unhcr niamey - data.unhcr.org

9 juin 2012 - les jours de distribution de l'assistance alimentaire et autre, ou les .... des abris qui repose sur les tentes comme réponse automatique s'avère.
489KB taille 19 téléchargements 126 vues
UNHCR NIAMEY BRIEFING SUR LA SITUATION DES REFUGIES AU NIGER Juin 2012 1. LA POPULATION REFUGIEE Les opérations de réfugiés au Niger sont menées en faveur de deux groupes de populations qui sont :  Les réfugiés urbains, constitués de plusieurs nationalités dont le chiffre est d’{ peu près 2.000 personnes  Les réfugiés ruraux, majoritairement de nationalité Malienne, qui ont traversé la frontière à la recherche de la protection internationale, à la suite des affrontements qui ont eu lieu dans le Nord du Mali entre les forces gouvernementales et le MNLA et autres groupes rebelles réfractaires au système constitutionnel établi en République Malienne. Au 09 juin 2012 L’UNHCR a enregistré 41,650 réfugiés, sur un chiffre de planification de 60.000 réfugiés. 2. ETAT DE LA PROTECTION ET DE L’ASSISTANCE Aujourd’hui, la situation de protection des refugies Maliens au Niger reste positive. Cependant, le manque de programmes d’assistance du coté Malien, et l’existence d’une assistance organisée au Niger produit une situation de mouvements actifs de va et vient entre le Niger et le Mali. En particulier durant les jours de distribution de l’assistance alimentaire et autre, ou les refugies essaieraient d’apporter de l’assistance à leurs membres de famille restés au Mali pour une raison ou pour une autre. A ce stade, le programme mis en œuvre par l’UNHCR est toujours dans sa phase d’urgence (Emergency Response). Les activités de type life-saving sont menées avec l’appui opérationnel du Programme Alimentaire Mondial, UNICEF et avec l’appui politique du Ministère de l’Intérieur, par le biais de sa Commission Nationale d’Eligibilité, du Comité ad-hoc, du Bureau do Coordinateur Humanitaire et du Coordinateur Résident, sur les secteurs clé suivants :  Le monitoring des populations, y compris l’accès au territoire,  La sécurité physique des réfugiés avec l’appui du gouvernement,  L’enregistrement avec disponibilité des données individuelles.  Les besoins domestiques de base : distribution de NFIs (bâches, kitchen sets, moustiquaires, couvertures, nattes, kits d’hygiène aux femmes { l’âge de procréer etc.),  L’approvisionnement en eau dans tous les sites et camps,  Les abris (tentes et construction d’abris par les matériaux locaux),  Les vivres,  L’assainissement (latrines, douches et voies d’accès),  Le Camp Management pour assurer la coordination des activités des partenaires et la gestion des camps (3 camps sont établis au Niger, Abala, Mangaizé et Tabareybarey),  Transport des réfugiés et de leurs biens

UNHCR Niamey

Page 1

3. PARTENARIATS L’UNHCR au Niger travaille avec deux types de partenaires :  les partenaires opérationnels, est l’ensemble des organisations humanitaires qui, bien que n’étant pas directement financées par l’UNHCR, mettent leurs ressources à disposition pour des activités en faveur des réfugiés. Les partenaires opérationnels sont l’UNICEF, le PAM, MSF, World Vision, Oxfam, CroixRouge Nigérienne et International, ADRA, CRS, OXFAM, etc.  -

Les partenaires de mise en œuvre, sont ceux qui sont financés par l’UNHCR pour des projets bien déterminés : CADEV – Enregistrement et Logistique (Entreposage et transport des NFIs) et assistance aux refugies urbains ACTED – Camp Management Abala et approvisionnement en Eau. AKARASS – Approvisionnement en eau, soins de santé primaires, Enregistrement et distribution des NFIs (Tilia). OIM – Transport des réfugiés et de leurs biens. ISLAMIC RELIEF WORLDWIDE – Camp Management in Mangaize, Distribution des NFIs et Soins de santé primaire. CNE : Coordination, Protection, Monitoring & Accès des réfugiés au territoire PLAN NIGER : Camp Management Ayorou 4. SITUATION DES REFUGIES AU 13 JUIN 2012

1. statistiques Département Ayorou Ouallam Abala Tillia Niamey Total

Personnes 7.137 4.068 13.202 15.093 2.150 41.650

Ménages 1.999 1.109 2.985 2.835 396 9.324

2. Assistance Bref descriptif du camp d’Abala Date d’ouverture : 17/03/2012 Localisation : Préfecture d’Abala, 295 km au Nord Est de Niamey Population : 9123 personnes/1808 familles. Capacité : 10000 personnes Eau : 120.000 litres /jour (un ratio de 13 litres/pers/jour) Latrines fonctionnelles : 112 blocs de latrine (un ratio de 82 personnes/latrine) Santé : données non disponibles Abris : 1161 tentes et 340 kits abris d’urgence (bâche, bois, corde et pointe) Distribution alimentaire (mensuelle) : Le 20 de chaque mois. Une distribution spéciale pour les nouveaux arrivés. Le panier alimentaire : 500 gr/jour de céréale, 100 gr/jour de légumineuses et 20 gr/jour d’huile (2100 kilocalorie par jour). UNHCR Niamey

Page 2

Bref descriptif du camp de Mangaize Date d’ouverture 05/05/2012 Localisation : Préfecture de Ouallam, 150 km au Nord de Niamey Population : 3006 personnes/835 familles. Capacité : 10000 personnes Eau : 75.000 litres/jour (un ratio de 25 litres/pers/jour) Latrines fonctionnelles : 18 latrines (un ratio de 167 personnes/latrine) Santé : données non disponibles Abris : 50 tentes et 230 bâches (UNHCR) Distribution alimentaire (mensuelle) : le 10 de chaque mois. Une distribution spéciale pour les nouveau arrives. Le panier alimentaire est compose de 500 gr/jour de céréale, 100 gr/jour de légumineuses et 20 gr/jour d’huile, 2100 kilocalorie par jour. Bref descriptif du camp de Tabareybarey Date d’ouverture : 29/05/2012 Localisation : Préfecture d’Ayorou, 233 km au Nord-Ouest de Niamey Population : 2608 personnes/734 familles. Capacité : 10000 personnes Eau : 90.000 litres/jour (un ratio de 13 litres/pers/jour) Latrines fonctionnelles : 25 latrines (un ratio de 286 personnes/latrine) Santé : données non disponibles Abris : 152 tentes et 660 kits abris d’urgence (bâche, bois, corde et seko) Distribution alimentaire (mensuelle) : Le 15 de chaque mois. Une distribution spéciale pour les nouveaux arrives. Le panier alimentaire : 500 gr/jour de céréale, 100 gr/jour de légumineuses et 20 gr/jour d’huile (2100 kilocalorie par jour). Bref descriptif de la zone de Tillia Localisation : 5 Sites eparpilles (Agando, Chigoumar, Chinwaren, Tankademi et Tichachite). Population : 15093 personnes/2835 familles Eau : 50.000 litres/jour (un ratio de 4 litres/pers/jour) Latrines fonctionnelles : 0 latrines (UNICEF prévoit mettre 24 bloc de latrines) Santé : récurrentes de la malnutrition modérée et paludisme. Akarass apporte les soins de santé primaire. Abris : 810 bâches Distribution alimentaire (mensuelle) : Le 15 de chaque mois. Une distribution spéciale pour les nouveaux arrivés. Le panier alimentaire : 500 gr/jour de céréale, 100 gr/jour de légumineuses et 20 gr/jour d’huile (2100 kilocalorie par jour). Défis  La sécurité dans toutes les zones d’installation de refugies  L’accès, qui découle du premier (la sécurité) en particulier dans la zone de Tillia (Région de Tahoua), ou le HCR s’est formellement opposé à la création de camps.  L’arrivée des pluies. En fait le renforcement des abris pour résister aux pluies accompagnées de vents forts s’avère nécessaire. Ainsi, la stratégie des abris qui repose sur les tentes comme réponse automatique s’avère très inadaptée. l’achat de matériaux locaux (seko) lesquels, avec une distribution plus large des bâches seraient la réponse la plus adaptée et la moins chère.  L’état de préparation pour une éventuelle aggravation de l’afflux de refugies (Contingency Planning response), car nos financements restent pour le moment assez serrés

UNHCR Niamey

Page 3



La disponibilité de l’eau potable. En fait, depuis le début des opérations, nous distribuons de l’eau transportée dans des citernes, de distances qui varient entre 34 Km (Abala) et 95 Km (Ayorou et Tillia). A Abala le water trucking pour la population du camp nous coute $1.500/jour. Le problème d’eau n’est pas seulement un problème pour les réfugiés.

5. COORDINATION Nous avons introduit trois niveaux de coordination opérationnelle:  la coordination des intervenants dans chaque camp (hebdomadaire), la coordination centrale à Niamey (deux fois par mois).  Les Clusters : le HCR participe aux réunions des Clusters santé, nutrition et WASH.  Nous avons constitué des Groupes de Travail tributaires de ces Clusters pour les questions spécifiques des réfugiés, y compris un groupe de travail sur la protection , un autre sur la gestion de l’information, un groupe de travail pour le WASH et un pour la Santé et Nutrition. Coordination dans les camps : Nous avons introduit une coordination hebdomadaire dans tous les camps, présidée par le HCR et en son temps nous attendons le renforcement de la CNE pour prendre le devant, en particulier en matière d’enregistrement. Nous l’avons discuté avec le Secrétariat de la CNE. Dispositif Administratif Niamey : Une Représentation est en cours d’ouverture { Niamey avec un Représentant et un Accord de Siege avec le gouvernement du Niger Abala : Un Field Office sera construit à Aballa pour la coordination des opérations du camp d’Aballa avec un chef de station. Ayorou : Un Field Unit est prévu pour Ayorou pour faciliter la coordination sur le terrain (camp de Tabarebarey) composé d’un Field/Protection Officer, un Protection Assistant et un chauffeur Ouallam : un Field Unit est également prévu pour faciliter la coordination autour du camp de Mangaize, composé d’un Field/Protection Officer, un Protection Assistant et un chauffeur 6. SITUATION FINANCIERE ET BUDGETAIRE Le budget global (Comprehensive Needs Assessment) de l’opération du Niger est de US$52.263.841, pour couvrir les activités du 01 février au 31 décembre 2012 Financements  L’UNHCR fait partie du CAP du Niger { hauteur d’un budget initial d’US $13.532.870 qui est en cours de révision à US $52.263.840 pour prendre en compte les nouvelles réalités de l’opération en particulier le nouveau chiffre de 60.000 réfugiés. un montant de US$2.000.000 a été contribué par le Rapid Response Window du CERF directement au HCR, avec d’autres contributions du CERF egalement pour les refugies, (UNICEF, PAM, OMS).  ECHO vient de financer toute la situation Malienne (Burkina Fasso, Niger, Senegal et Mauritanie) à hauteur de 2.000.000 Euros

UNHCR Niamey

Page 4

Impacte du sous-Financement  En termes de besoins domestiques, les besoins les plus critiques ne sont pas satisfaits, y compris 29% en abris, 11% en kits hygiéniques, 15% en kits de cuisine et 18% en sceaux.  Plus de 10.389 enfants réfugiés n’ont pas accès { l’éducation primaire.  L’approvisionnement en eau : l’opération donne { ce stade 348.000 litres/jour, soit 44% seulement des besoins. Il y a lieu de mobiliser les ressources, non seulement pour que l’approvisionnement en eau continue (pour éviter la catastrophe naturelle qui surviendrait si la mise { disposition de l’eau s’arrête), mais aussi pour essayer d’atteindre le standard en cette matière.  Aucune activité n’a été menée dans le domaine de l’environnement ; le gap est donc entier (100%). Etant donné que la présence des réfugiés met une grande pression sur l’environnement qui est déj{ très fragile du Niger, il est très urgent d’engager des actions dans le volet environnement, pour, entre autres, juguler le conflit naissant entre les réfugiés et les communautés hôtes.

UNHCR Niamey

Page 5