UNHCR NIGER, NIAMEY

démarrer les activités CRENAM avec la distribution des suppléments (super céréale et huile) aux femmes enceintes et allaitantes et les enfants ont reçu le ...
618KB taille 2 téléchargements 91 vues
UNHCR NIGER, NIAMEY BULLETIN D’INFORMATION : TILLIA JUIN 2012

SITUATION DES SERVICES AUX REFUGIES DE TILLIA Pour diverses raisons d’ordre opérationnel, d’accès et de sécurité, le travail en faveur des refugies dans cette zone se limite, pour le moment, a un partenariat UNHCR/PAM pour la distribution de la nourriture, UNHCR/UNICEF pour l’eau et l’assainissement et UNHCR/AKARASS pour la mise en œuvre du programme d’assistance.

I. DEMARRAGE DES ACTIVITES D’ENREGISTREMENT: AKARASS a lancé les activités de suivi de l’enregistrement (niveau 1) des refugiés. Cette activité est menée par huit (8) agents d’enregistrement qui ont tous été formé par le HCR. Pour éviter les fraudes et les doublons, les précautions suivantes ont été prises : -

Faire un pré-enregistrement en demandant à chaque chef de zone des différents sites de montrer les familles nouvellement arrivées et cela en présence des autorités locales ; Demander, lors de l’interview avec les chefs de ménages ainsi identifiés, s’ils n’ont pas été enregistrés sur un autre site ; Vérifier si la date d’arrivée déclarée n’est pas antérieur au premier enregistrement ; Faire comprendre au chef de ménage que l’ONG dispose des moyens pour vérifier s’il a déjà été enregistré et qu’en cas de fraude constaté il sera définitivement rayé de la liste ; Vérifier l’identité des chefs de ménage, en cas de doute, en exigeant une carte d’identité ;

A la date du 28 mai 2012 les agents ont enregistré 750 nouveaux ménages depuis le dernier enregistrement, dont 700 au niveau d’Agando et 50 au niveau de Chinwaren. Le rapport des chiffres révisés est en finalisation.

II. DEMARRAGE DES ACTIVITES DE SANTE/NUTRITION: -

AKARASS a mis en place deux (2) centres médicaux (à Agando et Chinwaren) ce qui a permis de démarrer les activités CRENAM avec la distribution des suppléments (super céréale et huile) aux femmes enceintes et allaitantes et les enfants ont reçu le plumpynut.

-

200 bouilloires, 420 savons et 30 pagnes de 12 yards ont été mis à la disposition des CRENAM et seront distribué au fur et à mesure aux femmes enceintes et allaitantes.

-

Les activités de consultation médicale et de soins ont aussi été conduites par l’équipe de santé, en attendant le rapport détaillé de ladite équipe, on peut noter que du 25 au 27 mai 2012, 71 femmes (46 à Agando et 25 à Chinwaren) ont bénéficié de la consultation prénatale, 86 personnes (52 à Agando et 34 à Chinwaren) ont bénéficié de la consultation de médicine générale, 52 enfants ont bénéficié de traitement à Agando, 13 enfant malnutris (7 à Agando et 6 à Chinwaren) ont été traités. Une femme enceinte de deux morts nés a été sauvé par l’équipe sur place puis référée au CSI de Telemces pour la continuité des soins. Page 1 sur 2

TABLEAU DE SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE (MDO) DES SITES Rougeole Polio Méningite Diarrhée sanglante Cholera Tétanos Paludisme Paludisme chez la femme enceinte Malnutrition modérée Malnutrition sévère Vers de guinée

1er âge

2ème âge

3ème âge

4ème âge

Total

3

6

2 3 0

15 7 0

4 1 0 0 0

7 5 0 0 0

20 6 17 10 0

Personnel et équipements disponibles:  Trois (3) médecins,  Trois (3) sages-femmes,  Quatre (4) infirmiers,  Deux (2) nutritionnistes. Les deux autres nutritionnistes et la sage-femme restant rejoindront l’équipe plus tard.  Huit agents enregistreurs et un superviseur  Trois pointeurs au niveau des points d’eau Pour l’installation et le démarrage des activités des CRENAM, l’OMS a fourni à AKARASS deux (2) kits médicaux d’urgence (intrants et équipements fournis par l’OMS)

III. L’ENVOI DES INTRANTS FOURNIS PAR LE PAM : Pour les activités de nutrition, le PAM a fourni un certain nombre de produits répartis comme suit : - 8.600 Kg de Super Céréale - 1.104 Kg de Plumpynut - 903 Kg d’Huile IV. AUTRES ACTIVITES Le site de Chinwaren a été déplacé pour le rapprocher de la route d’Agando-Telemces à environ 8 km d’Agando pour des mesures de sécurité et son accessibilité. Les réfugiés des sites de Tankadeni, Atambo et Tachachit ont été largement sensibilisés pour qu’ils se regroupent autour des sites d’Agando et Chinwaren. V. DEFIS  Une insuffisance réelle des bâches sur le terrain compte tenu de la saison pluvieuse qui s’approche.  Manque des bladders pour stockage de l’eau sur les sites.  Une insuffisance criarde sur le plan alimentaire. En effet malgré les distributions opérées par certains partenaires, la situation alimentaire des refugiés reste préoccupante du fait de la modestie des quantités distribuées et la qualité des aliments. Le plus souvent les aliments distribués ne répondent pas aux besoins des réfugiés, à titre d’exemple on a distribué du mais aux refugies alors que ceux-ci n’ont pas de moyens pour le transformer et pour s’en débarrasser ils les bradent a des commerçants qui les achètent à vil prix. Page 2 sur 2