Une visite chez Intellian

marché du yacht et des navires de commerce qui sillonnent la planète. L'acquisition de satel- lites est totalement automatisée et ne prend que deux ou trois.
788KB taille 22 téléchargements 311 vues
Technologie La TV à bord avec Intellian

Une visite chez Intellian

La télévision prend le large Du statut de start-up, le constructeur coréen d’antennes satellitaires est passé, en moins de six ans, au stade de la compagnie globale grâce à ses innovations technologiques. Un modèle de développement ! Texte Michel Luizet- Photos de l’auteur

C

e n’est pas encore la Silicon Valley, mais cela pourrait un jour y ressembler. Nous sommes à 40 km au sud de Séoul, et, de l’aveu même du directeur d’Intellian, la zone artisanale où nous nous trouvons était encore vierge de toutes constructions cinq ans auparavant. Aujourd’hui, des routes et des bâtiments flambant neufs se succèdent sur des kilomètres. «LG a son usine de téléviseurs juste derrière le quartier et Samsung n’est pas très loin.» Bienvenue en Corée du Sud, le pays où les entreprises technologiques poussent comme des champignons. Internet fonctionne ici depuis belle lurette en 4G et les gros fichiers numériques s’échangent partout à la vitesse de l’éclair. C’est dans ce contexte stimulant qu’Intellian est en passe de devenir l’un des leaders des communications maritimes via satellite.

Le centre R&D d’Intellian a été lancé en 2010, six ans seulement après la création de la compagnie dans la banlieue de Séoul. Intellian a investi l’année dernière 16% de son chiffre d’affaires dans le développement.

En 2004, Eric Sung fonde sa société d’antennes satellitaires. Il n’a pas 32 ans mais c’est un entrepreneur dans l’âme. Il vient de revendre à bon prix sa première start-up créée au début des années 2000. Intellian est son nouveau bébé. L’entreprise va vite prospérer grâce au recrutement d’un ingénieur de génie, le Docteur Kevin Eom, qui va mettre au point un 100

t

Un partenariat avec Raymarine

Pour les antennes de plus d’un mètre de diamètre, le réflecteur est fabriqué le plus souvent en carbone.

Les antennes TV d’Intellian sont si performantes qu’il est possible de recevoir ses programmes TV via satellites quelle que soit la vitesse de navigation du bateau.

101

Technologie La TV à bord avec Intellian Uptat nisl iriusti onulla accum iril utat. Borem nullaore molorem el et iurem zzrilit lobore dolortie dolupta tinibh ea aut num deles

nouveau procédé de tracking, autrement dit le système qui poursuit le signal satellite. Jusqu’alors, le tracking était assuré par un gyroscope intégré sous le dôme chargé de pointer en permanence la coupole vers le satellite. Le dispositif fonctionnait plutôt bien mais avait le défaut d’être très bruyant, un peu lent aussi, et de tomber souvent en panne... Avec l’innovation technique du Docteur Eom, baptisée Dynamic Beam Tilting (DBT), la parabole n’est plus obligée de bouger constamment pour capter le signal. La correction se fait grâce à une aiguille pointée sur le satellite mais munie d’un réflecteur miniaturisé qui tourne à 3 000 tr/mn. Le signal est ainsi «rafraîchi» au rythme de 55 fois par seconde. Résultat : une meilleure qualité de transmission, une consommation en chute libre et un appareil qui «travaille» en silence. Du pain bénit pour le marché du yacht et des navires de commerce qui sillonnent la planète. L’acquisition de satellites est totalement automatisée et ne prend que deux ou trois minutes lorsque le bateau est en mouvement, quelques secondes s’il est au mouillage. Avec ce bre102

vet révolutionnaire, la jeune société coréenne noue, dès 2005, un partenariat avec les Américains de Raymarine, qui va lui permettre de décoller. Aujourd’hui encore, le cœur de la majorité des antennes siglées Raymarine est de la technologie Intellian et livré dans le monde entier depuis Séoul.

Au fait…

Des revendeurs à travers le monde Eric Sung passe à la vitesse supérieure trois ans plus tard en lançant les produits sous son propre nom. Un réseau de 400 revendeurs à travers le monde se constitue. Intellian ouvre des succursales à Rotterdam, à Southampton mais aussi au Brésil. L’effectif de l’entreprise passe de 77 en 2010 à 160 l’année dernière. Intellian taille des croupières au leader du secteur, l’Américain Eric Sung, 42 ans, est le président fondateur d’Intellian depuis 2004. Cet ingénieur en électronique dirige aujourd’hui 160 personnes.

t

t

L’atelier de montage des paraboles. Le plus petit réflecteur fait 33 cm de diamètre. Le plus grand, 240 cm !

Combien ça coûte ? Furuno France est le distributeur des antennes télévision Intellian pour la France. Le prix d’une installation (hors main d’œuvre et support antenne) démarre à partir de 3 189 E pour le I3L dédié aux bateaux de moins de 50 pieds (9 kg seulement et 37 cm de diamètre). Comptez 3 828 E pour une antenne I4R (45 cm de diamètre) adaptée aux 50 pieds et 9 468 E pour les plus de 70 pieds (I6P/60 cm de diamètre). La zone de couverture dépend de la puissance de la parabole. Elle s’étend du nord de l’Europe jusqu’au sud-ouest de la Méditerranée. Pour recevoir la TNT ou les bouquets satellitaires, vous devez impérativement souscrire un abonnement auprès d’un fournisseur (type Canalsat). Le montage et les réglages sont simples et ne nécessitent pas une grosse manutention. l Contact www.furuno.fr

La fibre optique relie désormais l’antenne au terminal. Elle est 20 fois plus légère qu’un câble classique et se coude facilement. Idéal pour le bateau.

Le toit du bâtiment est utilisé comme centre d’essais. Un récepteur a été installé sur l’immeuble voisin afin de vérifier constamment la qualité du signal. L’entreprise compte une dizaine d’ingénieurschercheurs de haut vol. C’est ce qui fait la force d’intellian qui possède de nombreux brevets, dont le fameux «Dynamic Beam Tilting». Situé dans la banlieue de Séoul, Intellian est installé dans un immeuble de 6 500 m2 construit en 2010. Après fabrication, chaque circuit imprimé est vérifié par un technicien. 103

Technologie La TV à bord avec Intellian

t

Les compagnies Chevron ou Shell font partie des gros clients Intellian qui assurent l’équipement en système satellite des plateformes pétrolières.

Plusieurs dizaines d’antennes sont conçues chaque jour dans l’usine de Séoul. Intellian produit ses antennes sous son propre nom, mais travaille aussi pour le compte de Raymarine et Furuno.

Les tests de résistance aux chocs et aux vibrations intenses sont mesurés à partir d’une machine spéciale.

Pour tous les nouveaux produits, Intellian fait subir au matériel des tests d’humidité et de résistance à la chaleur (jusqu’à 150°). 104

KVH et son concurrent Seatel. Aux Etats-Unis, la marque connaît un franc succès auprès des pêcheurs amateurs qui s’équipent de petites antennes satellites pour regarder à 50 milles des côtes leur programme de pêche favori. La plaisance représente 50% du chiffre d’affaires, mais le marché des plate-formes pétrolières, de la pêche professionnelle, du shipping et de l’armée sont en plein boom. Car la production d’antennes TV satellitaires n’est pas la seule activité d’Intellian. La société coréenne fournit aussi des coupoles dédiées à la transmission de données Internet et à la téléphonie, incompatibles avec les satellites consacrés à la télévision. L’activité se concentre en réalité sur trois segments : 1/ La télévision HD via satellites, qui propose des coupoles de 33 cm à (I-serie) 2,40 m pour les navires de commerces. 2/ Le Fleetbrand, des antennes recevant de l’Internet simple (texte email, fax). 3/ Enfin, les antennes V-Sat dédiées à de l’Internet haut débit, Wifi et téléphone à bord, etc. La taille de coupole joue sur la couverture. Le prochain challenge ? Il démarre cette année avec le programme Global Xpress. Inmarsat s’est associé à Intellian pour concevoir une antenne d’un mètre de diamètre (V100 GX), qui devrait booster la transmission de données à bord des grands bateaux et sur les plateformes hauturières. Intellian, futur Samsung de la mer ? n