Traders sous pression

16 avr. 2012 - boys ayant une influence illimitée sur les marchés financiers. Mais leur réalité se situe bien loin des idées reçues. « La plupart des tra-.
2MB taille 8 téléchargements 476 vues
11

VOTRE JOB

lundi 16 avril 2012 www.metrofrance.com

650 C'est le nombre de recrutements en CDI d'ingénieurs et de techniciens que prévoit le groupe Apave (maîtrise des risques techniques) en 2012. w_.apave-recrutement.com

IL

1

Financé

Traders sous pression IMAGE. Aujourd'hui, le monde de la finance n'en finit .plus d'intriguer. CONCRET. Mais les places sont chères et la marche à suivre, difficile à tenir. •

LONDRES, ELDORADO DU MÉTIER Les cinq plus grosses places boursièr (en termes de recrutement de trade en 2011).

BARBARA KIRALY

L

es trilders pâtissent d'une mauvaise réputation auprès de l'opinion publique. Ils sont souvent perçus comme des golden boys ayant une influence illimitée sur les marchés financiers. Mais leur réalité se situe bien loin des idées reçues. « La plupart des traders sont très contrôlés et disposent de peu de marge de manœuvre, signale Adrien Bouvier, de Wallfinance. Ce métier cristallise les fantasmes, mais personne ne connaît vraiment son rôle. » Le trader est un courtier qui travaille dans une salle de marché. Le nez pointé sur les dépêches Bloomberg et Reuters, il achète et vend des titres financiers en fonction des demandes de ses clients et des variations du marché. Le tout doit être réalisé en faisant un maximum de bénéfices. Et, bien sûr, en limitant les pertes.

Les ingénieurs ont la cote La pression est quotidienne car l'affaire Jérôme Kerviel - qui a défrayé la chronique en 2008 reste ancrée dans tous les esprits. « Depuis, on a le sentiment que les écoles sensibilisent davantage leurs étudiants à la réglementation, confie Karine Darman, experte en grandes écoles chez Studyrama. Elles ont intégré des

SOURCE: SOURCE: DOGFINANCE.COM - Z012

notions d'éthique et de déontologie à leurs programmes. » Pour faire partie des heureux élus, il faut afficher un parcours scolaire exemplaire. « Les deux tiers de nos étudiants sont issus d'écoles réputées, affirme Michel Baroni, responsable pédagogique du mastère finance de l'Essec. La plupart sont diplômés de Centrale Paris, des Arts et Métiers ou des Mines. Ces profils restent très appréciés, car les traders devront évaluer la valeur de leur placement à l'aide de modèles mathématiques complexes. » Pour avoir l'occasion de pousser la porte des salles de marché, mieux vaut se lancer dans une formation d'ingénieur. Et se spécialiser dans la finance avec un mas-

tère 2. Mais les diplômes ne font pas tout. Etie trader nécessite aussi des qualités personnelles spécifiques. « Il faut faire preuve d'une grande résistance au stress tout en étant réactif, explique Carole JeanBaptiste, directrice associée chez le recruteur Coleridge et Valmore. Car le marché varie à chaque minute en fonction de l'actualité. Les recruteurs cherchent des candidats dotés d'une capacité d'analyse hyper-développée. ». Pour se démarquer de la concurrence, il faut se spécialiser sur un marché. Les banques ont besoin d'experts ... et de jeunes recrues qui ont envie de prendre le large. Car les places financières qui recrutent se trouvent bien loin de la France. « Le business développe-

ment des banques d'investis ment européennes a atteint taille critique, indique Adrien B vier. Aujourd'hui, les acteurs plein essor se trouvent en Asi~ en Amérique du Sud. » •

QUESTION D'ARGENT « En France, le salaire moyen l'embauche d'un jeune diplômé de 45 000 euros par an ho variable, indique Sébastien G chard, de Dogfinance.com. Ce reste bien inférieur aux rémuné tions proposées au Royaume-Uni A Londres, un jeune diplômé no confiait avoir été embauché en s tembre 2011 avec un salaire 110 000 euros par an.

1