Vancouver 14-18 novembre 2016

18 nov. 2016 - installé (peu accueillant/enthousiasmant, tissu noir pour le background, pas de possibilité de coller des affiches ou autres sur ce tissu, etc.).
209KB taille 2 téléchargements 154 vues
Leçons de notre présence au Symposium Mondial sur la Recherche en Système de Santé (Vancouver 14-18 novembre 2016) Rapporteur : Hyacinthe Kankeu

Le 17 novembre 2016 à partir de 17h30, à l’initiative de Bruno, s’est tenu un échange sur la participation des CoPs au HSR2016. Lieu : stand des CoPs, Marketplace. Présents : Bruno, Isidore, Basile, Aloys, Zakillatou, Hyacinthe. Les commentaires, remarques et suggestions qui suivent ont été enregistrés au cours de cette discussion : - La programmation des sessions n’était pas favorable à une participation optimale aux sessions qui avaient un intérêt pour les CoPs : plusieurs sessions sur des sujets d’intérêt commun étaient programmées sur les mêmes horaires. - A notre niveau, les objectifs communs des CoPs en termes de participation aux sessions n’ont pas été identifiés à l’avance et aucune stratégie de « répartition » des membres dans ces différentes sessions n’a été mise sur pieds.

1

- La session organisée par/sur les CoPs s’est plutôt bien passée et l’assistance était assez consistante. - Lors de la discussion avec les organisateurs sur l’acquisition du stand, il y a eu un manque de vigilance sur certains aspects liés à l’environnement dans lequel celui-ci allait être installé (peu accueillant/enthousiasmant, tissu noir pour le background, pas de possibilité de coller des affiches ou autres sur ce tissu, etc.). A l’avenir, mieux se renseigner sur les détails concernant le stand. -

L’on constate que les gens sont de plus en plus attachés à leurs téléphones et

ordinateurs et moins portés à la curiosité « sociale » en visitant par exemple les stands pour discuter avec les exposants. - Pour les prochaines fois, il est nécessaire de mieux s’organiser pour une présence plus accrue sur le stand et mieux attirer les visiteurs (avoir un meilleur « sens commercial »). - De même, les membres n’ont pas été briefés sur la tenue du stand. A l’avenir, il est nécessaire d’organiser un briefing au début de la manifestation scientifique pour mettre tous ceux qui sont impliqués dans la tenue du stand au même niveau d’information par rapport aux objectifs/attendus, aux stratégies à mettre en oeuvre, etc. - La communication avant la conférence n’a pas été optimale : il n’y a par exemple pas eu de mail collectif envoyé aux membres des CoPs qui participaient à la conférence pour les inviter à visiter notre stand (et à y venir avec des connaissances ou collèques qui pourraient être intéressés ). -

La diversité du matériel présenté sur le stand est remarquable et à saluer.

- A l’avenir, considérer la possibilité d’un Djembé pour attirer l’attention des visiteurs sur notre stand, en particulier les experts africains qui sont notre cible. - Lors des prochains événements scientifiques de ce genre, disposer également des flyers devant les salles où ont lieu des sessions en rapport avec les CoPs pour mieux atteindre les participants. - Mieux se positionner également par rapport au thème de la conférence (ex : affiches/posters sur le stand avec textes ou illustrations en rapport avec ledit thème). - Une autre stratégie à considérer est de se promener parmi les posters, d’identifier ceux qui se rapprochent des thématiques de l’une ou l’autre des CoPs et d’initier une discussion avec l’auteur pour l’inviter par exemple à faire un blog sur son travail qui sera lu par les milliers de membres des CoPs, ce qui peut être un bon point « d’accroche » pour l’intéresser à nous rejoindre.

2

- Chaque membre doit prendre sur lui/elle de distribuer des flyers lors d’un événement comme une conférence et mieux porter les CoPs au quotidien (en parler à ses collègues, etc.). - Une fonction importante de cette conférence est qu’elle aura permis d’une part de retrouver des personnes qui par le passé avaient manifesté un intérêt pour les CoPs mais que l’on avait perdu de vue, et d’autre part de rencontrer des personnes qu’on ne connaissait pas et qui s’intéressent aux CoPs. - Bruno a pu présenter Collectivity à quelques personnes intéressées. - Pour les prochaines conférences, considérer à nouveau le modèle de sessions coorganisées avec des agences telles que la Banque Mondiale, l’UNICEF ou l’OMS sur le district de santé, la PBF ou d’autres thématiques. - Le 10ème Congrès Européen de Médecine Tropicale et Santé Internationale (10th European Congress of Tropical Medicine and International Health (ECTMIH)) est annoncé à Anvers du 16 au 20 octobre 2017. C’est un événement durant lequel les CoPs pourraient profiter pour mieux se faire connaitre et attirer de nouveaux membres.

3