTO KARINE GUILLET

De l’aide pour les entrepreneurs Les Hebdos régionaux de Québecor Média publient chaque semaine le portrait d’un entrepreneur qui a été sélectionné pour le programme Prêt à Entreprendre. Né des efforts de six partenaires publics et privés, ce programme a pour objectif d’encourager une nouvelle vague d’entrepreneurs québécois. Prêt à Entreprendre offre un prêt d’honneur sans intérêt ni garantie, jusqu’à concurrence de 30 000 $ par entrepreneur. Il offre également un accompa-

gnement sur mesure aux entrepreneurs sélectionnés, qui profitent ainsi d’un mentor, de conseils d’experts et d’un accès à de grands réseaux. Les partenaires qui ont rendu possible Prêt à Entreprendre sont : le ministère des Finances et de l’Économie du Québec, la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Mouvement Desjardins, la Fédération des chambres de commerce du Québec, la Fondation de l’entrepreneurship et son Réseau M – Mentorat pour entrepreneurs – et Québecor.

lechodetroisrivieres.ca

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

25

GALA RADISSON

La Chambre de commerce s’allie à Desjardins Desjardins Entreprises sera partenaire du Gala Radisson de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCITR) pour les cinq prochaines années. MATTHIEU MAX-GESSLER [email protected]

«Il s’agit du plus grand partenariat jamais vu avec la Chambre», indique Marc de Montigny, président du comité de la 29e édition du Gala. Desjardins Entreprises sera également associée à d’autres événements organisés par la CCITR, dont son tournoi de golf annuel. Elle présentera aussi, cette année encore, la Dégustation Les vins du monde, qui aura lieu le 24 octobre. «Desjardins a toujours été associée à la Chambre de commerce, mais là, on a une occasion extraordinaire d’être un partenaire majeur. Je pense que c’est essentiel d’avoir une chambre de commerce en santé pour représenter les intérêts de la région et des entrepreneurs, et en ce sens-là, on est très heureux d’être impliqué», s’est réjoui Jean-François Beaudoin, directeur général de Desjardins Entreprises. Cette entente inclut Desjardins capi-

FAMILLE 1

tal régional et coopératif, Desjardins Assurances générales, Desjardins sécurité financière, l’Association des caisses Desjardins de Trois-Rivières et Valeurs mobilières Desjardins.

TCA DE 0% POUR 60 MOIS2 500$ DE RABAIS1 PRIME D’INSTRUMENT

Des nouveautés au gala Deux nouvelles catégories s’ajoutent au Gala Radisson cette année. La première, entreprises commerciales et en restauration de moins de 30 employés, vise à donner une chance aux petites entreprises de se démarquer. «Ça devenait un peu David contre Goliath, avec des grosses entreprises de commerce de détail et un petit commerce qui fait autant d’efforts, alors cette année, on va privilégier les entreprises de moins de 30 employés. L’an prochain, on reviendra avec les commerces de plus de 30 employés», ajoute M. de Montigny. Le Gala Radisson récompensera également les entreprises qui se seront démarquées par leurs «nouvelles pratiques d’affaires». L’événement aura lieu le 21 février prochain à l’Hôtel Delta de Trois-Rivières. Le Gala rassemble chaque année près de 500 personnes et récompense 11 entreprises ainsi que trois personnalités du milieu des affaires.

 

         ! ""  #$"    "   %&'( $"  $ ") *  +,

POUR ATTAQUER L’HIVER DE PLEIN FRONT. NOUVEAUTÉ Série 2R

   

 -  -         "  4(, & 1""  &

TCA DE 0 % pour 60 mois²

Desjardins sera partenaire «platine» du Gala Radisson de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières pour une durée de cinq ans. De gauche à droite: JeanFrançois Beaudoin, directeur général de Desjardins Entreprises, Gaétan Boivin, président de la CCITR, Marie-Pier Séguin, responsable de l’organisation du Gala, et Marc de Montigny, président du comité du Gala. PHOTO MATTHIEU MAX-GESSLER

Série 4000 Vingt

 -.  .      /)      !0$" +"   12( 3 " $  3 "'

TCA DE 0 % pour 60 mois²

JohnDeere.com/HowWeRun

LE GROUPE AGRITEX INC. 150 RUE ROBERT BERNARD DRUMMONDVILLE, QC J2C 8N1 (819) 474-0002 WWW.AGRITEX.CA

JF011528547

1 L’offre est valide du 1er août 2013 au 25 octobre 2013. Obtenez 500 $ de remise sur le prix d’achat consenti d’un tracteur utilitaire sous-compact de la famille 1 John Deere neuf à l’achat de deux instruments John Deere ou Frontier admissibles ou plus. Les offres font l’objet de la disponibilité et peuvent être annulées ou modifiées n’importe quand. Les accessoires et les instruments sont vendus séparément. Les taxes, les frais de crédit et les frais de livraison, de transport et de préparation ne sont pas compris. Certaines conditions s’appliquent. Veuillez consulter un concessionnaire participant pour plus de détails. 2L’offre de financement est valide du 1 août 2013 au 25 octobre 2013. Le financement d’achats assorti d’un TCA de 0% pour 60 mois sur les tracteurs utilitaires compacts John Deere neufs. Un versement initial peut être exigé. Les taxes, les frais de montage, de livraison, de transport et de préparation, ainsi que des frais de documentation de 50 $, s’appliqueront. Exemple de montant de financement: 10 000 $, à un TCA de 0 %, le paiement mensuel est de 166,67 $ pendant 60 mois, l’obligation totale est de 10 000 $, le coût de l’emprunt est de 0 $. Les paiements mensuels et le coût d’emprunt varieront selon le montant emprunté / le versement initial. Un montant de financement minimum peut être requis; l’utilisation d’un exemple de montant de financement ne garantit pas que l’offre est applicable. Les frais pour des montants en souffrance sont de 24 % par année. Les concessionnaires peuvent établir des prix individuels. Les concessionnaires peuvent facturer des frais supplémentaires. Le financement est assujetti à l’approbation du crédit par John Deere Finance. Consultez votre concessionnaire pour tous les détails. Offre d’une durée limitée qui ne peut être combinée à d’autres offres. Des rabais ou d’autres incitatifs pourraient être proposés aux clients qui choisissent une offre d’achat au comptant. En optant pour l’offre de financement, les clients peuvent se trouver à renoncer à de tels rabais ou incitatifs, ce qui pourrait se traduire par un taux d’intérêt réel supérieur. *Les renseignements portant sur la puissance et le couple du moteur sont fournis par le fabricant du moteur et ne doivent être utilisés qu’à des fins de comparaison. La puissance d’utilisation et le couple seront inférieurs. Reportez-vous au site Web du fabricant pour obtenir des renseignements supplémentaires. Estimation de puissance du fabricant (ISO) selon 97/68/EC.

A0D030ECF1A56996

A0D030ECF1A56996-00397409

P01R1353888

AD{JF011528547}

AD{JF011497972}

26

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

L’ART DE VIVRE SELON JOANY

lechodetroisrivieres.ca

JOANY DUFRESNE

[email protected]

L’automne dans son verre À l’automne, les bières fruitées et rafraîchissantes de l’été laissent place à des bières foncées, sucrées et épicées, qui apportent du réconfort en ces temps plus froids. Pendant que les feuilles délaissaient leur vert vibrant pour des jaunes, des rouges et des oranges dorés, plus de six millions de personnes prenaient part, du 21 septembre au 6 octobre dernier, à la plus grande foire du monde, l’Oktoberfest à Munich en Allemagne. Depuis 1810, ce festival a bâti sa réputation, entre autres, autour de la nourriture et de la bière. Aujourd’hui, cette tradition allemande influence de nombreux amateurs de bières qui recréent à leur manière le célèbre Oktoberfest. Les bières blanches, fruitées et rafraîchissantes sont lentement délaissées pour faire place à des bières plus foncées dont le goût est plus prononcé. «Quand l’automne arrive, on va rechercher des bières

La St-Ambroise à la citrouille est l’une des bières conseillé par Xavier Beaupré. PHOTO JOANY DUFRESNE

AD{JF011525971}

épicées comme celle à la citrouille ou on va revenir aux classiques bières brunes, noires ou liquoreuses qui sont beaucoup plus intéressantes pour les temps froids», mentionne Xavier Beaupré, copropriétaire de La Barik. Accompagnées de saucisses, de viandes sauvages, de pâtés ou de terrines, ces bières offrent un véritable réconfort à ceux qui les consomment. Pour les plus sucrées telles que les noires, il est possible de les agencer à des sucreries ou du chocolat noir.

La citrouille dans son verre L’automne rime aussi avec courges et citrouilles. Alors que les recettes à base de ces fruits se multiplient durant cette période, les bières à la citrouille font aussi leur apparition. Certaines, comme celle du Gambrinus et de la Magouille sont plus orangées, alors que d’autres, comme la StAmbroise, sont de couleur brune. «Il y a deux types de bières à la citrouille. Il y a celles des petites brasseries qui goûtent vraiment la courge, car elles ajoutent beaucoup de citrouilles et peu d’épices comme de la muscade, de la cannelle et du clou de girofle. Ce sont les épices que nous retrouvons dans les tartes à la citrouille. Les grosses brasseries, quant à elles, ne peuvent pas se permettre de mettre beaucoup de citrouilles, car elles ne brassent pas beaucoup leurs bières. Elles ajoutent donc plus d’épices», précise M. Beaupré. L’expert en bière a, par ailleurs, fais une découverte très intéressante avec la bière la citrouille. Lorsque chauffée au four à micro-ondes (2 minutes) ou sur le four (jusqu’à ébullition), la bière relève tous ses arômes. «Quand tu la sors, elle fait encore de la mousse et le bouquet d’épices est amplifié. C’est chaud en bouche et le goût est excellent», confie-t-il. Multiplions les verres La bière à la citrouille est une excellente suggestion pour les partys d’Halloween

La Barik offre un grand choix de bières. PHOTO JOANY DUFRESNE

entre amis. Mais, si vous voulez impres- Des bières pour toutes les sionner vos amis davantage, Xavier occasions Beaupré vous conseille une dégustation de Xavier Beaupré nous fait ses suggestions bière. «Faire une dégustation de bières bières pour diverses occasions dans l’année. avec des amis, c’est gagnant!», dit-il. À Noël, on boit:«Les bières de Noël. Ce sont des bières épicées à la cannelle, plus fortes «Faire une dégustation de en alcool. Il n’y a pas beaucoup de bières avec des amis, c’est microbrasseries qui en font, mais les Trois Mousquetaires en ont fait une excellente l’an gagnant!» dernier.» XAVIER BEAUPRÉ Au Jour de l’an, on boit:«Tout ce qui est Afin de diversifier les arômes, Dominus Vobiscum de la Microbrasserie de M. Beaupré propose de déguster l’une ou Charlevoix. Particulièrement la Saison ou la l’autre de ces bières: la St-Ambroise à la Lupulus pour les amateurs de houblon. Ce citrouille, la Pêché mortel de Dieu du ciel!, sont des bières avec des effervescences la Dominus Vobiscum Double de la champenoises. Elles ont une belle mousse et Microbrasserie Charlevoix, la des bulles en masse.» Monseigneur D’Esgly de la Microbrasserie En plus, les bouteilles ressemblent grandement à des bouteilles de champagne. de l’Île d’Orléans, la MacKroken Flower, la Sang d’encre du Trou du Diable, la À la St-Valentin, on boit:«Il y a l’Ambrée Boutefeu de la Microbrasserie du d’Amour du Lion d’Or. Il y a aussi l’Aphrodisiaque de Dieu du ciel! Qui est très Lac-Saint-Jean, l’Oktoberfest des Trois populaire. C’est une bière noire aux cacao et Mousquetaires et la Yakima de la à la vanille.» microbrasserie Le Castor*. Si les Canadiens gagnent une coupe Stanley, *Ces bières sont toutes disponibles à La on boit:«La Fin du monde (blague!)» Barik.

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

27

ACCUSÉ DE VOIES DE FAIT CAUSANT DES LÉSIONS

Le policier Ricard acquitté

CLAUDIA BERTHIAUME [email protected]

Dans un jugement étoffé rappelant les faits et les nombreux témoignages entendus, le magistrat a statué que l’agent Ricard a agi légitimement et avec la force nécessaire lors de l’arrestation de Martin Massicotte, en juin 2011. Le plaignant, qui était fortement intoxiqué par la drogue et l’alcool, aurait tenté de cracher au visage du policier à son arrivée au poste. Ce dernier lui a alors asséné un coup de poing pour l’en empêcher. Massicotte était néanmoins déjà blessé au visage

avant cet incident. Là où les témoignages divergent, c’est que la victime affirme que son visage ensanglanté résulte d’autres coups provenant du policier. L’agent Ricard et son coéquipier soutiennent, quant à eux, que le plaignant a plutôt chuté à l’entrée du quartier général. C’est à ce moment qu’il se serait fracturé le nez.

Crédibilité mise en doute Le juge a conclu que l’agent Ricard a dû réagir rapidement, dans le feu de l’action, pour se protéger.

“Le geste de la victime représentait un danger imminent pour le policier, ce qui justifie sa réaction rapide” LE JUGE PIERRE-L. ROUSSEAU

«Le geste de la victime représentait un danger imminent pour le policier, ce qui justifie sa réaction rapide», a-t-

il souligné. Il a retenu la version des policiers, précisant au passage qu’il «n’accordait aucune, mais alors vraiment aucune crédibilité» à la victime, qui a avoué avoir de l’animosité envers la profession policière dans son ensemble. Le juge a ajouté que le témoignage de Massicotte était truffé de contradictions et d’incohérence. «Autant il y a de témoignages de Massicotte, autant il y a de versions des faits», a-t-il noté. Steve Ricard, qui était affecté à des charges administratives depuis le début des procédures judiciaires, pourra donc retourner sur le terrain. Le capitaine à l’éthique et au développement de la Sécurité publique de Trois-Rivières, Réjean Vivier, était présent dans la salle d’audience au moment du jugement. «La justice à suivi son cours. Nous allons prendre les dispositions en conséquence pour ramener l’agent Ricard dans son équipe de travail sur le terrain», a-t-il déclaré. Le syndicat des policiers de TroisRivières et le policier Ricard se sont refusés à tout commentaire.

Le policier Steve Ricard, ici de face, en noir. PHOTO TVA NOUVELLES

Beaucoup de nos clients viennent de loin. Venez découvrir pourquoi... Tissu pour décoration, recouvrement, vêtement, laine, etc., service à domicile

Choix qualité prix

526, 6 avenue Grand-Mère 819 538.4521 e

AD{JF011246361}

JF021246371

Steve Ricard, un policier de la Sécurité publique de TroisRivières, a été acquitté, jeudi matin, au palais de justice de Trois-Rivières, d’une accusation de voies de fait causant des lésions. Selon ses dires, le juge Pierre-L. Rousseau n’a accordé aucune crédibilité au témoignage de la victime, un homme ayant plusieurs antécédents criminels.

Êtes-vous atteint de Psoriasis? Eczéma? Rosacée? DERMATOLOGIE, ESTHÉTIQUE PHOTOTHÉRAPIE, LASER RECHERCHE CLINIQUE

Si vous souffrez de l’une de ces conditions, vous pourriez participer à une étude de recherche clinique évaluant un gel expérimental. • • •

AD{JF011542094}

18 à 70 ans 8 visites sur 10 semaines Compensation : 450 $

819 850-3790 www.dredelorme.com

P01R1541342

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

28

lechodetroisrivieres.ca

KIA TROIS-RIVIÈRES

OBTENEZ

4

PNEUS D’HIVER

GRATUITEMENT

ET SOYEZ PRÊT POUR L’HIVER AVEC LE VOLANT CHAUFFANT

LES SIÈGES CHAUFFANTS

LES RETROVISEURS CHAUFFANTS

ET LE DÉMARREUR À DISTANCE CES OPTIONS SONT OFFERTES SUR DIFFÉRENTS MODÈLES

TOUJOURS PLUS DE F ier partenaire

AD{JF011535021}

lechodetroisrivieres.ca

1200

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

29

3790, boulevard Gene-H.-Kruger, Trois-Rivières visitez kiatroisrivieres.com 1 855 210-4563

L’ÉVÉNEMENT ZÉRO COMPROMIS SE PROLONGE

0 84 %

MOIS

DE FINANCEMENT À L’ACHAT JUSQU’À

SUR LES MODÈLES 2014 SÉLECTIONNÉS

MAINTENANT À PARTIR DE

119

$*AUX DEUX

SEMAINES

AVEC ACOMPTE DE 1 095 $ *Certaines conditions s’appliquent. Détails en concession. Modèle Rondo SX 2014 montré.

VÉHICULES D’OCCASION RÉCENTS EN INVENTAIRE

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

30

lechodetroisrivieres.ca

LA PAGE D’ÉMILIE SUGGESTIONS DE SORTIES 23 octobre, 24 octobre, 24 octobre 24-25-26 octobre 25-26 octobre, 25 octobre, 25 octobre, 26 octobre 30 octobre

Couleurs de lune salle Anaïs-Allard-Rousseau Les p’tites vues Centre culturel Pauline-Julien Damien Robitaille salle Anaïs-Allard-Rousseau Lise Dion salle J.-Antonio-Thompson Jérémy Demay Théâtre du Cégep de Trois-Rivières Andréa Lindsay et Luc De Larochellière Centre des arts de Shawinigan Nomadic Massive Maison de la culture Francis-Brisson Yves Léveillé Quartet Maison de la culture Francis-Brisson Le Cirque orphelin salle Anaïs-Allard-Rousseau

ÉMILIE VALLÉE [email protected]

LES TOPS D’ÉMILIE Livre: Parce qu’elle me fait saliver et que ses recettes sont délicieuses même dans la simplicité je ne peux passer à côté de son nouveau livre. Josée Di Stasio nous offre son Carnet Rouge qui réunit des idées, des recettes, des notes pour recevoir autrement. Question d’être prêt peu importe à quel moment la visite se présente soit pour un drink ou à l’heure du thé ou au brunch. C’est aussi des cadeaux à préparer et à emballer avec la touche de Josée.

CD: Un classique à redécouvrir, Eric Clapton Unplugged: expanded and remastered. Les meilleures pièces de l’auteur-compositeur-interprète immortalisées lors de son passage à MTV en 1992. On peut y entendre Tears in Heaven, Layla, My father’s eyes et bien d’autres.

1 877 726-6730

Une chance de découvrir David Robert

JF011540992

L’auteur-compositeur-interprète de la Mauricie, David Robert, présente son spectacle Aimer quand même à la Maison de la culture de Trois-Rivières, le 13 novembre prochain. Après la sortie de son premier album en janvier dernier et plusieurs concerts au Québec et en Europe, il offre au public de la région un spectacle où ses textes poétiques et son talent de multi-instrumentiste seront à l’honneur. PHOTO SYLVAIN ROBERT

Les succès des années 60, 70 et 80 revisités

Avec leurs costumes colorés les membres du groupe Les Divans Bruns, originaires de la Mauricie, ont l’air tout droit sortis d’une autre époque. D’ailleurs ils présentent les succès des années 60, 70 et 80 mais à la sauce humoristique avec une bonne dose d’énergie. Ils seront en spectacle le 2 novembre prochain à la salle Louis-Philippe-Poisson. PHOTO GRACIEUSETÉ AD{JF011540992}

le mercredi 23 octobre 2013 / L'Écho de Trois-Rivières

Une présentation de

JF011496103 AD{JF011496108}

31

JF011545938

32

AD{JF011545938}

L'Écho de Trois-Rivières / le mercredi 23 octobre 2013

le mercredi 23 octobre 2013 / L'Écho de Trois-Rivières

 /

33

",] Ý ’ž÷Ãģ ’ ĖæÝ ÷Ïj®æݒ Ý ؞ģjÏ ģ

’ ĖĖ ģĺģÃϝĖ q ďjĻĮďĖ µďj÷ÀÃĄĮĖ Ïj †ÀjØ|ď Ėģ ’žÏÆÝĮĖØÝģ ďžģďæ ģ ’æĮÃÏϝģģý =Ý ÷ÝĖ ĄĮ †ČĖģ q †jĮĖ ’Į |jϒjĄĮÃÝ ģ ’Ė ’ďj÷Ė ®ďjÃĖý  ØæÃÝĖ ĄĮýýýą =ĮÏ ϝ †Àjď؝ žØjݝ ’Ė ģĮ ÏÃ÷Ė ØjÃĖ jĮĖĖà ’Į †j’ †ďžØĮĺ ģ æďݝ؝Ýģž †æØ؝ Įݝ ÷mģÃĖĖďÝý =Ý j ĸĮ ÌĮĖģŽ ¼'Ï j÷÷jďģÝjÃģ q Øj µďjݒ أďý /Čjà ďØ÷Ïj†ž ϝ ĸÝĮĺ ÷æďģďjÃģ ĄĮà ĖČĻ ģďæĮĸjÃģ ÷jď Ïj ÷ÀďjĖ 'ģČĖ |jĮģîĮÏ Àď ĮÝ ØæÝģjµ µďj÷ÀÃĄĮ ĄĮ ÌČjà ďžjÏÃĖž½ ĺ÷ÏÃĄĮ ØjݒÃݝý  ÏČjĮģď †èģž ’Į ÏÃģ ĮÝ ģj |ϝjĮ ØÃÝÃjģĮď ď÷ďžĖÝģ Į |æÝ †æÃݏ Įݝ ®jŠj’ ’ |æĮ ģÃĄĮ ÷jďÃĖÝÝݝĜ †ČĖģ ÏČêĮĸď ’ ĖæÝ µďjݒÂ÷£ďý

- --+1

Į ÏÝĮ ’ČĮݝ ÏjØ÷ ’ †Àĸģ ģďj’àģÃæÝݝÏϝ ØjݒÃݝ j ÷ďž®žďž Ïj ÷æžÂ ĖÝ ’ Ïj ÏjØ÷ '†jďÃĮĖ ’Į ’Ėõݝď  , ‡" t ݞďÏjݒjÃĖ Sæď’ ææÝģ̝ý †Àģž q

jÏæݝ ϝ ÏĮØÃÝjÃď Ėģ ĮÝ jĖĖØ|Ïjµ Ϟµď ’ ÷ÏĮ؝Ėýýý Ý ÷æÏĻĖģďý

*1

&™èm èL\¢yÞ py f–y÷yèm fLÚÂyèèy ÚLúzy %m &L¨Ây fLڙñÞm py è³Úp \³³­è y è³Úp\³³­è yÈf³¨m &:6 Èf³¨

"



&×zf–y¢¢y ³Úèy˜ ÞyÚ÷™yèèyÞm  ñÞèy LÞÞyþ ¢Lڍy ³ñÚ Þי­ÞzÚyÚ y­èÚy ¢L \L™­³™Úy yè ¢L †y­{èÚyÈ

AD{JF011494289}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

34

lechodetroisrivieres.ca

MC

  

 

FAÇONS SIMPLES DE S’ABONNER TROIS-RIVIÈRES Archambault Trois-Rivières Centre Les Rivières

   1 88 VIDEOTRON (1 888 433-6876)      

SHAWINIGAN La Plaza de la Mauricie

    

     1 855 600-VISITE (1 855 600-8474)          

CAP-DE-LA-MADELEINE 824, boul. Thibeau

* illico mobile est offert aux clients 4G de la Téléphonie Mobile qui souscrivent également au service de Télédistribution de Vidéotron, à l’exception des clients ayant un appareil qui n’est pas compatible avec l’application. Frais liés à l’utilisation d’Internet sur votre mobile en sus. Pour accéder au contenu sur illico mobile, vous devez être abonné à la chaîne correspondante dans votre forfait télé. Abonnement à un bloc d’heures requis. AD{JF011541304}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

35

Tous les spectacles de la région, tous les jours, sur

www.lechode

troisrivieres.ca

Clément Marchand : un poète, un éditeur Les éditions du Septentrion publient un livre consacré à l’hebdomadaire Le Bien public Clément Marchand, décédé en avril dernier, a eu droit à un nouvel hommage du monde littéraire. Les éditions du Septentrion ont lancé la semaine dernière le livre Le Bien public: un journal, une maison d’édition, une imprimerie (19091978), qui relate le passage du poète à la barre de la défunte institution trifluvienne.

MATTHIEU MAX-GESSLER [email protected]

L’auteure du livre, Maude Roux-Pratte, aura consacré près de huit ans de sa vie à étudier l’histoire du Bien public, une publication hebdomadaire qui a ensuite diversifié ses activités pour devenir une maison d’édition et une imprimerie. Sa principale source était Clément Marchand, alors âgé de 89 ans, qu’elle a d’abord dû apprivoiser. «Il voulait voir à qui il avait affaire avant de me laisser entrer dans sa maison et de me prêter quelque document que ce soit. Les mauvaises expériences avec des chercheurs l’avaient laissé méfiant, alors il a fallu gagner sa confiance et le visiter souvent», s’est-elle remémoré lors du lancement de son livre, le 16 octobre au Séminaire SaintJoseph. Mme Roux-Pratte a choisi ce sujet pour sa thèse au doctorat en histoire à l’Université du Québec à Montréal. Elle s’intéresse à l’hebdomadaire catholique de sa fondation par l’évêque de TroisRivières de l’époque, Mgr FrançoisXavier Cloutier, à sa fermeture, en 1978,

L’auteure Maude Roux-Pratte a raconté brièvement ses longues soirées passées à discuter avec Clément Marchand du Bien public. On la voit ici en pleine séance de signature avec son fils aîné, Antoine, de qui elle était enceinte pendant qu’elle écrivait sa thèse de doctorat. PHOTO MATTHIEU MAX-GESSLER

en passant bien sûr par la reprise de la direction par Clément Marchand dans les années 30. Le poète a notamment raconté à l’auteure l’importance de l’abbé Tessier dans sa carrière d’écrivain, alors qu’il était au Séminaire. Ce dernier lui a permis d’écrire pour Le Bien public. «Clément n’avait pas 20 ans quand il a pris les rênes du bien public, auquel il va consacrer toute sa vie jusqu’à sa retraite en 1978. Sa carrière de poète a été reléguée à

CONCOURS

l’arrière-plan car il devait faire vivre sa famille», a rappelé Mme Roux-Pratte. Clément Marchand a tout de même remporté le prix Athanase-David à deux reprises, pour «Les soirs rouges», en 1939, et «Courrier des villages», en 1942. Il est décédé le 23 avril dernier, à l’âge de 100 ans.

Une institution qui a laissé sa marque Jean Panneton était supérieur du Séminaire Saint-Joseph pendant le temps

À GAGNER Un grand prix comprenant :

que Mme Roux-Pratte menait ses recherches sur Le Bien public. Présent au lancement du livre, M. Panneton a affirmé que la mémoire de l’ancienne publication n’est pas prête de s’éteindre. «Vous avez réussi à faire revivre cette époque, tout un pan de notre histoire trifluvienne et mauricienne. Ces années-là ne sont pas perdues et je suis sûr que ceux qui vous liront ne perdront pas leur temps. Ils vont entrer dans un monde insoupçonné», s’est-il réjoui.

Question obligatoire

    Panasonic ZS20

Nommez l’un des photographes de l’évènement Mégapixel :

 Un forfait séance photo chez Tremblay Photo  Un livre Admissions

__________________________ Réponse sur www.megapixelshawinigan.ca

 Un livre Éloges 

Nom : ______________________

              

               !     " 

Valeur totale : 620 $ " #      $  %



   Centre des arts de Shawinigan &     ' Culture Shawinigan, 2100, boul. des Hêtres, Shawinigan (QC) G9N 8R8 (     ' [email protected]

Adresse : ____________________ _________________________ Téléphone : ___________________ )   *+  % *,-.

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

36

lechodetroisrivieres.ca

3E ALBUM SOLO DE XAVIER CAFÉINE

Un appel à l’amour Le 31 octobre prochain, Xavier Caféine emplira la salle AnaïsAllard-Rousseau du son de son troisième album solo, New Love, sorti au printemps dernier. Un album qui, on s’en doute, parle d’amour… presque entièrement en anglais. MATTHIEU MAX-GESSLER [email protected]

Certes, ce n’est pas la première fois que Xavier Caféine chante en anglais. Mais de ses trois albums solo, New Love est le premier à mettre autant de côté la langue de Molière. La raison de ce choix linguistique est toutefois due au hasard, selon l’artiste. «J’écris toujours mes textes en anglais pour faire la musique. Je réécris ensuite les paroles en français en respectant le nombre de syllabes pour que ça sonne comme de la musique rock anglosaxonne. Mais là, j’ai fait entendre mon démo en anglais à la compagnie de disques Indica et ils m’ont dit que ça serait stupide de ne pas sortir ça tel quel», explique-t-il. Cette anglicisation pourrait également marquer un tournant dans la carrière du Montréalais, du moins, c’est ce qu’il souhaite. «Au Québec, on fait le tour, on a joué

AD{JF011542923}

beaucoup et on va continuer à le faire, mais je pense qu’il y a un maximum que je peux faire ici avec mon style musical, croit-il. Je ne pense pas que ma carrière puisse grossir encore, alors on va se donner la chance de voyager!»

«Tout ce qui cloche sur la Terre, c’est à cause du manque d’amour. La faim, la guerre, les armes chimiques et les chartes débiles, c’est quand il y a un manque d’amour.» XAVIER CAFÉINE

Après une tournée de 12 spectacles entre la fin octobre et janvier, Xavier va tenter de courtiser la France et l’Australie pour s’y produire l’an prochain, avant de profiter de la saison des festivals pour revenir en terre natale.

S’aimer plus et différemment Comme le titre de son troisième opus l’indique, Caféine chante l’amour sur New Love. Ou, plus précisém ent, le manque d’amour dans le monde. C’est du moins le constat que fait Xavier

Avec un album presque entièrement en anglais, Xavier Caféine espère séduire les auditeurs d’outre-mer, comme les Français et les Australiens. PHOTO GRACIEUSETÉ

Caféine et qu’il pointe du doigt comme responsable de bien des maux de la Terre sur New Love. «Tout ce qui cloche sur la Terre depuis le début des temps, c’est à cause du manque d’amour. La faim, la

guerre, les armes chimiques et les chartes débiles, c’est quand il y a un manque d’amour», croit-il. Xavier Caféine sera à la salle AnaïsAllard-Rousseau le 31 octobre prochain.

lechodetroisrivieres.ca

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

37

LIGUE D’IMPROVISATION MAURICIENNE

Fini les références au hockey Pour sa 31e saison, la Ligue d’improvisation mauricienne (LIM) garde son concept de «scène à l’italienne», mettant au rancart toutes les références au hockey qui caractérisaient auparavant ce type de spectacle. MATTHIEU MAX-GESSLER [email protected]

La LIM laisse définitivement de côté les références au hockey. Depuis l’an dernier, les joueurs jouent sur une scène conventionnelle avec leur public devant eux. Auparavant, la scène était située au centre de la salle et les spectateurs, autour d’elle. Une formule gagnante pour les joueurs, selon Maxime Tanguay, directeur artistique de la LIM.

«On veut mieux comprendre et combler les attentes du public. C’est un spectacle qu’on donne avant tout pour eux et c’est important d’être à la hauteur à leurs yeux.» MAXIME TANGUAY, DIRECTEUR ARTISTIQUE DE LA LIM

«Les gens pouvaient moins se lancer dans l’improvisation quand ils voyaient leurs collègues rire en face d’eux. Il y a aussi un effet d’entraînement plus présent. S’il y a un rire chez les spectateurs, il peut être plus étendu alors qu’avant, c’était plus parsemé dans la salle», justifie-t-il. Il s’agit également d’une façon de se rapprocher des spectateurs, ceux pour qui les improvisateurs déploient tant d’efforts et

de créativité. «Mes attentes sont en continuité avec la dernière saison, soit de bien exploiter le nouveau concept de la LIM et le pousser un peu plus loin, et de mieux comprendre et combler les attentes du public. C’est un spectacle qu’on donne avant tout pour eux et c’est important d’être à la hauteur à leurs yeux», affirme M. Tanguay. Question de tuer l’habitude, «l’ennemi de l’improvisation», les responsables de la LIM incorporeront des «scènes surprises» pour surprendre tant les joueurs que leur public. «Ce sont des scènes qui vont être juste assez déstabilisantes, mais qui ne seront pas complètement sorties de nulle part. L’idée, c’est de rajouter du piquant. Des fois, on peut tomber dans des rengaines, des habitudes et en ayant ces scènes-là, ça va permettre de briser ça un peu», explique M.Tanguay.

de retour pour une quatrième édition. Le prix d’entrée a été revu légèrement à la

hausse, passant de 6$ à 6,50$. Les spectacles ont lieu le mardi soir.

SOCIÉTÉ POUR L’AVANCEMENT DE LA CHANSON D’EXPRESSION FRANÇAISE

VOUS ÊTES AUTEUR-COMPOSITEUR ET/OU INTERPRÈTE ET CHANTEZ EN FRANÇAIS ?

La LIM grossit L’équipe de la LIM s’agrandit également cette année. La ligue comptera quatre joueurs pour un total de 20, dont cinq recrues. D’anciens joueurs font également un retour dans les rangs de la LIM, dont Marc-André Fortin et Alexandre Gauthier, qui testeront la nouvelle scène. Rémi Francoeur, anciennement capitaine d’équipe, sera présent à titre de joueur. La LIM compte également un nouveau commanditaire: Le Trou du Diable. La microbrasserie de Shawinigan offrira ses produits lors des spectacles à la Maison de la Culture de Trois-Rivières. La saison se déroulera d’octobre à avril, avec 23 rencontres régulières et deux soirées spéciales. La première, une soirée Whose line is it anyway?, une émission d’improvisation britannique, aura lieu le 29 octobre prochain au Zénob. La Coupe TroisRivières d’improvisation sera également

Ma prem ère

Place des Arts s

20e INSCRIPTIONS S ÉDITIO N

JUSQU’AU 1er NOVEMBRE RE

TOUS LES DÉTAILS SUR SACEF.COM OU LE 514 285285-4292 -4292

oche, r p p a e te limit a s!» d u a l o v n o z i e t v inscri « Atten , s u l p z e n’attend TÉLÉDIFFUSÉE SUR

De gauche à droite: Kevin Côté, Rémi Francoeur et Louis-Étienne Villeneuve, capitaine des Verts, lors du camp de recrutement le 28 septembre dernier. GRACIEUSETÉ AD{JF011505296}

AD{JF011245851}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

38

lechodetroisrivieres.ca

Florence K en «Cancerto» (M.M.G.) L’artiste Florence K a joué devant une salle Anaïs-Allard-Rousseau comble, le 16 octobre dernier, au profit de la Fondation québécoise du cancer. Près de 240 personnes étaient présentes à l’événement Cancerto, qui avait lieu pour une quatrième année consécutive. PHOTO MATTHIEU MAX-GESSLER

TOUTE L’INFORMATION

TVA NOUVELLES

MIDI ET 18h

LA VIE EN MAURICIE

15h

DU LUNDI AU VENDREDI

tvatroisrivieres AD{JF011521577}

@tva3R

tva.canoe.ca AD{JF011542078}

JF011542078

lechodetroisrivieres.ca

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

39

Mario Jean honoré par l’UQTR L’humoriste était lauréat du Gala des Pythagore 2013 Mario Jean était à TroisRivières, vendredi passé, pour un retour aux sources. L’humoriste était lauréat du Gala des Pythagore 2013 de l’Université du Québec à TroisRivières, où il a étudié à la fin des années 80. MATTHIEU MAX-GESSLER [email protected]

Un lien fort avec la salle J.-A.Thompson Si l’humoriste reconnaît n’avoir guère gardé de liens avec l’UQTR et la ville, outre quelques amis et professeurs croisés à l’occasion, il en garde de très bons souvenirs, notamment du milieu culturel. «En 1986 ou 1987, c’était la réouverture de la Salle J.-Antonio-Thompson. C’était extraordinaire, la ville était très fière de ça et on avait visité la salle dans un cours en équipements. Jamais je n’aurais pensé que je pourrais travailler sur cette scène-là un jour. Ça a adonné que je reviens régulièrement en spectacle et à chaque fois, je pense à ce moment-là», confie-t-il. Un parcours dont il est fier Malgré un changement de choix de carrière, Mario Jean reste fier de son cheminement universitaire et, comment ne pas l’être, d’être lauréat du Gala des Pythagore.

Mario Jean a complété son baccalauréat en récréologie à l’UQTR en 1988. S’il n’habite plus Trois-Rivières, il y reste tout de même attaché, en particulier envers la salle J.-Antonio-Thompson. PHOTO MATTHIEU MAX-GESSLER

«Je suis très fier, mais d’un autre côté, je me sens un peu imposteur, car j’ai bifurqué de carrière. Je pense à ma blonde qui a étudié en récréologie aussi et qui travaille dans ce domaine encore aujourd’hui. Mais

ça fait vraiment plaisir», se réjouit-il. Le Gala des Pythagore a pour but de célébrer l’excellence des diplômés de l’UQTR qui se sont démarqués par leur carrière. L’événement a lieu aux deux ans.

JF011524520

Mario Jean a en effet obtenu son baccalauréat en récréologie de l’UQTR en 1988. Si le choix de Trois-Rivières s’imposait pour le Chicoutimien, puisque son université était la seule à offrir son programme, il n’était pas non plus pour déplaire à sa conjointe et lui. «La grosseur de la ville et de l’université, pour nous, c’était parfait. Ce n’était ni Québec, ni Montréal, c’était entre les deux. C’était l’aventure de la vie qui commençait dans une université qu’on trouvait intéressante», explique-t-il. Ce passage en Mauricie a d’ailleurs marqué la carrière à venir de Mario Jean, puisque c’est là qu’il a «commencé à être sérieux». «C’est drôle à dire avec la carrière que j’ai faite ensuite, mais on était très décidés

à avoir de bons résultats, apprendre un métier et travailler très fort. C’est vraiment là que je me suis développé un sens critique, une ouverture, une curiosité. C’est là que je suis passé d’un ado attardé à un adulte responsable», illustre-t-il.

AD{JF011524520}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

40

lechodetroisrivieres.ca

CULTUREL EN BREF Théâtre équestre Innocenti

Sur la trace du renard

Le Théâtre équestre Innocenti présentera Spécial H, un spectacle spécialement conçu pour l’Halloween, les 25, 26 et 27 octobre. Les billets sont en vente au prix de 25$, ce qui inclut aussi un tour de poney pour les moins de neuf ans et la visite des écuries. Réservations au Théâtre équestre Innocenti, situé au 10 051 chemin Sainte-Marguerite, ou par courriel à [email protected]

Atelier de maquillage d’Halloween La Corporation de développement culturel de Trois-Rivières invite gratuitement les enfants de six ans et plus à un atelier de maquillage et de fausses blessures effrayantes pour l’Halloween. L’activité aura lieu le samedi 26 octobre à 13h30 au Centre d’exposition Raymond-Lasnier de la Maison de la culture de Trois-Rivières. Places limitées.

Greg alone et Le Freighliner L’artiste Greg Alone (Grégoire Brière, Val Salva) partagera la scène du Nord-Ouest Café, le 31 octobre prochain, avec le groupe trifluvien Le Freighliner, qui a remporté la deuxième place du dernier concours Les mardis de la relève. Les billets seront en vente sur place au coût de 8$.

Le photographe Louis Perreault, de Montréal, vous invite à découvrir ses clichés des traces laissées par le renard en milieu urbain. Le photographe veut montrer l’occupation du terrain de l’ancienne Canadian Steel Foundries (CSF), à l’est du quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal. L’exposition Sur la trace du renard est présentée du 27 octobre au 24 novembre au Centre d’exposition Raymond-Lasnier de la maison de la culture de Trois-Rivières. Le vernissage a lieu le dimanche 27 octobre à 14h.

Théâtre de l’Oeil Le Théâtre de l’œil invite parents et enfants à sa pièce Corbeau, présentée le dimanche 27 octobre à 14h à la salle Anaïs-Allard-Rousseau. Le spectacle de marionnette est axé autour des contes que Nukum, la grand-mère de Saskia, a entendu d’un mystérieux corbeau lorsqu’elle était petite. Au coût de 8,50$, la pièce sera précédée d’un atelier gratuit de bricolage parent-enfant, de 13h à 13h45 (places limitées).

VOUS ORGANISEZ DES ACTIVITÉS CULTURELLES EN MAURICIE ? Faites-le nous savoir à l’adresse suivante: [email protected]

DE

00 0 0 0 1 ES P LU S

Le spectacle Corbeau, du Théâtre de l’œil PHOTO GRACIEUSETÉ

AIS TEINTFRR ANÇ

LISEZ TOUT, PARTOUT . ARCHAMBAULT.CA

TÉLÉCHARGEZ ARCHAMBAULT LECTURE NOUVELLE APPLICATION OFFERTE GRATUITEMENT SUR ANDROID® ET iOS®

AD{JF011386191}

1386184

LE LIVRE NUMÉRIQUE AU QUÉBEC, C’EST

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

41

JF011547893

lechodetroisrivieres.ca

AD{JF011547893}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

42

lechodetroisrivieres.ca

JF01756519 AD{JF011486474}

Activités et sorties pour fêter l’Halloween en Mauricie L’Halloween est une de mes fêtes préférées! Outre l’incontournable cueillette de friandises le soir du 31 octobre, vous trouverez plusieurs activités portant sur le thème de l’Halloween sur le territoire mauricien où vous pourrez vous amuser et avoir la frousse en famille ou entre amis!

MARIE-FRANCE BOLDUC

[email protected]

Frissons d’Halloween chez Boréalis à Trois-Rivières

Labyrinthe Hanté à la Maison de la culture de Trois-Rivières 26, 27 et 31 octobre La maison hantée de la Maison de la culture vous ouvre ses portes dans le cadre de l’Halloween. Venez visiter cet endroit terrifiant où l’horreur est créée de toutes pièces. Votre parcours sera parsemé d’éléments artistiques et de mises en scène effrayantes. Aurez-vous l’audace d’entrer? Information: 819 372-4611. Alerte Orange à la place du Marché à Shawinigan 26 octobre de 13 h à 16 h 30 Un après-midi rempli d’activités gratuites à Shawinigan, sur la 5e Rue, où vous pourrez participer à un concours de

JF011540596

26 et 27 octobre Boréalis vous invite au cœur de ses voûtes transformées en maison hantée! Un lieu inhabité, une humidité refroidissante, une noirceur pénétrante, des bruits mystérieux et d’étranges apparitions…

Frissons garantis! Bienvenue à tous les membres de la famille. Info: www.borealis3r.ca

Cueillette de citrouilles à SaintÉtienne-des-Grès 26 et 27 octobre La Ferme Éthier fête l’automne avec la citrouille! Rendez-vous au 490, 4e Rang, Saint-Étienne-des-Grès. Les champs sont remplis de belles citrouilles, des grosses, des moyennes et des petites. Tous les week-ends d’octobre vous pourrez cueillir et choisir vos citrouilles. Chaque fin de semaine vous réserve des activités différentes comme: promenade en forêt, balade en tracteur, aire de jeux pour les tout-petits et une nouveauté cette année, un labyrinthe dans un champ de maïs. Info : www.fermeethier.com Le 5 km “Cours Zombies cours” à Saint-Mathieu-du-Parc

Chabot

LA RISTOURNE. UNIQUE À DESJARDINS. Message des caisses Desjardins Laviolette, Les Estacades, des Trois-Rivières et du Passage. À la suite d’une modification législative, ces caisses désirent informer la population que les personnes ou sociétés qui ont quitté leur caisse au cours de l’année 2012 et qui n’ont pas reçu de communication de la part de celle-ci pourraient avoir droit à une ristourne selon les affaires qu’elles y ont transigées. Ces personnes doivent communiquer avec leur caisse pour s’en assurer.

RISTOURNE desjardins.com/ristourne AD{JF011540596}

citrouilles (apportez vos instruments et/ou décorations-accessoires; citrouilles fournies sur place). Spectacles ambulants d’Halloween et autres activités. Soyez costumés: distribution de bonbons chez les commerçants du centre-ville!

Caisse Desjardins Laviolette 819 697-2345 Caisse Desjardins Les Estacades 819 378-4029 Caisse Desjardins des Trois-Rivières 819 376-1200 Caisse populaire Desjardins du Passage 819 376-4447

Coopérer pour créer l’avenir

27 octobre, départ à 11 h, salle communautaire Un virus a transformé 99,9 % de la population terrestre en zombies affamés de chair fraîche. Ils n’ont qu’un seul but, se nourrir... de vous. Courrez-vous assez vite pour leurs échapper? Le 5 km «zombies race» est une course chronométrée. Pour inscription: www.demidelhalloween.ca Une immersion dans le monde des apprentis magiciens à Saint-Mathieu-du-Parc 27 octobre de 16 h à 21 h La Quête des enfants perdus souligne de façon originale les festivités d’Halloween au centre du village de Saint-Mathieu-du-Parc. Cette année, leur aventure vous emmènera en pleine thématique médiévale-fantastique. Sortez vos épées, armures et habits de chevalier, car gobelin, trolls, orcs et autres créatures envahiront le village pour l’occasion. Info: www.bicolline.org/Halloween. D’autres suggestions à venir la semaine prochaine.

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

43

présenté par

JEEP COMPASS 2014 SUIVEZ-NOUS

SUR LE WEB ! JACQUES DESHAIES

MARIE-EVE CÔTÉ

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

44

lechodetroisrivieres.ca

TOUJOURS À SHAWINIGAN

À TROIS-RIVIÈRES U A E V U O N

2420, boul. des Récollets (anciennement Pneus Tibo)

MÉGA VENTE

D’ENTREPÔT

JEEP COMPASS 2014

UN JEEP RAFFINÉ ET PLUS PRÈS DE SES RACINES

DU 23 OCTOBRE AU 2 NOVEMBRE

epuis plusieurs mois, les projets, nouveautés et améliorations s’enchaînent chez Chrysler Corporation. De plus, l’ensemble de la flotte de véhicules est bien garni avec les marques Chrysler, Jeep, Dodge, RAM, et Fiat réunis. Il n’y a donc pas de place pour un répit chez le constructeur américain et ses nouveaux véhicules qui déferlent les uns après les autres comme modèles 2013 et 2014.

D TAI RE N E V N ’I D S U L SU RP PLUS DE

10 000 PN E US À LIQU

*

MARIE-ÈVE CÔTÉ

IDE R

*Détails en succursale. Offre valide jusqu’au 2 novembre 2013 ou jusqu’à épuisement des stocks. ks.

Brièvement, RAM a présenté il y a quelque temps son nouveau camion grand format RAM 1500. Ensuite, les nouveaux Grand Cherokee et Grand Cherokee SRT sont apparus, puis le retour du Cherokee en 2014 a été officialisé. Également, la Fiat 500L fait son apparition en Amérique. Enfin, un autre véhicule de la gamme Jeep est passé sous les mains des experts. C’était, en effet, à son tour de mériter un peu d’attention. Le Jeep Compass a donc été rafraîchi pour 2014 et continue son ascension en s‘améliorant progressivement.

RABAIS ADDITIONNEL AD

5$

/ PNEU AUX MEMBRES DE

CAA-QUÉBEC

Winter Icecontrol

50

*

$

de rabais en remise postale à l’achat de 4 pneus Winter Icecontrol. Cote de vitesse «Q» * Jusqu’au 15 décembre 2013.

Prenez rendez-vous en ligne sur .....

........

819 379-9993 819 539-5554

* Pour connaître les succursales accréditées CAA-Québec, visitez pneusratte.com. AD{JF011468290}

* JF011468290

Trois-Rivières Shawinigan*

pneusratte.com

Un vent de fraicheur Sans apparaitre comme étant transformé, le Compass a été retouché à de nombreux endroits, autant sur le plan esthétique que mécanique. Avec ses intentions de rivaliser étroitement avec les autres VUS (véhicule utilitaire sport) offerts sur le marché, ce petit renouveau était donc le bienvenu afin de plaire davantage.

Comme c’est fréquent de le voir chez Chrysler, les différentes versions offertes soient, Sport, North et Limited dans ce cas-ci, se distinguent les uns des autres par de légers détails. Physiquement, la silhouette du Jeep Compass a été retouchée afin que sa silhouette soit plus raffinée. Pour deux des trois modèles, la calandre a donc été dotée d’une grille plus foncée et un nouveau cadre agrémente les phares arrière, tout comme les projecteurs à halogène à l’avant. Selon la version, de nouvelles garnitures chromées ont été ajoutées. Des roues en aluminium de 18 pouces ont également fait leur apparition au catalogue, mais seul le Compass Limited pourra en bénéficier.

Plus invitant L’intérieur de l’habitacle a lui aussi eu droit à des améliorations d’ordre esthétique. Ce n’est rien de majeur, mais parfois ce sont quelques détails qui font toute la différence. Tout comme l’extérieur, les designers ont également misé sur la modernisation. Le groupe d’instruments a été redessiné et de nouvelles garnitures argentées habillent le tableau de bord. Les sièges sont également garnis avec de nouveaux matériaux comme le cuir perforé et le vinyle puis rehaussés de surpiqûres contrastantes. Le tout dans de nouvelles teintes propres à chacun. L’habitacle est donc plus invitant, mieux insonorisé et plusieurs fonctionnalités et systèmes ont été intégrés. De façon générale, l’objectif était d’offrir un véhicule au goût du jour, donc plus moderne, ainsi que l’amélioration de certaines lacunes.

(SUITE À LA PAGE 45)

lechodetroisrivieres.ca

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

45

S’il porte le logo Jeep, c’est qu’il est de la famille Un des changements notables concerne ses capacités motrices. Puisqu’il est de la famille Jeep, il possède tout comme les autres des capacités hors route légendaire.

«Sans être complètement transformé, le Jeep Compass 2014 a été raffiné, modernisé et ses capacités ont été maximisées. » Le client peut choisir la configuration désirée, soit une traction avant (4x2) ou intégrale (4x4). Le mode 4x4 pourra être doté du système Freedom Drive I ou Freedom Drive II. Le premier est un rouage intégral à prise constante avec mode de verrouillage, ce qui est idéal pour une utilisation quotidienne. Que la route soit enneigée, mouillée ou accidentée, ce système s’adaptera naturellement. C’est un Jeep après tout! Le second système est homologué Trail Rated. Avec cette configuration, aucune crainte à avoir en terrain accidenté ou lors d’ascensions ou descentes de pentes abruptes. Ses capacités hors route ont fait leurs preuves et sont reconnues depuis déjà bien longtemps.

En duo, et aussi en trio Ce Jeep offre aux consommateurs l’opportunité de choisir entre un duo de moteurs et d’un trio de transmissions. Le Compass peut donc être livré selon plusieurs possibilités. Après avoir choisi entre un 4x2 ou 4x4, ce choix mènera naturellement vers les groupes motopropulseurs. Au nombre de deux, ils se déclinent en un moteur de 4 cylindres de 2 litres livrant 158 ch. et 141 lb-pi. ainsi que de 2,4 litres pour un maximum de 172 ch. et 165 lb-pi. Tous les deux peuvent être couplés à une transmission manuelle à cinq vitesses, de série, ou encore à la nouvelle transmission automatique à 6 rapports PowerTech, livrable sur ce modèle pour la toute première fois. En fait, c’est la grosse nouveauté du Compass 2014. La CVT (transmission à variation continue) de l’ancienne version n’a pas reçu beaucoup d’éloges. Il est donc agréable de revoir une boîte de vitesse automatique. De plus, cette dernière est entièrement électronique et conçue essentiellement avec l’objectif de réduire la consommation de carburant. Une CVT est toutefois encore au catalogue, il s’agit de la CVT2 donc de deuxième génération. Cependant, seuls les Compass dotés du système Freedom Drive II en seront dotés.

JF011522065

(SUITE DE LA PAGE 44)

AD{JF011522065}

46

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

L’INGÉNIERIE D’UN MONDE FANTASTIQUE umboldt, Californie du Nord-Un peu partout sur la planète, tapis dans un recoin du garage, de la cour arrière ou du sous-sol, des bricoleurs bricolent… par simple plaisir. Ce ne sont toutefois pas seulement quelques morceaux attachés ensemble sans véritable utilité, non.

H

JF011541178

Ce sont plutôt des sculptures originales, amusantes et en mouvement crée par de réels connaisseurs en ingénierie. Ces œuvres sont en fait de l’art cinétique créé spécialement pour participer aux quelques courses annuelles. Ils sont nombreux à s’adonner à cette activité hors de l’ordinaire. Ce sont des constructeurs, inventeurs, bricoleurs, ou encore de véritables artistes, mais ils ont tous en commun l’amour des vélos modifiés et la passion pour cet animal fantastique qu’est la licorne... oui, c’est exact! C’est ainsi qu’un petit regroupement s’est formé, soit Todd Barricklow, Bunnyfluffer Cycles, The Feed Barn, Krank-BoomClank et Whiskeydrunk Cycles, d’où est né le Fun Bike Unicorn Club (FBUC). Ce club existe maintenant depuis 2010. Plus précisément, ce club organise quelques événements annuels réunissant une foule d’amateurs de ces « véhicules » pour une course. Chacun crée donc une

AD{JF011541178}

sculpture cinétique, soit un bolide où l’énergie provient entre autres de la propulsion humaine, et ce, à partir d’un vélo transformé. Le design est basé sur le domaine de l’automobile et d’innovantes méthodes en ingénierie sont utilisées. Les « véhicules » doivent également pouvoir rouler sur la route, le sable, la terre, et même naviguer sur l’eau. L’allure et la forme de chaque « véhicule » sont au choix du participant, ce qui permet une véritable parade de bolides originaux.

“Ce sont des constructeurs, inventeurs, briocleurs ou encore de véritables artistes.” Et bien sûr, la licorne se retrouve sur bons nombres d’entre eux! Cette course est devenue au fil du temps de petits festivals organisés dans différentes villes des États-Unis. La course la plus importante est la Kinetic Grand Championship, où trois jours sont consacrés à l’événement tous les ans au mois de mai. Ceci se passe à Humboldt Bay en Californie. D’importantes courses ont également lieu à Baltimore au Maryland et à Boulder au Colorado pour le Kinetic Sculpture Race.

PHOTO FBUC.ORG

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

47 JF011477560

MERCEDES-BENZ CLA 45 AMG

150

Essai Routier

Plus de

PROPULSÉ PAR AUTONET.CA

véhicules certifiés et garantis

Vaste choix de véhicules à

moins de 10000$

Dodge Dart GT

CHRYSLER ENTREPREND LA FABRICATION DES DODGE DART GT ne version GT plus puissante et plus sportive va permettre de tirer le meilleur du châssis italien de l’Alfa Romeo Giulietta.

U

La Dodge Dart GT utilise pour la toute première fois le moteur quatre cylindres Tigershark 2,4 litres complètement repensé de Chrysler. Avec le calage variable de distribution des soupapes MultiAir2 de Fiat, ce moteur assure une puissance de 184 ch et 177 lb-pi de couple. Une boîte manuelle six vitesses ou une transmission automatique en option également à 6 rapports complète la chaîne cinématique.

Prix de 21 990 $US L’habitacle de la Dart GT propose des sièges cuir perforé Nappa R/T à réglages électriques côté conducteur, un système d’infodivertissement sur écran tactile 8,4 pouces en diagonale ainsi qu’un groupe instruments de 7 pouces personnalisable. Avec ces quelques caractéristiques et le moteur 2,4 l, Dodge demande pour sa voiture Dart GT 21 990 $US, livraison incluse. Chez Chrysler, on estime que la Dart GT frappera fort sur le marché, tant pour la marque Dodge que pour le modèle. Celleci indique par ailleurs avoir vendu près de 45 000 Dart jusqu’en juin. Les mêmes responsables de la marque avancent que la Dart offre depuis son lancement les caractéristiques que les consommateurs demandent. Un choix de moteurs économiques et performants comme les 1,4 litre turbo MultiAir et le 2,0 litres Tigershark qui tous les deux produisent 160 ch et 148 lb-pi de couple moteur. Sus à la GTI Avec la GT, Dodge espère atteindre une clientèle masculine à 70 % qui recherche justement de la performance et une rivale apte à se mesurer aux produits GTI de Volkswagen ou encore à la Focus ST de Ford.

CHRYSLER SEBRING 2004

Performances de niveau supérieur

W

ashington D.C. – le constructeur allemand vient nouvellement de répondre à une demande : celle pour les compactes! Ce créneau est la chasse gardée des japonais depuis longtemps... Mais Mercedes-Benz conserve tout de même son image de marque avec une voiture qui commande un prix plus élevé, dans une enveloppe toujours aussi charismatique.Derrière son étoile d’argent se cache une déclinaison de la Classe B, à laquelle elle emprunte son gabarit et surtout sa plateforme. Présentée sous la forme d’une voiture à hayon en Europe, c’est la version berline de la Classe A que la direction de la société de Stuttgart a décidé d’offrir ici. La CLA s’offre un coffre et reprend le style de la grande berline coupé de la famille, la CLS. Cette nouvelle venue est connue depuis quelque temps, puisqu’elle a été présentée au dernier Salon de l’auto de Détroit, en janvier. L’idée en avait été lancée avec le dévoilement du Concept Style Coupé en 2012. Et c’est dans la capitale fédérale des États-Unis que MercedesBenz nous a donné la chance de conduire la version haute performance de la petite berline.

Du style et de la classe Elle a vraiment de nombreuses ressemblances avec la CLS, sauf que sa silhouette est plus ramassée. Son « museau » très droit surplombe un bouclier très massif où logent les entrées d’air. Dans le cas de la version AMG, ces ouïes installées de chaque côté de la grille principale sont plus imposantes. Pour compléter la partie avant, la bande, qui traverse la grille argentée

ornée de l’immense emblème de la marque, se dédouble. Autres signes distinctifs, les étriers de frein sont peints en rouge et sont décorés du logo AMG, des éléments de bas de caisse latérale s’ajoutent avec une bande de coloris différent et un gros diffuseur se greffe à la partie inférieure du pare-chocs arrière.Des roues à cinq rayons et des pneus taille basse de 18 pouces complètent son look.Tous ces attributs donnent une touche dynamique à la CLA. Et c’est sans compter les nombreuses identifications exclusives à cette version. Disons que le résultat est assez joli! L’habitacle de la CLA 45 AMG est remarquable grâce à ses sièges noirs en cuir et en suède, aux surpiqûres rouges qui les ornent, au volant gainé de cuir à la base carrée, aux ceintures de sécurité toutes rouges et au levier de vitesses qui passe de la colonne de direction à la console centrale, façon AMG. De plus, les appuis latéraux des sièges sont plus prononcés et le pédalier tout en aluminium rappelle les voitures de compétition. Encore là, l’héritage de la division haute performance de Mercedes-Benz est nettement exprimé.

195000 km 1650 $* 13-0062B. Automatique, 4 vitesses, climatiseurr … et plus encore!

Wilson Poirier Christian Pellerin Michel Gervais

Luc Chartray

Réjean Ouellette Kevin O’Leary

1 819 377-7500

Puissance annoncée Si la CLA régulière offre un comportement dynamique et une grande douceur de roulement, la version AMG annonce ses couleurs dès la première prise du volant. Si elle profite du même moteur à quatre cylindres de deux litres, les turbo-compresseurs sont sollicités plus vigoureusement. [...]

*Plus taxes. Détails sur place.

Parce qu’on est FORT et FIER !

ère e et e chance au crédit

1 , Aucun 2 3refus

Lisez la suite sur

819 269-3500 Sans frais : 1 866 436-6918

AD{JF011477560}

48

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

Faites économiser votre entreprise en 3 étapes:

Chez Cogeco, nous appliquons les meilleurs prix sur nos forfaits de téléphonie et d’Internet d’affaires. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous avons un taux de satisfaction de 92 % auprès de nos clients.1

Appelez au 1 866 780-5784 pour voir combien vous pouvez économiser.

La téléphonie et l’Internet d’affaires propulsés par un réseau hybride de fibre optique

50500439

Cogeco.ca/Economisez

1. 92,1 % des personnes interrogées, lors d’une étude menée du 29 mai au 21 juin 2013 par la firme Cube Recherche auprès d’un échantillon de 300 clients de Cogeco Solutions d’affaires du Québec et de l’Ontario, ont exprimé un degré de satisfaction de 7 ou plus sur une échelle de 10 points. Moyenne pondérée selon les provinces et les services détenus. AD{NS50500440}

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

49

LES PETITES ANNONCES 1 877 750.5052

[email protected]

hebdosregionaux.ca/petitesannonces VISITES LIBRES

114 Visites libres

CONDOS/LOFTS 128 139 172 246 248 250 252 254 256 258 260 262 264 266 268 270 272 274

É.U./Autres Condos/lofts Banlieue et autres secteurs Banlieue et autres secteurs Chalets/Maisons de campagne Évaluation de propriétés Extérieur de la ville Fermes et terres agricoles Maisons à vendre Maisons à vendre par le propriétaire Maisons de repos-retraite Maisons mobiles Propriétés recherchées/Échange Propriétés à revenu Propriétés à vendre É.U. /autres Propriétés au bord de l'eau Services immobiliers Terrains/Terres

BUREAU/COMMERCIAL/INDUSTRIEL 286 Bureaux 287 Commercial/Industriel 288 Entrepôts/Locaux

IMMOBILIER/LOCATION 302 346 348 350 352 354 356 358 362

É.U. /autres Banlieue et autres secteurs Chalets/Maisons de campagne Chambres et pensions Chambres Colocations Condos, lofts et maisons de ville Divers à louer Fermes et terres agricoles

200 274 256

PROPRIÉTÉS RÉSIDENTIELLES

MAISONS À VENDRE

ST-SÉVÉRIN, maison sur très grand terrain de 6,767m.c. 4 chambres, 2 salles de bain. Grand garage de 26X41. Tranquilité assurée car en face chute de la rivière. 115,000$ négociable. 418-365-4215.

266

PROPRIÉTÉS À REVENU

RECHERCHE IMMEUBLE à REVENUS, de 2 à 6 logements à TROIS-RIVIÈRES. Investisseur privé. Agent d'immeuble s'abstenir. 819-352-7160 Martin.

286 288 288

BUREAU COMMERCIAL INDUSTRIEL

ENTREPÔTS LOCAUX

ENTREPOSAGE INTÉRIEUR Autos, motos, bâteaux, roulottes et motorisés à Shawinigan. Grande porte de 14' x 14'. Gaston 819-698-7814

366 367 368 370 371 372 374 376 378 380

450 452 454 456 458

Logements à l'extérieur de la ville Logements à louer Maisons à louer Maisons de repos/retraite Maisons mobiles à louer Propriétés à louer Recherche location Résidences étudiantes Salles de banquet et de réunion Studios/Ateliers

MARCHANDISES Alimentation Ameublement Animaux Antiquités/Art/Collections Appareils électroménagers Appareils électroniques Articles de bébé Artisanat/ Passe-temps Chauffage/ Climatisation Divers à vendre Encans/Enchères Équipements sportifs Équipements commerciaux et accessoires 524 Jardins et accessoires 526 Jeux et accessoires 528 Machinerie/Équipements 530 Marchandise recherchée 532 Matériaux de construction 534 Musique 536 Ordinateurs/Logiciels et équipements 538 Outils 541 Poêles/fournaises/bois 542 Paramédicaux 544 Photographie et accessoires 546 Piscines, saunas, spas 548 Produits santé/beauté 550 Soufleuses-Tondeuses 552 Ventes de garage / Marché aux puces

FORMATION Aide parascolaire Ateliers et séminaires Formation/Enseignement Formations diverses Services à l'emploi

411 413 414 416 418 420 422 424 426 428 430 432 434 436 438 440 442 444 446 448

Emploi Général Alimentation Chauffeurs/Transport Emplois demandés Emplois saisonniers ou temporaires Enseignement/Éducation Esthétique/Coiffure Exploitation pétrolifère Garderies Hospitaliers/Santé/Médical Hôtellerie/Bars/ Restaurants Hygiène dentaire Industriel/Manufacturier Informatique/Emplois techniques Ingénierie Mannequins/Modèles Messagerie/Courrier Métiers de la construction Métiers de l'auto Professionnels/Cadres

EMPLOI

IMMOBILIER LOCATION

300 380 367

LOGEMENTS À LOUER

1-1/2, 2-1/2, 3-1/2, 4-1/2 Près des services, immeuble calme, propre. Bâtiment sécurisé, stationnement. Internet, téléphone gratuit, tout inclus. 819-375-0312

FORMATION

400 408 404

EMPLOI

412 458 411

OBTENEZ VOTRE LICENCE D'ENTREPRENEUR FORMAT-CONSTRUCTION inc. SUCCÈS GARANTI ! Plus de 20 ans d'expérience 514-252-8231 format-construction.com

720 740 720

EMPLOI GÉNÉRAL

632 634 636 638 640

Aménagement paysager Arboriculture Balcons et clôtures Chauffage/Climatisation Conception architecturale, résidentielle Déneigement Électriciens Entrepreneurs Maçonnerie/Briquetage Peintres/Décorateurs Planchers/Pose et sablage Plomberie Rembourrage/Réparations Rénovations/Entretien-Réparations Réparations et entretien d’électroménagers Revêtement extérieur Sécurité résidentielle Services divers Tireurs de joints/Plâtriers Toitures

642 644 646 648 649 650 652 654 656 657 658 662

Alimentation Coiffure/Esthétique Déménagement/Transport Écoles de conduite Entreposage Fleuristes Garderies/Pouponnières Lavage/Nettoyage Location d'équipements Organisme Réceptions/ Services de fêtes Services informatiques

SERVICES DIVERS

680 682 684 686 688 690

ADULTES Services activités Services de conversations Services d'escortes Services de massage Services de recrutement Services de rencontre

BABILLARD 700 702 704 706 708 710 711 712 713 714 716

Activités diverses Activités sociales Astrologie Billets sport/spectacles Camping/Caravaning Chasse et pêche Messages personnels Perdu/Trouvé Sports/Loisirs Voyages/Vacances Autres

AFFAIRES/FINANCES 720 721 722 724 726 732 734 736 738 740

Argent à prêter/demander Appel d’offres Avis légaux Avis publics Avis de recherche Occasions d'affaires Services aux entreprises Services financiers Services juridiques Syndics de faillites

VÉHICULES

800 Autos à vendre 802 Camions

AFFAIRES 720 À PRÊTER FINANCES courtageexpress.com

PRÊT 500$-625$-750$

1-888-994-4054 ARGENT À PRÊTER

CREDIT700.CA Prêt de 700$

Aucune enquête de crédit

1-855-527-4368

*ArgentDirect.com*

Appliquez en ligne

www.credit700.ca

ÉTALAGISTE

recherché(e) pour Trois-Rivières Personne débrouillarde et méticuleuse pour placer les livres dans les installations des clients grandes surfaces. Environ 2 jours/semaine (Jeudi ou vendredi)

FORMATION ENSEIGNEMENT

LICENCE RBQ

600 602 606 608 610 612 614 616 618 620 622 624 626 628 630

ARGENT

Faites parvenir votre CV par télécopieur au: 1-800-603-0433 ou par courriel: [email protected]

AIDE AUX ÉTUDES À DOMICILE Mathématique & science. Secondaire, Cegep, Université Professeur retraité. Tarif raisonnable (sans contrat). Trois-Rivières et environ. 819-944-2280

663 Soins à domicile 664 Soins thérapeutiques 666 Autres services

AMÉLIORATIONS ET ENTRETIEN DE PROPRIÉTÉS

500 502 504 506 508 510 512 514 516 517 518 520 522

EMPLOI • FORMATION 400 402 404 406 408

SERVICES

Sécurité Services ménagers/Concierge Soins à domicile Travail de bureau Vente/Marketing

Prêts de 500$ et + Service simple, sécuritaire et rapide

Prêt de 300$ et + Sans enquête de crédit Réponse en 1 heure 1-888-994-2235

w Approbation en 1h ou moins Sans enquête au bureau de crédit

CHAUFFEURS TRANSPORT

CHAUFFEURS CLASSE 1 Horaire flexible/ travail à l'année Dépôt Direct

1- 866-776-2291

SERVICE DE NÉCROLOGIE

PAR COURRIEL [email protected]

PAR TÉLÉPHONE 1 800 595-1564 PAR TÉLÉCOPIEUR 1 877 680-2525 PAIEMENT

Nosannonceurssontpriésdevérifierleursannoncesdèslepremier jour de publication. L’hebdo ne se tient pas responsable pour plus d’une (1) insertion d’une annonce erronée. L’article 11 delaChartedesdroitsetlibertésdelapersonnedéclareque: Nul ne peut diffuser, publier ou exposer en public un avis, un symboleouunsignecomportantdiscrimination,nidonneruneautorisationàceteffet. LaLoisurlaprotectionduconsommateur stipule que: Article 242: Aucun commerçant ne peut, dans un messagepublicitaire,omettresonidentitéetsaqualitédecommerçant. Article 243: Aucun commerçant ou manufacturier ne peut, dans un message publicitaire concernant un bien ou un serviceoffertauconsommateur,indiquercommeuneadresse, une case postale sans mentionner au moins son adresse.

ARGENT À PRÊTER

* PRÊT 500$ ou 600$ * Simple, rapide, efficace. Par téléphone, dépot direct. Réponse en 1 heure. Conditions: emploi stable (4 mois) et paie par dépot direct Crédit Yamaska 1-877-534-1999 www.credityamaska.com

736

SERVICES FINANCIERS

CONSOLIDATION DE DETTES personnelles ou commerciales 1 seul versement mois, incluant: Carte de crédit, Hydro, Impôt, Prêt, TPS, TVQ, Saisie, etc. Consultation sans frais et confidentielle.Trouvez une solution 7/18h 7j 1-888-371-0661

1 877 750-5052 1 877 750-5052

1 877 750-5052

Nous recherchons de préférence une personne qui a fait ses preuves dans la gestion et la formation du personnel. Le fait de posséder de 3 à 5 ans d’expérience dans un domaine connexe sera considéré comme un atout. Des connaissances de base en informatique sont obligatoires.

aucun crédit refusé, Facile et 100% sécuritaire

Un investissement initial est exigé.

Nous vous prions de faire parvenir votre curriculum vitae à :

Solo-N. Angleterre & Midwest/Floride

Team - Californie Taux compétitifs Patrick 450-622-0999 (poste 106) [email protected]

Adoptions Anniversaires Anniversaires de naissance Événements à venir Félicitation Fiançailles Graduations Mariages Naissances Occasions spéciales Pèlérinage Retraite Réunions

ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX

PAR TÉLÉCOPIEUR: 1 877 884-1266

Le candidat retenu devra faire preuve de grande motivation et d’un esprit d’entrepreneur, désirant relever des défis et poursuivre une carrière enrichissante dans le secteur du détail.

ArgentRapide.com

Prêt de 600$ et +

US - 3 ans d'expérience Reefer

900 902 904 906 907 908 910 912 916 918 919 922 924

836 838 840 842 844

POUR ANNONCER

Nous sommes à la recherche d’un agent à commission pour opérer un poste d’essence d’importance dans la région de Drummondville, Victoriaville, Trois-Rivières, et Sherbrooke.

1-888-374-5777

쩝Nouveaux camions Volvo쩝

846 848 850

Fourgonnettes/Camionnettes Véhicules 6000 $ et moins Véhicules commerciaux Véhicules demandés Véhicules sport et accessoires Voitures de collection et accessoires VUS 4x4 Avions et autres Bateaux/Motomarines, accessoires Entretien/Réparation Ferraille Financement Garages/Stationnements Location autos et camions Machinerie lourde/ Équipements de ferme Motocyclettes et accessoires Motoneiges et accessoires Pièces et accessoires Remorques et autres Réparations de carrosserie/Remorquage Roulottes,motorisés,tentes-roulottes Services entreposage VTT / Motocross

OPÉRATEUR POSTE D’ESSENCE

Demande en ligne ou par téléphone Dépôt direct dans votre compte la journée même

414

720

804 806 808 812 814 816 818 820 822 824 826 827 828 830 832 834

PRÊT DE 500$ sans enquête de crédit. Crédit Courtage. 1 -866-482-0454

Téléc. (403)717-8395 Email : [email protected] AD{NS50504854}

NS50504853

IMMOBILIER

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

50

lechodetroisrivieres.ca

SPORT EN BREF

Mots croisés

Toute une année pour les Aigles Can-Am Après avoir connu un été de succès auprès des partisans, voilà que les Aigles de Trois-Rivières sont élus «Organisation de l’année 2013» dans la Ligue Can-Am. C’est tout un honneur pour la formation qui en était à sa première année d’activité. Bien que l’équipe n’est pas participée aux séries éliminatoires, le talent de ses joueurs n’est pas passé inaperçu. Le lanceur Jeff Shields a été nommé sur la AllIndependant Team de Baseball America. Ce dernier figure quatrième meilleur espoir. Son coéquipier Cam Kneeland se retrouve quant à lui au 19e rang.J.D.

Deux champions de karaté trifluviens Les athlètes de 55 pays se sont réunis à Montréal du 11 au 13 octobre dernier dans le cadre du septième Championnat de karaté du Commonwealth. Deux jeunes Trifluviens ceinture bleue ont pris part à l’évènement. Victor Leblond, 10 ans, a été le seul Canadien de sa catégorie à monter sur un podium en kata, méritant la médaille de bronze. De son côté, Zoé Vaudreuil, 8 ans, a remporté une médaille d’argent en combat et une de bronze en kata. Tous deux étaient entraînés par Sensei André Pronovost, Emmanuelle Leblond et Michel Jacques du club e karaté Shito-Ryu de Trois-Rivières. J.D.

La Course des Pères Noël de retour Pour une deuxième année, des dizaines de Pères Noël fouleront les rues du centreville de Trois-Rivières le 14 décembre prochain dans le cadre de la Course des Pères Noël du Marché de Noël. Des parcours de 1 km et de 5 km seront établis pour les petits et les grands. Les gens qui sont intéressés à prendre part la

Solutions Sudoku

course peuvent s’inscrire au www.marchedenoeldetroisrivieres.qc.ca. J.D.

Un hommage et une victoire La rencontre entre le Viking de TroisRivières et le COOL-FM de Saint-Georges a suivi l’hommage à Claude Béchard vendredi soir au Colisée de Trois-Rivières. Cette rencontre spéciale s’est soldée par la deuxième victoire du Viking par la marque de 4 à 3. J.D.

Football en bref Les Diablos n’ont d’autre choix que remporter leur dernier match de la saison samedi s’ils veulent accéder aux séries éliminatoires en tant que septième équipe. Pour l’instant, les Diablos se retrouvent au huitième rang suite à une défaite samedi dernier de 31 à 23 contre le Phénix du Collège André-Grasset. Au football juvénile, les Estacades ont défait l’école secondaire Du Triolet vendredi dernier à Sherbrooke. Les hommes de Jacques Dussault l’ont emporté par la marque de 47 à 18. Du côté du Séminaire SaintJoseph, le Vert et Or a remporté une convaincante victoire de 49 à 0 sur le Laval Liberty High School. J.D.

Défaites et victoires L’équipe de hockey des Patriotes a remporté sa première victoire de la saison à domicile mercredi dernier contre les Stingers de Concordia. La séquence de victoires n’a pas été longue. Les Pats se sont inclinés samedi contre les Redmen de McGill dans un blanchissage de 3 à 0. Les deux équipes de soccer étaient en action vendredi contre Concordia. Elles ont toutes les deux été défaites par les Stingers par la marque de 2 à 1. La série de défaites de l’équipe masculine s’est poursuivie dimanche contre McGill. Elle s’est inclinée par quatre buts sans réplique. Quant aux filles, elles ont remporté leur deuxième victoire dans un gain de 2 à 1. J.D.

JF011543732

5 6 7 9 1 3 2 8 4 AD{JF011543732}

9 3 8 6 4 2 5 7 1

1 2 4 7 5 8 9 3 6

7 9 5 3 6 1 4 2 8

3 4 6 8 2 7 1 9 5

8 1 2 5 9 4 7 6 3

2 5 3 4 8 9 6 1 7

6 7 1 2 3 5 8 4 9

4 8 9 1 7 6 3 5 2

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

51

LHJMQ

Une victoire qui fait du bien Les Cataractes ont vu la vie en rose vendredi dernier. Ils ont récolté leur première victoire de la saison en prolongation contre l’Océanic de Rimouski. JOANY DUFRESNE [email protected]

Dans tous bons films de sport, l’équipe vedette connaît toujours une affreuse séquence de défaites avant de remporter le match le plus important de la saison. Pour les Cataractes, cette partie a eu lieu vendredi dernier au Centre Gervais Auto contre l’Océanic. Et elle était digne d’un film! Le début de la rencontre ne laissait toutefois pas présager cette fin magique pour Shawinigan. Rimouski avait pris les devants par deux points avant que les Cataractes n’inscrivent leur premier but en avantage numérique sur un tir d’Alex Pawelczyk. Deux autres buts de Félix-Antoine Bergeron et Mason Gray ont donné les devants aux Cats. Plus que jamais l’espoir gagnait les partisans qui se déchaînaient. Les cris de joie ont retenti davantage lorsque Samuel Morin s’en est pris à Anthony Beauvillier. Morin a perdu le contrôle et il a été expulsé après une altercation avec des partisans. Sans le savoir, il venait de changer le momentum de la partie. Un but de Michaël Joly en désavantage numérique avait créé l’égalité. Une prolongation a été nécessaire, Félix-Antoine Bergeron n’a eu besoin que de 30 secondes pour changer le cours de l’histoire. «Quand Martin m’a dit que j’allais débuter sur la glace, je me suis dit: “Bon, ça y est. Il faut que ça finisse là!”, confie Bergeron. J’étais vraiment tanné de perdre. C’est la victoire qui m’a fait le plus de bien après la Coupe Memorial.» Cette première victoire venait de mettre une fin à une séquence de 11 défaites consécutives pour les Cataractes. Tout le monde dans l’équipe, y compris les parti-

sans, était soulagé. «C’était mérité ce soir. Les gars ont travaillé tellement fort. Je suis content qu’on ait gagné à la maison et qu’on ait prouvé aux partisans que nous ne sommes pas une équipe qui s’affaisse devant l’adversité», a affirmé Martin Bernard après la rencontre. Le rose n’aura porté chance aux Cataractes qu’à l’occasion d’une seule rencontre. Ils se sont inclinés deux jours plus

JF011157666

Ce qu’ils ont dit Alex Pawelczyk: «On s’est finalement débarrassé du singe dans notre dos. Ça l’a pris plus de temps que nous l’aurions voulu, mais ça fait du bien.» Nicholas Welsh: «C’est incroyable! Je ne peux pas décrire comment je me sens, c’est simplement génial!» Marvin Cüpper: «On a attrapé la balle au

bond vendredi.» Félix-Antoine Bergeron: «Ça fait du bien. Personne n’était content de la situation dans le vestiaire. Martin nous a dit de garder la tête haute et de travailler fort. On savait que ça s’en venait.» Serge Beausoleil, entraîneur de l’Océanic: «Je suis content pour les Cataractes que leur séquence de défaites se termine. Personne ne souhaitait une telle situation dans la ligue. Je suis moins content que ça soit arrivé contre nous.»

Location d'abris d'auto

ABRIS ET AUVENTS

819.378.5978 2205, boul. des Récollets Trois-Rivières JF01810506 (

Les Cataractes ont remporté leur premier match après 11 défaites consécutives. PHOTO

AD{JF011502025}

tard par la marque de 5 à 1 contre le Drakkar de Baie-Comeau.

AD{JF011371952}

bl

)

52

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca

BOXE

Mikaël Zewski s’approche de Québec Le boxeur Mikaël Zewski, toujours invaincu en 21 sorties, pourrait grimper dans le ring dès le 30 novembre au Colisée Pepsi de Québec.

aussi lui proposer un duel en sous-carte de l’affrontement entre Jean Pascal et Lucian Bute, le 18 janvier prochain, au Centre Bell.

AGENCE QMI

«Avoir la chance de me battre au Québec, peutêtre pour deux combats de suite, ce serait génial»

Le Trifluvien pourrait se voir offrir un combat en sous-carte du gala mettant en vedette le Québécois Adonis Stevenson et l’Anglais Tony Bellew. Certains voudraient

MIKAËL ZEWSKI

Mikaël Zewski est toujours invaincu en 21 combats chez les professionnels. PHOTO AGENCE QMI

AD{JF011517258}

«Je vois ça comme un défi. J’aimerais avoir un combat significatif pour un titre. Si ça ne se fait pas, tant pis. Mais juste le fait d’avoir la chance de me battre au Québec, peut-être pour deux combats de suite, ce serait génial», a indiqué Zewski sur les ondes de la chaîne LCN, la semaine passée, au lendemain de sa victoire à Las Vegas. «Ce serait aussi bien pour ma famille. Mon entourage proche me suit assez souvent, mais mes amis ont hâte de me voir. Ce serait toute une opportunité.» Zewski (21-0, 16 K.-O.) a pris la mesure de l’Américain Alberto Herrera (9-10-1, 5 K.-O.) par K.-O. technique au cinquième round samedi soir, au Thomas & Mack Center, signant un autre gain au

Zewski pourrait se battre en sous-carte du combat entre Adonis Stevenson et Tony Bellew en novembre. PHOTO AGENCE QMI

pays de l’Oncle Sam. En fait, son dernier choc en sol québécois remonte en novembre 2012. Bien qu’il s’ennuie de la Belle Province, le pugiliste de 24 ans aspire

à plus. «Ça fait longtemps que je me sens prêt pour de plus grandes choses», a-t-il d’ailleurs laissé entendre.

lechodetroisrivieres.ca

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

La mise au jeu officiel de la partie entre le Viking et Saint-Georges s’est fait en compagnie de Ronda Murphy du Viking, du maire Yves Lévesque et de la famille de Claude Béchard. PHOTO GRACIEUSETÉ VIKING DE TROIS-RIVIÈRES

En mémoire d’un grand homme du hockey Une sixième bannière flotte aujourd’hui au plafond du Colisée de Trois-Rivières, celle de Claude Béchard. JOANY DUFRESNE [email protected]

Le nom de Claude Béchard est maintenant immortalisé auprès des grands joueurs qu’ont été Pierre Aubry, Marc Bureau, André Dupont, Léon Rochefort et Jean-Guy Talbot. C’est un dernier hommage qu’a voulu rendre la Ville de TroisRivières et le Viking à l’homme qui a ouvert la porte aux arbitres québécois dans la Ligue nationale de hockey. «Claude Béchard a fait rayonner la ville de Trois-Rivières à travers son travail. Le sport national au Québec, c’est le hockey. On a quelqu’un qui a réussi à gravir les échelons jusqu’à la Ligue nationale de hockey avec les difficultés que cela comportait à l’époque. On voulait lui rendre hommage. Malheureusement, il n’est plus là pour en être témoin», mentionne le maire Yves Lévesque. Famille, amis et amateurs de hockey étaient tous réunis, vendredi dernier, pour se rappeler les exploits de ce grand homme du hockey. Si Claude Béchard a commencé sa carrière dans le monde du hockey avec les Reds de Trois-Rivières, c’est plutôt pour ses 14 années (1966-1980) dans la LNH à titre de juge de lignes qu’il est connu. Il a été un pionnier des arbitres francophones dans la prestigieuse ligue. Il a cumulé plus de 1200 matchs chez les professionnels,

dont neuf finales de la Coupe Stanley. Il a ensuite été directeur des officiels dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec et dans la Ligue de hockey nordaméricaine. Plusieurs arbitres étaient présents lors de l’hommage à Claude Béchard. L’un d’eux a d’ailleurs fait don de son numéro et de son gilet à la famille du défunt arbitre. Steve Pouliot a substitué le 22 pour le 75. Le numéro 22 de Béchard sera aussi retiré dans la LHJMQ lorsque Daniel, le fils de Claude, lui aussi arbitre, prendra sa retraite.

UN COUP DE MAIN POUR DEMAIN LES TROUSSES DE PRODUITS ÉCONOMISEURS D’EAU ET D’ÉNERGIE Offerte à prix avantageux, chaque trousse vous permettra de réduire votre consommation d’électricité et d’eau sans compromettre votre confort. Vous pouvez vous procurer votre trousse, qui comprend une pomme de douche et des aérateurs de robinet, en ligne ! Votre geste peut faire une grande différence.

hydroquebec.com/economiser-eau

La bannière hommage à Claude Béchard PHOTO CLAUDIA BERTHIAUME AD{JF011508200}

53

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

54

lechodetroisrivieres.ca

Encore plus de nouvelles sportives, tous les jours, sur

www.lechode

troisrivieres.ca

JOANY DUFRESNE [email protected]

Du vélo de montagne pour Énergie CMB Trois-Rivières n’a certes un paysage des plus montagneux, mais cela n’empêche pas Énergie CMB de construire près de 25 km de sentiers de vélo de montagne en vue de l’été 2014. Avec ces nombreux parcs et son décor vallonné, la Mauricie est le terrain de jeu par excellence des amateurs de plein air et de vélo de montagne. Les adeptes de cette discipline à Trois-Rivières devaient toutefois parcourir de nombreux kilomètres avant d’accéder à des sentiers de vélo de montagne dans la région. Cette époque est maintenant révolue. Dès 2014, les amateurs pourront sillonner plus de 20 km de sentiers au nouveau centre de vélo de montagne d’Énergie CMB à Pointe-du-Lac. «Il y avait déjà près d’une dizaine de kilomètres de sentier pour le vélo de montagne qui avaient été développés bénévolement par l’équipe de Brunelle Sports. Les sentiers n’étaient pas balisés ni cartographiés. Donc la plupart des gens passaient à côté de la moitié des sentiers s’ils ne connaissaient pas les lieux», explique Charles Hébert, directeur général d’Énergie CMB.

«Quand les gens vont voir la qualité des sentiers offerts, ça ne leur dérangeront pas de payer» CHARLES HÉBERT

Initialement, M. Hébert désirait construire 25 km de sentiers. Mais en raison de fonds insuffisants, il croit qu’entre 15 et 25 km est plus réaliste. Quelle que soit la longueur, les sentiers seront tout balisés et cartographiés. Différents niveaux de difficulté seront offerts pour combler les besoins des experts, mais aussi des débutants. Énergie CMB souhaite d’ailleurs développer le vélo de montage chez les jeunes. Des vélos seront disponibles en location et des cours seront mis en place. Charles Hébert veut que le site d’Éner-

AD{JF011476291}

L’équipe de bénévoles d’Énergie CMB et le directeur général Charles Hébert (4e)

gie CMB, connu l’hiver pour le ski de fond et la raquette, reste accessible pour la population. Mais afin de garder un contrôle sur l’accès aux sentiers et sur leur entretien, l’organisme à but non lucratif n’a d’autre choix que d’imposer un coût d’entrée. «Partout au Québec, dès qu’un centre offre plus de 10 km balisés, il y a toujours un prix d’entrée. Ici, les gens ne sont pas habitués de payer pour avoir accès au site, donc nous n’imposerons pas un prix de

PHOTO JOANY DUFRESNE

fou. On va vendre des passes journalières et saisonnières à un prix minimum. Et quand les gens vont voir la qualité des sentiers offerts, ça ne leur dérangeront pas de payer», affirme le directeur général. Déjà quelques cyclistes ont eu la chance de parcourir les premiers kilomètres élaborés par l’équipe de bénévoles d’Énergie CMB lors de l’Octobikerfest samedi dernier. Cet évènement était une façon d’inaugurer une partie des nouveaux sentiers. La

venue d’un tel centre à Trois-Rivières permettra de relancer le vélo de montagne dans la région. C’est toutefois ce que souhaite Pierre Rouette de Laferté Bicycles. «Depuis les dernières années, il y a toujours a eu des courses et des équipes en Mauricie. Mais qu’il y ait quelque chose de local qui se crée et qu’il y a de l’intérêt pour, ça va aider à promouvoir le vélo de montagne, surtout qu’il avait cédé le pas au vélo de route», dit-il.

JF011476291

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

55

JF011518330

lechodetroisrivieres.ca

AD{JF011518330}

56

L'Écho de Trois-Rivières, le mercredi 23 octobre 2013

lechodetroisrivieres.ca JF011540930

AD{JF011540930}